Shutterstock
La source: Shutterstock

15 ans après son divorce, un homme voit son ex-belle-mère fouiller dans une benne à ordure : histoire du jour

Nkongo Odile Carine
18 avr. 2022
11:00
Partager
FacebookTwitterLinkedInEmail

Charles a vu son ancienne belle-mère, madame Carter, près d'une benne à ordures et l'a ramenée chez lui. Une fois à la maison, la femme lui a raconté l'horrible histoire que sa fille lui a faite, alors Charles et sa nouvelle femme ont décidé d'agir.

Annonces

"Madame Carter ! Que faites-vous ici ?", a demandé Charles  à son ex-belle-mère, quand il l'a vue assise à côté d'une benne à ordures juste devant son lieu de service. Il était le gérant d'un restaurant, et la vieille dame semblait avoir fouillé dans les poubelles, pour trouver quelque chose à manger.

"Charles ? C'est toi ? Oh, mon cher garçon. Je suis tellement gênée", a dit la vieille dame en se touchant le visage d'une main, comme pour se cacher. Mais Charles s'est agenouillé et l'a regardée dans les yeux.

La dernière fois qu'il l'avait vue, c'était le jour de son divorce avec Erica, 15 ans auparavant. Il avait surpris Erica en train de le tromper avec plusieurs hommes pendant leur mariage, et avait fini par ne plus pardonner ses frasques. Madame Carter était la mère d'Erica. Bien qu’elle avait honte des actions de sa fille, la vielle femme était toujours un soutien pour Erica.

Annonces

Mme Carter était juste à côté de la benne à ordures. | Source : Shutterstock

Charles avait été obligé de payer une pension alimentaire malgré les actions d'Erica, et il a dû commencer une toute nouvelle vie, car elle avait également gardé leur ancien appartement. Mais quand ils ont finalisé le divorce, madame Carter l'avait serré très fort dans ses bras, et lui avait souhaité bonne chance. La femme âgée espérait que celui-ci trouverait rapidement une merveilleuse compagne.

Annonces

Elle n'était pas riche, mais elle avait une maison et aucune raison de s'asseoir et de fouiller dans une benne à ordures. "S'il vous plaît, madame Carter. Dites-moi ce qui vous est arrivé", a dit Charles, avec un ton de supplication.

"Ils ne s'en tireront pas comme ça, madame Carter."

"Oh, non, mon cher. C'est une histoire si douloureuse. Travailles-tu ici ? Je vais m'en aller", a répondu la femme plus âgée. Sur ces mots, elle s'est levée pour partir.

"Où allez-vous ?"

"Nulle part.... N'importe où. Je ne sais pas."

Annonces

"Et votre maison ?"

Madame Carter l'a directement regardé et a esquissé un triste sourire, avant de s'éloigner. Cependant, Charles l'a arrêtée avant qu’elle ne s’éloigne. Il ne pouvait pas la laisser partir.

Il lui a servi une assiette de nourriture. | Source : Pexels

Annonces

"S'il vous plaît, venez avec moi", lui a dit Charles en attrapant son bras, et en la guidant vers le restaurant. Il l'a fait asseoir dans la cuisine et lui a offert une assiette de repas. "Mangez tout. C'est un ordre."

Cette fois la femme a sincèrement souri, et a commencé à manger. Quand elle a terminé, elle s'est levée et a voulu repartir. Mais Charles ne comptait pas le lui permettre.

"Non, madame Carter. Vous venez à la maison avec moi. J'ai quelqu'un à vous présenter", a-t-il dit, en guidant la femme âgée vers sa voiture.

"Chérie, voici madame Carter. C'est la mère d'Erica", Charles a présenté la femme âgée à sa nouvelle épouse, Martha, la lumière de sa vie.

Annonces

"Oh ! Madame Carter ! C'est tellement agréable de vous rencontrer. Charles m'a tellement parlé de vous. Vous êtes le seul bon souvenir qu'il a de son passé, et je vous en suis reconnaissante", a dit Martha en guise de salutation, avec le plus grand sourire du monde. Suite à ses paroles, elle a serré la vieille dame dans ses bras avec sincérité. La femme est restée figée pendant une seconde, mais s'est immédiatement adoucie, recevant cette étreinte comme si elle n'en avait pas reçu depuis longtemps.

"Asseyons-nous et prenons du thé. Qu'en dites-vous ?", a déclaré Charles, conduisant les deux femmes à la table de la cuisine. Martha a d'abord bavardé poliment avec la femme plus âgée, puis elle est finalement entrée dans le vif du sujet.

Annonces

Charles a regardé Mme Carter, la pressant de dire la vérité. | Source : Pexels

"Alors, que s'est-il passé ? Où vous êtes-vous retrouvés ?", a demandé sa femme avec curiosité.

Charles a pris une profonde inspiration et a regardé madame Carter avec une expression sérieuse. "C'est en fait quelque chose que madame Carter doit encore me dire", a-t-il commencé, expliquant à Martha où il avait trouvé Erica. Puis il a regardé son ancienne belle-mère et a dit : "S'il vous plaît, pouvez-vous me dire la vérité maintenant ?"

