Getty Images
La source: Getty Images

Jacques Martin, dont le père traumatisé buvait de l'eau de toilette”, attendait l’amour de sa mère absente - la “prison” de son enfance

Jacques Ronny
06 mai 2022
12:00
Partager
FacebookTwitterLinkedInEmail

Jacques Martin était un homme profondément marqué par son enfance. Cette étape de sa vie a eu un impact considérable sur l’homme qu’il est devenu. Décrit comme un “tyran” par certaines, il était un père pour d’autres.

Annonces

Devenu un véritable monstre sacré de la télévision, Jacques Martin recevait pendant des mois, des années des applaudissements interminables pour ses qualités de présentateur mais également de producteur. 

Il avait également au cours de sa vie fait la rencontre de femmes qui, chacune à leur manière, avaient réussi à faire chavirer son cœur et ainsi lui permettre d’aller à la rencontre de l’amour et même du bonheur de devenir père.

Et pourtant, sous ses airs joviaux, Jacques Martin était un “homme blessé”, marqué par des blessures remontant à son enfance qui n’a pas été des plus paisibles.

Découvrez à travers cet article les minutes et les secondes qui contiennent tout un monde que le père de famille portait en lui derrière vos applaudissements.

Annonces

"DES ANNÉES DE BAGNE" EN PENSIONNAT : "J'AVAIS UN PEU PLUS DE 5 ANS"

De son vivant, le célèbre animateur tenait publiquement des propos très durs au sujet de son enfance.

Il parlait notamment des relations toujours compliquées qu’il avait avec son père, de la période où il s’était retrouvé “isolé”, livré à lui-même après que sa mère s’est remariée mais également de ses années dans un pensionnat chez les Jésuites alors qu’il n’avait que 5 ans.

Jacques Martin dans l'émission "Show Petula Clark". | Photo : Getty Images

Annonces

D’ailleurs, concernant ce dernier point, on a pu l’entendre dire dans des images d'archives dévoilées dans le documentaire qui lui est consacré, intitulé “Jacques Martin : derrière vos applaudissements” et diffusé le mercredi 4 mai sur Paris Première que ce long séjour dans cet établissement était pour lui semblable à celui d’être dans une prison.

"J'ai été mis en pension en 1939, j'avais un peu plus de 5 ans et je dois dire que ce sont des années de bagne. Moi, l'univers concentrationnaire, je l'ai connu étant enfant, je sais ce que c'est...",

avait-il dit.

Jacques Martin sur le tournage de "La lorgnette". | Photo : Getty Images

Annonces

Mais avant cette période dans ce pensionnat, il a été profondément marqué par sa relation avec son père, devenu alcoolique à cause des traumatismes qu’il a vécus, et de sa propre mère dont les gestes de tendresse étaient plus souvent réels dans l’imagination du petit Jacques que dans la vraie vie.

UN PÈRE TRAUMATISÉ QUI BUVAIT DES PARFUMS ET UNE MAMAN FROIDE - "IL N'Y A JAMAIS EU DE VRAIS DIALOGUES"

À son plus grand regret, ses relations avec son paternel ont toujours été compliquées. Apparemment, "il n'y a jamais eu de vrais dialogues" entre eux. Non pas qu’il n’y avait pas d’amour, mais malheureusement, ce dernier “ne s'est pas remis des atrocités vécues durant la guerre de 1914."

Annonces

Jacques Martin lors du mariage de l'ancien comédien de la télévision française Stéphane Collaro avec Ariel à la mairie de Levallois. | Photo : Getty Images

Il semblerait qu’il aurait décidé de noyer ses souvenirs traumatisants liés à cette guerre dans l’alcool. Et pour ne rien arranger, il avalait tout ce qu’il trouvait lorsqu’il n’avait plus de quoi s’en acheter. La guerre, cet enfer, avait changé cet homme qu’il appelait papa. 

Annonces

"Son papa est mort alcoolique, en buvant de l'eau de toilette, des parfums... Il était malheureux",

dévoilait Danièle Evenou, une ex-compagne de Jacques Martin. 

Annonces

La mort de ce père a été "un choc terrible" pour l'ancienne tête d'affiche de “L'École des Fans”.

