Shutterstock
La source: Shutterstock

Un vieil homme emmène sa femme dans son pays natal, elle voit par hasard un mendiant qui ressemble trait pour trait à son mari - Histoire du jour

Nkongo Odile Carine
08 mai 2022
14:00
Partager
FacebookTwitterLinkedInEmail

Un vieil homme a décidé de montrer à sa femme l'endroit où il a grandi. Arrivé sur place, la femme a remarqué un sans-abri, qui ressemble trait pour trait à son mari. Elle a demandé à son époux s’il avait un frère dont il ne parlait jamais, et sa réponse l'a surprise. 

Annonces

Thomas et Maureen ont apprécié leur vie de couple retraité, après avoir gagné suffisamment pour subvenir à leurs besoins. Ils ont eu des enfants et des petits-enfants aimants qui les ont gâtés et leur ont fourni tout ce dont ils pouvaient avoir besoin. 

Comme ils ont travaillé dur pendant des années, ils ont voyagé et vu de nouveaux endroits pour profiter de leur retraite. Alors qu'ils planifiaient leur prochaine aventure ensemble, Thomas a soudain eu l'idée d'emmener sa femme, Maureen, en Europe, en particulier en Espagne, où il a grandi.

Thomas a été élevé dans un orphelinat, sans jamais savoir qui étaient ses parents biologiques. Ce n'est qu'à l'université qu'il a déménagé en Amérique, où il a obtenu une bourse complète pour étudier l'ingénierie. 

Annonces

Grâce à son intelligence et à ses compétences, il s'est vu offrir un visa d'immigrant lui permettant de rester aux États-Unis pour y travailler. C'est alors qu'il a rencontré Maureen, et a décidé de ne plus retourner en Europe. 

Sentant qu'il était temps de revenir à ses racines, le couple s'est rendu en Espagne et Maureen est tombée amoureuse de ce paysage. Elle était subjuguée par la belle architecture et la langue espagnole, que les gens parlaient avec tant d'éloquence.

Dès qu'ils se sont installés dans leur hôtel, ils sont allés prendre un brunch dans un des cafés du coin. Pendant que Thomas parlait au serveur à l'intérieur, Maureen s'est assise dans leur siège en plein air et a admiré son environnement. 

Annonces

En regardant autour d'elle, elle a jeté un coup d'œil à un sans-abri assis sur le côté de la rue et elle a remarqué qu'il ressemblait beaucoup à son mari. Ses yeux se sont écarquillés d'incrédulité. "Comment cela pourrait-il être possible ?", a-t-elle murmuré. 

Thomas et Maureen ont déjeuné dans un café clandestin après s'être installés dans leur hôtel. | Source : Pexels

Annonces

Thomas s'est assis en face d'elle quelques instants plus tard, et elle a immédiatement lâché une phrase choquante : "Tu as un frère, Thomas ?" 

Il a rit, confus par la question aléatoire que sa femme a soudainement posée. "Bien sûr que non, chérie. Pourquoi me demandes-tu cela ?" 

"Regarde cet homme de l'autre côté de la rue", a-t-elle dit en pointant du doigt. "Ne vois-tu pas la ressemblance frappante ?" 

Thomas sous le choc, a poussé un cri sourd. "Qu'est-ce que...? Il me ressemble comme deux gouttes d'eau. Comment c'est possible ?" 

Ils ont demandé au serveur de réserver leur table et se sont immédiatement approchés de l'homme. Dès que l'homme a vu Thomas et Maureen marcher vers lui, il s'est levé. "Thomas ? Tu t'appelles Thomas ? C'est un miracle ! Je n'ai jamais pensé que ce moment arriverait un jour !", a-t-il dit en espagnol.  

Annonces

Maureen et Thomas ont invité Robert à manger avec eux pour qu'ils puissent parler correctement. | Source : Pexels

Thomas et Maureen ont invité l'homme à déjeuner avec eux. Il s'est assis avec eux au restaurant, où il s'est d'abord installé avant de passer aux aveux. Il s'est présenté sous le nom de Robert. 

Annonces

"Mes parents... Je veux dire, nos parents, quand nous sommes nés, ils ont reconnu qu'ils ne seraient pas capables d'élever des jumeaux. Ils vivaient dans la pauvreté, et ils n'avaient pas d'autre choix que de t'envoyer dans un orphelinat pour être sûrs que tu vives ", a commencé Robert, en parlant en espagnol, la seule langue qu'il connaissait. 

"Je ne sais pas pourquoi, mais ils m'ont gardé. Ils m'ont élevé comme un enfant unique. Mais quand j'avais 13 ans, ils m'ont soudainement abandonné chez nos voisins. Ils ont dit qu'ils reviendraient quelques jours plus tard, mais ils ne sont jamais venus", a raconté Robert, en dévorant la soupe que le serveur venait de servir. 

