logo
youtube.com/ Fonds Arménien de France
La source: youtube.com/ Fonds Arménien de France

Après la "terreur" de son père et deux FIV ratées, Adriana Karembeu n'a pas abandonné - À 50 ans, elle vit "le meilleur moment de sa vie"

Eteme Severine Celestine
28 juin 2022
13:00
Partager
FacebookFacebookTwitterTwitterLinkedInLinkedInEmailEmail

Rien ne vaut le bonheur de la maternité, et Adriana Karembeu en a fait l’expérience. Après avoir longtemps eu peur d’enfanter, elle a été sublimée par la naissance de sa fille, à 46 ans.

Annonces

Adriana Karembeu a vécu une enfance traumatisante à cause de son père. Ce dernier la blâmait, la rabaissait et la frappait sans véritable raison apparente. L’ancienne mannequin a été marquée à vie par cette souffrance. Elle pensait ne pas mériter de connaître le bonheur de la maternité.

Son mari a réussi à la convaincre du contraire. Après plusieurs tentatives et de nombreuses difficultés, elle a mis au monde la magnifique Nina, à 46 ans. Elle savoure ce bonheur dont elle est extrêmement fière.

Retour sur son enfance difficile et la naissance de sa fille.

Annonces

UNE ENFANCE DIFFICILE

L’enfance d’Adriana Karembeu est loin d'avoir été une enfance classique. L’actrice a vécu plusieurs traumatismes dus à son père. Elle a été maltraitée par ce dernier. À plusieurs reprises, elle s’est confiée sur le cauchemar qu’elle a vécu avec son père, qu’elle décrit comme étant un homme froid et distant.

En 2019, la comédienne était invitée dans l’émission ¨Ça ne sortira pas d'ici¨, et elle a lâché quelques vérités sur son enfance :

¨Ce ne sont pas des fessées, ce sont des gifles. Quand un père fait mal psychologiquement et physiquement à sa fille, ça marque¨,

Annonces

a-t-elle déclaré.

Annonces

Cela ne s’arrêtait pas qu’aux fessées. L'atmosphère de la maison était tellement tendue que la jeune Adriana n’avait un semblant de bonheur que lorsque son père n’était pas à la maison. Quand arrivait 15h45, l’heure de son retour du travail, la vie d’Adriana semblait ¨s’arrêter¨ :

¨Je m'asseyais à mon bureau et je faisais semblant de faire mes études jusqu'à l'heure du coucher pour ne pas déranger. Pour être invisible¨,

s’est-elle souvenue.

Annonces

Sa relation avec son père ne s’est pas bonifiée avec le temps. Elle en a donné une illustration lors d’un entretien avec Télé Loisirs :

¨Quand j'étais enfant, je me suis sentie non seulement pas désirée, mais détestée. Peut-être que cela a joué dans mon inconscient, cela a peut-être eu une influence (…) Quand j'avais 20 ans, il m'a dit 'Je ne t'aimais pas’¨,

confiait-elle.

Elle a essayé en vain d’établir une relation plus saine avec ce père qui n’avait de cesse de lui répéter qu’elle était une ¨bonne à rien¨. En 2014, elle l’avait invité à son mariage avec Aram Oharian, mais il n’a pas daigné l’assister.

¨Oui, j’ai invité mon père et il n’est pas là. Mes conflits avec lui, c’est une valise que je porterai toute ma vie¨,

disait-elle.

Annonces
Annonces

Qu’est-ce qui peut justifier qu’un père se comporte ainsi avec sa fille ? Adriana Karembeu s’est évidemment posé cette question, sans trouver la réponse.

"Je ne sais pas ce qu'il m'a fait payer, jusqu'à aujourd'hui. (...) J'ai cherché longtemps et je n'ai pas trouvé et maintenant, ce n'est pas grave. Je ne regarde pas en arrière",

a-t-elle conclu.

Malheureusement, le traumatisme créé par la maltraitance de son père, a impacté le reste de sa vie.

TENTATIVES DE GROSSESSE RATÉES, DÉSESPOIR

Adriana Karembeu a vécu de nombreuses années sans vouloir enfanter, non pas parce qu’elle ne voulait pas être mère, mais parce qu’elle était traumatisée par son enfance. Elle avait peur de ne pas être une bonne mère, et de ne pas donner suffisamment d’amour à son enfant.

