Shutterstock
La source: Shutterstock

Croyant être un fardeau pour sa famille, un vieil homme demande à son fils de l'envoyer vivre dans une maison de retraite - Histoire du jour

Pauline Nadege Eyebe
05 mai 2022
11:00
Partager
FacebookTwitterLinkedInEmail

Donald a dû emménager chez son fils Peter après l'incendie de sa maison. Mais il avait peur de devenir un fardeau pour celui-ci surtout à cause du fait qu'ils sortaient tard tous les soirs. Par conséquent, le vieil homme a décidé d'aller dans une maison de retraite. Mais son fils lui réservait une très belle surprise.

Annonces

"Je vous le dis, Donald. Votre fils va bientôt devenir dingue et il va vous demander de déménager. Il vaut mieux être prévoyant et trouver autre chose avant que cela n'arrive et que votre relation n'en pâtisse", avait entendu Donald Mary dire une fois de plus. Elle parlait de cela depuis qu'ils s'étaient assis sous le porche de la maison de son fils pour boire une tasse de thé.

La maison de Donald Harper avait brûlé deux mois plus tôt. À la même époque, il avait été victime d'une crise cardiaque à son retour du supermarché. Il avait été transporté à l'hôpital, et son fils Peter et sa femme avaient insisté pour qu'il emménage avec eux afin de poursuivre sa convalescence. Mais ils étaient un couple dans la fleur de l'âge avec trois jeunes enfants. Ils allaient également devoir prendre en charge un homme âgé.

Annonces

Cet aspect des choses n'avait pas été sans inquiéter Donald qui s'était convaincu qu'il était un immense fardeau pour le jeune couple. Toutefois, son fils et sa belle-fille balayaient ses arguments du revers de la main, lui assurant qu'il était le bienvenu dans leur maison et que leurs enfants avaient ainsi la chance de connaître leur grand-père. Donald était aussi heureux de pouvoir raconter ses aventures à ses petits-enfants.

Son bonheur était troublé par les déclarations de Mary, une voisine qui avait le même âge que Donald. Cette dernière lui disait qu'il se leurrait s'il pensait que son fils et sa femme étaient heureux de vivre sous le même toit que lui.

"Vous pensez que Peter et sa femme sont trop polis pour me dire de partir ? " avait demandé Donald à sa voisine tandis qu'il portait sa tasse de thé à ses lèvres. Mary fit de même avant de répondre d'un hochement de tête véhément.

Annonces

"Bien sûr ! Cela m'est arrivé, et je ne suis restée avec ma fille que pendant trois semaines, mais elle n'a cessé de me faire des reproches.  Elle disait que je faisais trop de bruit le matin et cela faisait augmenter la facture d'électricité. Ma maison ayant seulement été fumigée, je n'avais qu'une hâte, rentrer chez moi", avait-elle expliqué à Donald avant d'ajouter tristement : "Nous ne nous sommes pas parlé depuis un moment à cause de cela".

Donald a cru que Mary avait raison | Source : Pexels

Annonces

À ces mots, Donald se mit à réfléchir et se prit à penser que Mary avait peut-être raison. De toute évidence, son fils était trop poli pour lui demander de partir. Une impression renforcée par le fait que depuis qu'il vivait chez son fils, ni ce dernier, ni sa femme n'avait eu un mot désobligeant à son égard.

En outre, Peter et Sandra s'absentaient souvent et rentraient de plus en plus tard à mesure que le temps passait. Donald était certes heureux de garder ses petits-enfants, mais il lui arrivait de penser que le couple était malheureux de vivre avec lui. À force d'y penser, il a fini par décider de déménager.

Un soir, le vieil homme a attiré son fils à l'écart pour lui faire part de sa décision de s'installer dans une maison de retraite. Peter n'avait rien laissé paraître, mais il avait suggéré à son père de reporter à cette conversation

Annonces

"Papa, le moment est mal choisi, nous en reparlerons plus tard", avait-il dit. Plusieurs mois plus tard, Peter et Sandra étaient si extenués que Donald était réellement inquiet. Même s'ils faisaient attention à lui, lui souriant quand ils rentraient, cela n'apaisait pas Donald.

Peter et lui sont partis visiter la maison de retraite | Source : Pexels

Annonces

Le vieil homme considérait de plus en plus la possibilité de s'établir dans une maison de retraite, d'autant plus qu'il avait quelques économies qu'il lui permettrait de choisir un bon établissement. Il pensait en lui-même : "Ce ne serait pas si affreux".

Il avait même fait des recherches en ligne. Ce qui lui avait permis de trouver une maison de retraite dans le quartier de Chesapeake, en Virginie, non loin de la maison de Peter. Il avait imprimé les informations et était prêt à les montrer à son fils.

Devant le regard paternel, Peter avait fini par accepter. "Ok, papa. Allons la visiter demain", avait-il dit ce soir-là. De son côté, Donald était soulagé, car Mary avait encore insisté sur la prolongation de son séjour. Face aux dires de sa voisine, Donald était prêt à tout pour préserver ses relations avec son fils et sa famille.