Annonces

Madame Carter a fait une pause pendant une seconde, comme si elle rassemblait ses forces. "Les choses ont pris une tournure sombre lorsque tu as finalement divorcé d'Erica. Elle a commencé à sortir avec des hommes à gauche et à droite, mais elle a choisi l'homme le plus horrible à épouser. Quand ils ont finalisé les choses, elle et son mari m'ont convaincu de mettre ma maison à leur nom."

"Pourquoi ferais-tu ça ?"

Mme Carter leur a dit ce qu'Erica lui a fait. | Source: Pexels

Annonces

"J'ai traversé une période difficile sur le plan de la santé, et ils m'ont convaincu que c'était la meilleure chose à faire. Comme ça, ils n'auraient pas à payer beaucoup de droits de succession. Je pensais que c'était une bonne idée, parce qu'Erica aurait eu la maison de toute façon si je mourais. Mais je me suis méprise", a poursuivi madame Carter. À son expression, Charles a commencé à imaginer ce qui s'est passé ensuite.

"Continuez", a doucement dit Martha, pour encourager la vielle femme.

"Un jour, ils sont venus à la maison, et m'ont dit de partir parce qu'ils l'avaient vendue. Je leur ai demandé si je pouvais vivre avec eux, mais ils m'ont ri au nez ! Ils ont ri", a dit madame Carter, avec un sourire sarcastique. "Je ne pouvais pas le croire."

Annonces

"C'est horrible", a soufflé Charles. "Je sais qu'Erica a été horrible avec moi, mais je n'aurais jamais imaginé qu'elle puisse faire quelque chose comme ça avec toi. Mais qu'en est-il de l'argent ? Ta pension ?"

"Ils ont pris ça aussi. Je me suis laissé prendre à leur manigance. Je suis dans la rue depuis plusieurs années et je touche un peu de sécurité sociale tous les mois, mais ce n'est pas assez. Après avoir travaillé toute ma vie, élevé ma fille et tout le reste, il ne me reste plus rien", a terminé madame Carter, alors que des larmes commençaient à couler sur son visage.

Martha a promis de faire quelque chose pour la situation de Mme Carter. | Source : Pexels

Annonces

"Oh non, très chère. Tu n'es plus seule désormais. Tu vas rester ici avec nous", a ajouté Martha. "Si tu es d'accord, chéri ?"

"Bien sûr, c'est le cas ! Nous n'allons pas t’abandonner", a répondu Charles, mais Martha n'avait pas fini de parler.

"Ils ne vont pas s'en tirer comme ça, madame Carter. Ils t’ont pratiquement escroqué de tes biens et ton argent. Je suis avocate. Je mets mon équipe sur le coup. C'est de la maltraitance envers les personnes âgées, et je vais les punir pour cela", a révélé Martha, et madame Carter a souri avec les larmes aux yeux.

"Merci. Merci beaucoup. Je ne peux pas croire que des étrangers seraient plus gentils avec moi que ma propre fille", a-t-elle exprimé.

Annonces

"Nous ne sommes pas des étrangers, madame Carter. J'ai pensé que tu étais une excellente belle-mère, et même si j'ai divorcé de ta fille, mon affection et mon respect pour toi n'ont jamais cessé. Martha est l'un des meilleurs avocats du Maryland. Elle fera quelque chose", lui a assuré Charles.

Erica et son mari ont dû payer pour leur crime. | Source : Pexels

Annonces

Martha a réussi à poursuivre Erica et son nouveau mari pour ce qu'ils avaient fait à madame Carter, et ils ont dû vendre leur propre maison et payer une somme d'argent considérable en guise de dédommagement. Martha n'a pas porté plainte, parce que la vieille femme ne voulait pas les voir en prison. Elle était juste trop bonne.

Finalement, la femme âgée a loué un appartement près de Charles et Martha, et a vu comment ils ont fondé leur propre famille. Bien sûr, elle en faisait aussi partie.

Que pouvons-nous apprendre de cette histoire ?

  • Les aînés doivent être chéris. Si vos parents vous ont élevé avec amour, soutien, aide financière, etc., la bonne chose à faire est de leur rendre la pareille.
  • Le divorce ne concerne que le couple, pas le reste de la famille. Charles considérait toujours madame Carter comme un membre de la famille malgré son divorce avec sa fille.
Annonces

Cette histoire est inspirée par l'histoire d'un de nos lecteurs et écrite par un rédacteur professionnel. Toute ressemblance avec de véritables noms ou lieux est une pure coïncidence. Toutes les images sont utilisées uniquement à des fins d'illustration. Partagez votre histoire avec nous ; elle changera peut-être la vie de quelqu'un. Si vous souhaitez partager votre histoire, envoyez-nous un mail à info@amomama.com.

Lire aussi : Un père célibataire paye les courses d'une vieille dame pauvre et reçoit une voiture en cadeau à son décès

Abonnez-vous à AmoMama sur Google News !

Annonces