Annonces

L’entrée dans sa vie d’André Ohanian a été déterminante. Non seulement, il l’a aidée à reprendre confiance en elle, mais il l’a convaincue de tomber enceinte. C’est ainsi qu’elle a mis au monde sa fille, Nina, le 17 août 2017.

Annonces

Elle ne tarit pas d’éloges au sujet de sa fille :

¨La naissance de Nina a été un big bang, une explosion qui m’a frappée comme la foudre. Je peux dire que pour moi la vie a commencé quand j’ai accouché de ma fille¨,

confiait-elle à Paris Match.

Annonces

Ce bonheur dont elle ne croyait pas être digne, a failli ne pas se produire. En effet, l’animatrice a fait plusieurs tentatives pour tomber enceinte.

¨Deux FIV (Fécondation In Vitri) n’ont rien données. J’étais démoralisée. J’avais du mal à croiser les femmes enceintes ou des poussettes dans la rue¨,

expliquait-elle.

Sa persévérance a été récompensée, puisque la 3e tentative a été la bonne :

¨J’étais à Paris et Aram était à Marrakech. Quand j’ai lu le résultat positif du test, j’ai essayé de rester calme. Je savais que ce n’était que le début¨.

Annonces

Ses sens ne l’ont pas trompée, puisqu’elle a fait face à plusieurs complications. Lors d’un dîner avec son époux et quelques amis, elle a subitement ressenti des douleurs :

¨Nous sommes partis et les contractions sont devenues si fortes que je me suis mise à genoux au milieu de la rue¨,

s’est-elle souvenue.

Après de longues minutes d’attente, l’accouchement a débuté et Nina est venue au monde.

Annonces

"LE MEILLEUR MOMENT DE MA VIE"

Nina est le puzzle qui manquait au bonheur d’Adriana Karembeu. Sa maternité, bien que tardive, l’a complètement métamorphosée. Elle a évoqué l’impact de l’arrivée de Nina sur sa vie :

¨Depuis que j'ai ma fille, j'ai beaucoup changé. Aujourd'hui, je crois que c'est le meilleur moment de ma vie¨,

affirmait-elle.

Annonces

Cette naissance l’a véritablement libérée, et l’a aidée à prendre confiance en elle :

¨Je n'ai plus l'angoisse de mal faire, de plaire ou de déplaire. Je suis devenue une autre personne. Je me sens plus forte et mieux dans mes baskets, comme une lionne¨.

Annonces

Elle est encore plus comblée de constater que sa fille a hérité du caractère de ses parents :

¨Elle a ma grande taille, elle fait une tête de plus que les autres du même âge (…) C'est une petite fille casse-cou qui aime la liberté, et n'a peur de rien. Tout l'inverse de moi qui était si craintive enfant... Sans doute à cause de mon contexte familial¨,

a-t-elle conclu.

Lire aussi : Adriana Karembeu a attendu sa grossesse pendant 3 ans - Maintenant maman d'une fille, elle ne partage pas le lit de son mari

Abonnez-vous à AmoMama sur Google News !

Annonces
info
Veuillez nous indiquer votre adresse e-mail afin que nous puissions partager avec vous les meilleures de nos histoires !
En vous abonnant, vous acceptez notre politique de confidentialité
info

AmoMama.fr ne soutient ni ne promeut aucune forme de violence, d’automutilation ou de comportement abusif. Nous sensibilisons les gens sur ces problèmes afin d’aider les victimes potentielles à obtenir des conseils professionnels et d’éviter que quiconque ne soit blessé. AmoMama.fr s’élève contre tout ce qui a été mentionné ci-dessus et préconise une discussion saine sur les cas de violence, d’abus, d’inconduite sexuelle, de cruauté envers les animaux, d’abus, etc. qui bénéficient aux victimes. Nous encourageons également chacun à signaler le plus tôt possible tout incident criminel dont il est témoin.

Articles connexes

Divorcé, Gérard Darmon "a connu l'enfer" - À 74 ans, il est à nouveau heureux et élève une fille de 4 ans avec Christine, son ancienne gouvernante

08 juin 2022

Loretta Lynn a "aimé" son mari et s'est battue pour lui bien qu'il ait été un bourreau des coeurs

08 mars 2022

Les amis de Laurent Ournac étaient sûrs que sa relation avec Ludivine, alors âgée de 19 ans, serait un échec : 12 ans après, ils sont encore ensemble

26 avril 2022

Au sommet de sa popularité, Marlène Jobert a mis fin à sa carrière : elle vit désormais une vie heureuse depuis 40 ans avec Walter, un dentiste

03 mai 2022