Annonces

Le lendemain matin, Donald s'était installé sur le siège passager de la voiture de Peter et ils s'étaient mis à rouler vers la maison de retraite qu'il avait suggérée. Pour une raison inconnue, Peter a pris plusieurs détours, ce qui n'avait pas échappé à Donald.

Le vieil homme s'était alors inquiété : "Tu es sûr que c'est le bon chemin ? J'ai l'impression que tu vas tourner en rond jusqu'à ta maison". Ce à quoi Peter avait répondu : "Oh, ne t'inquiète pas, papa. Nous devons d'abord aller chercher quelque chose au 7Eleven". Ses mains étaient solidement accrochées au volant et il ne quittait pas la route des yeux.

Lorsque la voiture s'est arrêtée, Donald a pensé qu'ils avaient atteint le 7Eleven | Source : Pexels

Annonces

Donald avait hoché la tête sans exprimer les pensées qui tourbillonnaient dans sa tête. Il prit les documents qu'il avait imprimés et se mit à lister les avantages qu'offrait la maison de retraite.

Pris par sa lecture, Donald n'avait même pas remarqué que Peter avait immobilisé la voiture. Distrait, Donald lança : "Oh, prends-moi un paquet de chips, s'il te plaît". Quelle ne fut pas sa surprise lorsque son fils lui dit : "On n'est pas au 7Eleven, papa. Regarde en haut".

C'est à ce moment que Donald, qui était assis sur le siège passager, tourna son regard vers la fenêtre pour découvrir qu'ils se trouvaient dans son ancienne rue, juste devant sa maison. Le dernier souvenir qu'il avait de ce lieu était la douleur et un tas de cendres.

Annonces

Donald se rappelait aussi qu'il avait acheté cette maison avec sa femme. C'est là, entre ces quatre murs qu'il avait vu son fils grandir et devenir un homme. Il se rappelait aussi le chagrin qu'il avait éprouvé en voyant cette maison qu'il aimait tant disparaître dans les flammes suite à un court-circuit massif. L'émotion avait alors été très forte pour son vieux cœur.

Mais l'image qu'il voyait maintenant n'avait rien à voir avec son souvenir. La maison était de nouveau entière. Elle avait été complètement remodelée. Donald arqua un sourcil et demanda à son fils : "Non, dis-moi que tu n'as pas fait ça ?".

Sa maison avait été restaurée | Source : Pexels

Annonces

"Bien sûr que si, je l'ai fait. Pour être exact, nous l'avons fait. Sandra a trouvé les meilleurs devis" dit Peter avec un grand sourire. "C'est trop d'argent, Peter. Laisse-moi te rembourser", a dit Donald alors que les larmes commençaient à couler sur ses joues.

"Absolument pas. Pensais-tu réellement que j'allais laisser mon père vivre dans une maison de retraite ? Je ne sais pas où tu as eu cette idée folle. De plus, maman et toi m'avez élevé dans cette maison. On ne peut absolument pas la perdre, même si j'en ai une à moi à quelques rues d'ici. J'aime cette maison, et c'est n'est qu'un petit geste de reconnaissance après ce que vous avez fait pour moi durant mon enfance", s'était écrié Peter, qui avait les yeux humides.

Annonces

Donald se mit à pleurer, et son fils le serra dans ses bras. C'est ensemble qu'ils firent le tour de la maison. Donald découvrit que Peter et Sandra l'avaient également meublée, la maison était désormais plus moderne.

Donald n'arrivait pas à croire que son fils a fait cela. Il avait pris conscience que c'est pour lui faire cette surprise incroyable qu'ils rentraient toujours tard. Il avait également réalisé qu'il avait eu tort de prêter une oreille attentive aux déclarations de la voisine. De toute évidence, Mary avait tort sur toute la ligne.

Peter et Sandra ont également meublé la maison | Source : Pexels

Annonces

Que pouvons-nous apprendre de cette histoire ?

  • Le parcours d'une personne n'est pas forcément le vôtre. Mary a dit à Donald que son fils se lasserait de sa présence dans sa maison, au vu de sa propre expérience, mais elle s'est complètement trompée. Car ce qui lui est arrivé à elle n'arriverait pas obligatoirement à Donald.
  • Prenez soin de vos parents dans leur vieillesse. Parfois, placer vos parents dans une maison de retraite est inévitable, mais prenez soin d'eux si vous le pouvez, car la famille est tout ce qui compte dans ce monde.

Partagez cette histoire avec vos amis. Elle pourrait égayer leur journée et les inspirer.

Annonces

Lire aussi : Une femme voit souvent un garçon qui étudie au terrain de jeux jusqu'à la nuit et décide de l'approcher - Histoire du jour

Ce récit est inspiré de l'histoire de notre lecteur et rédigé par un écrivain professionnel. Toute ressemblance avec des noms ou des lieux réels est purement fortuite. Toutes les images sont utilisées à des fins d'illustration uniquement. Partagez votre histoire avec nous ; elle changera peut-être la vie de quelqu'un. Si vous souhaitez partager votre histoire, envoyez-la à info@amomama.com.

Annonces