"C'est par l'intermédiaire des voisins que j'ai découvert que j'avais un frère jumeau. C'étaient de bons amis de nos parents, mais ils n'étaient pas riches non plus. J'ai vécu avec eux pendant quatre ans avant de partir, car je ne voulais pas devenir un fardeau pour eux." 

Annonces

Robert s'est rappelé l'enfance difficile qu'il a vécue, ce qui a attristé Thomas et Maureen. | Source : Pexels

"C'est comme ça que tu as fini dans la rue ?", demanda Thomas en espagnol, alors que Maureen était assise patiemment et regardait les frères interagir.

Annonces

Robert a hoché la tête. "J'avais l'habitude de gagner de l'argent dans la rue en tant qu'artiste, mais j’ai dû arrêter quand ils ont interdit cela. Je me débrouille en mendiant et en demandant de la nourriture aux restaurants qui ont la gentillesse de me donner des restes." 

Thomas a traduit toute la conversation pour Maureen. Attristée par le sort de son beau-frère, elle a pris une décision au nom de son mari. 

"Nous allons t’obtenir un passeport, et tu prendras l'avion pour les États-Unis avec nous, Robert", a-t-elle répondu. 

Thomas a adressé à sa femme un sourire reconnaissant, et a pris son frère dans ses bras. "Ne t'inquiète pas, mon frère. Tu vivras une bonne vie là-bas avec nous", lui a-t-il assuré. 

Annonces

Thomas et Robert se sont retrouvés, et on aurait dit qu'ils se connaissaient depuis des années. | Source : Pexels

Thomas et Maureen ont passé deux autres semaines en Espagne, où ils ont fait des visites aux côtés de leur guide touristique espagnol, Robert. Ils se sont fait de beaux souvenirs ensemble en attendant que le gouvernement espagnol traite le dossier de son passeport. 

Annonces

Quand ils sont rentrés en Amérique, ils ont emmené Robert chez eux. Ils ont fait venir leurs enfants et petits-enfants et l'ont présenté. Robert a commencé à apprendre à parler anglais grâce à un tuteur que Maureen avait également engagé. 

Depuis lors, ils se réunissent tous les week-ends pour déguster ensemble de délicieux repas faits maison. Les petits-enfants de Thomas et Maureen adorent Robert et s'amusent d'avoir deux grands-parents qui se ressemblent. 

"Deux grands-pères semblables !" S'est un jour exclamé, l'un de leurs petits-fils. "Maintenant, nous allons écouter deux fois plus d'histoires identiques ", a-t-il dit en riant. 

Annonces

Les enfants et petits-enfants de Thomas et Maureen appréciaient de passer du temps avec Robert chaque week-end. | Source : Pexels

"Non, Tim. Tu n'as pas idée à quel point nos histoires sont différentes. Je suis sûr que grand-père Robert aimerait t'en raconter quelques-unes", a dit Thomas avec le sourire, en serrant dans ses bras son frère assis à côté de lui. 

Annonces

"Voilà donc ce qu'est la famille. Je vous suis reconnaissant à tous de m'avoir accepté ici. Je vous aime tous", leur a dit Robert.

Depuis lors, Robert était la troisième roue du carrosse de Thomas et Maureen dans leurs aventures. Ils ont parcouru le monde ensemble, en partie pour s'assurer que Robert ne dépasse jamais la durée de son séjour aux États-Unis, afin qu'il n'ait pas de problèmes avec la loi. 

Que pouvons-nous apprendre de cette histoire ?

  • Il n'est jamais trop tard pour recommencer à zéro. Robert a vécu la majeure partie de sa vie dans la pauvreté, mais Thomas et Maureen l'ont aidé à commencer une nouvelle vie en Amérique, entouré de tant d'amour et de soutien de la part de sa famille. 
  • Les personnes destinées à faire partie de votre vie trouveront toujours le chemin du retour. Même s'ils étaient âgés, la vie a trouvé un moyen pour que Robert et Thomas se retrouvent. Cela leur a permis de renouer le contact et de vivre le reste de leur vie ensemble en Amérique, tout en voyageant dans le monde entier.
Annonces

Lire aussi : 20 ans après le décès de sa fille qui venait de naître, un homme entend "papa, je t'ai enfin trouvé"

Abonnez-vous à AmoMama sur Google News !

Cette histoire est inspirée par l'histoire d'un de nos lecteurs et écrite par un rédacteur professionnel. Toute ressemblance avec de véritables noms ou lieux est une pure coïncidence. Toutes les images sont utilisées uniquement à des fins d'illustration. Partagez votre histoire avec nous ; elle changera peut-être la vie de quelqu'un. Si vous souhaitez partager votre histoire, envoyez-nous un mail à info@amomama.com.

Annonces