Et comme si cela ne suffisait pas, avec le temps, il perdait petit à petit sa mère Germaine Ducerf, non que la vie avait également décidé de le lui arracher, mais cette distance fut plutôt causée par le fait qu’elle n'était pas très présente, ni démonstrative avec son fils. Encore moins lorsque celle-ci s’est remariée et a eu un autre fils.

Jacques Martin en 1988. | Photo : Getty Images

Annonces

D’ailleurs, selon les confidences faites par Danièle Evenou, "Il (Jacques Martin) a attendu je crois pendant des années que sa maman lui dise : “je t'aime””. Une situation bouleversante résumée par le parolier Frédéric Zeitoun qui a dit :

"Je pense que la clé de Jacques Martin, c'est son enfance. Cet homme a eu une enfance maltraitée."

Et pourtant, malgré ce choc terrible vécu durant son enfance, notamment avec cette relation très particulière avec ses parents, Jacques Martin, quant à lui, aurait été présent pour ses huits enfants. Enfin, les idées divergent à ce sujet même pour les principaux concernés.

Jacques Martin, présentateur de télévision français. | Photo : Getty Images

Annonces

JACQUES MARTIN A ÉTÉ ACCUSÉ DE NE PAS S'OCCUPER DE SES PROPRES ENFANTS : ILS DISENT LEUR VÉRITÉ 

La relation qu’entretiennent les parents avec leurs enfants ne sera jamais totalement appréhendée par le monde extérieur car elle leur est propre, tout comme celle que Jacques Martin entretenait avec ses enfants. 

Chacun des huit enfants de Jacques avait sa propre histoire vécue avec leur père, mais David, son fils aîné, a tenu à la raconter sur le plateau de Sud Radio. 

Annonces

"Ce n'est pas qu'il ne s'est pas occupé de ses enfants, car il s'est vraiment occupé de nous… mais à sa façon”,

avait commencé l'aîné de Jacques Martin tout en se remémorant ses instants de bonheur aux côtés de ses parents. 

Ces quelques mots suffisent à eux seuls à remettre en question les rumeurs qui pointaient du doigt l’attention que Jacques Martin portait à sa progéniture. Sa cadette, Élise Martin, dirait autrement. Pour sa part, les moments partagés, ou plutôt non partagés, avec son père revêtent d’un sentiment de douleur. 

Jacques Martin, personnalité de la télévision française, sa compagne, l'actrice française Danièle Evenou, et leur fils Frédéric en vacances d'été près de Saint-Tropez. | Source : Getty Images

Annonces

Élise Martin se souvenait de ses joies de recevoir des places gratuites pour les manèges grâce au travail de son père.

Le temps d’euphorie finissait par accaparer l’attention de la petite Élise, mais elle a plus tard été amenée à confronter le revers de la pièce : “On s'amusait toute la journée mais, si on y réfléchit bien, on ne passait pas de temps avec lui".

“Il n'avait pas le temps d'être attentif avec nous”,

avouera-t-elle, avec regret.

Jacques Martin posant dans une cuisine avec sa femme Céline, ses fils, Frédéric et Jean Baptiste et ses filles, Judith et Jeanne Marie. | Photo : Getty Images

Annonces

Toutefois, Élise ne lui en a jamais voulu, portant en elle, même après avoir vécu toute une vie, une tendresse compatissante qu’elle aurait aimé partager avec son père. 

Finalement, cette vie est une vallée de larmes mais c’est aussi une vallée de roses. Malgré tous les malheurs et tous les chagrins, les quelques caresses de la vie ont attendri le cœur de Jacques Martin.

Peut-être se serait-il finalement dit que cette vie fut belle aux côtés de ceux qu’on aime après avoir surmonté, à sa manière, cette douleur qui semblait insurmontable dans le passé. 

Vacances familiales pour Jacques Martin. | Photo : Getty Images

Lire aussi : Jacques Martin, "monstre", qui "n'avait pas le temps" - après les propos de sa fille et de son ex, son fils aîné éclaircit sa face cachée

Abonnez-vous à AmoMama sur Google News !

Annonces