logo
Getty Images
La source: Getty Images

Pierre Ménès "quasiment dans le coma" avant son mariage : il s'est marié avec Mélissa Acosta après 11 ans de relation

Kalina Raoelina
30 juin 2022
12:00
Partager
FacebookFacebookTwitterTwitterLinkedInLinkedInEmailEmail

Ayant gravi l’échelon d’une carrière réussie, Pierre Ménès, journaliste et commentateur sportif mondialement connu, n’a malheureusement pas été épargné par les aléas de la santé. Toutefois, il ne les a pas affrontés seul et, aujourd’hui, porte fièrement le titre de mari.

Annonces

L’ancienne star de l’émission “Canal Football Club” de Canal + a longtemps bataillé pour vivre ses jours dans la santé. Opérations, hospitalisation, rééducation, Ménès devait également affronter les péripéties de la vie.

Sa détermination et le soutien de sa compagne tout au long des “moments bien durs à tous les niveaux” l’ont aidé à surmonter les épreuves.

Le présentateur de télévision Pierre Ménès assiste au Restaurant du Salon Ephemere au Palais Vivienne Opening le 27 juin 2020 à Paris, France. | Source : Getty Images

Le présentateur de télévision Pierre Ménès assiste au Restaurant du Salon Ephemere au Palais Vivienne Opening le 27 juin 2020 à Paris, France. | Source : Getty Images

Annonces

LE MÉDECIN S’INQUIÈTE DE L'ÉTAT DE SANTÉ DE PIERRE MÉNÈS

Ce n’était pas la première fois que Pierre Ménès inquiétait les spécialistes de la santé, mais cette fois-là a certainement été un cas de force majeure.

L’ancien chroniqueur du canal football club aurait été dans un état de “grande tristesse” auquel, selon un médecin de Saint-Nazaire inquiet, s’est ajouté “une représentation négative de lui-même", de l’”anxiété”, de l’”irritabilité, ce qui aurait conduit à des insomnies.

D’après la source, Le Parisien, ce constat de mai 2021 inclut également “des symptômes anxio-dépréssifs” observés par un psychologue “qui apparaissent réactionnels à un contexte de harcèlement moral, ainsi que de propos calomnieux et diffamatoires dont il explique être victime.”

Annonces
Pierre Ménès, Canal + lors du match de Ligue 1 entre Strasbourg et Nantes le 20 septembre 2019 à Strasbourg, France. | Source : Getty Images

Pierre Ménès, Canal + lors du match de Ligue 1 entre Strasbourg et Nantes le 20 septembre 2019 à Strasbourg, France. | Source : Getty Images

Et victime, Pierre Ménès l’était, de haine et de harcèlement sur les réseaux sociaux. Effectivement, le commentateur sportif devait affronter les réactions des internautes à la suite de la diffusion d’un documentaire qui déclarait des actes présumés d’agression sexuelle.

Annonces

Intitulé “Je ne suis pas une salope, je suis une journaliste”, le documentaire de Marie Portolano dévoilait deux autres victimes dont Isabelle Moreau et Francesca Antonietti. Bien que Pierre Ménès démente toute vérité dans ces allégations, le journaliste s’est néanmoins exprimé sur les réseaux et, aussi surprenant que cela puisse paraître, s’est excusé.

"Après avoir échangé avec chacune de ces victimes et après avoir lu tous vos messages sur les réseaux sociaux, je tenais à tous vous dire que je regrette sans ambiguïté tous ces gestes du passé qui ne se justifiaient aucunement”,

inscrivait son communiqué.

Pierre Ménès de Canal+ lors du match de Ligue 1 entre l'AS Monaco et le Dijon FCO au Stade Louis II le 16 février 2018 à Monaco. | Source : Getty Images

Pierre Ménès de Canal+ lors du match de Ligue 1 entre l'AS Monaco et le Dijon FCO au Stade Louis II le 16 février 2018 à Monaco. | Source : Getty Images

Annonces

La bataille contre le cyberharcèlement à l’égard de Pierre Ménès continue, jusqu’à même de porter plainte contre l’éditeur du jeu vidéo FIFA pour avoir entraîné une nouvelle vague de haine contre lui.

Effectivement, volontairement ou non, la série de tweets de l’éditeur visant à informer le journaliste de la fin de sa collaboration avec EA Sports avait rendu le journaliste comme cible de plusieurs menaces de mort et d’insultes à caractère grossophobe.

Cette rage aurait-elle été fondée ? En tout cas, ces événements n’ont pas épargné la santé de Pierre Ménès qui tente tant bien que mal de se rétablir.

PIERRE MÉNÈS ÉTAIT “QUASIMENT DANS LE COMA” AVANT SON MARIAGE

Annonces

La santé n’a pas toujours été clémente envers Pierre Ménès. Bien avant qu’il n’ait été constaté ces symptômes anxio-dépréssifs, le commentateur sportif avait, en 2016, reçu un diagnostic déchirant d’une maladie du foie gras non alcoolique, une NASH. Afin d’y remédier, Ménès avait dû recourir d’urgence à une greffe du foie et du rein.

Les opérations ayant réussi, le journaliste entamait sa convalescence avec 25 jours d’alitement, extirpé de tout pouvoir de mouvement.

Pierre Ménès assiste à la soirée de lancement du parfum Diesel 'Spirit of the Brave' à la salle Wagram le 21 mai 2019 à Paris, en France. | Source : Getty Images

Pierre Ménès assiste à la soirée de lancement du parfum Diesel 'Spirit of the Brave' à la salle Wagram le 21 mai 2019 à Paris, en France. | Source : Getty Images

Annonces

Ménès devait ainsi zapper l’idée même de se faire une petite balade tranquille, mais cela n’était pas sans conséquence puisque la partie la plus intense était la rééducation.

Malheureusement, quelque temps plus tard, Pierre Ménès dut revenir à l’hôpital pour cause de fatigue, terribles diarrhées et d’autres symptômes typiques d’un autre genre de maladie, qui n’est nulle autre que la Covid-19. Ayant réalisé qu’il était loin d’être sorti de l’auberge, Pierre Ménès avait déclaré :

“Après pourtant un confinement très très sage chez moi. J'ai été obligé d'appeler les médecins, j'étais totalement épuisé.”

Tenant le coup depuis cet incident de 2020, Pierre Ménès n’a cependant pas pu empêcher une perte de poids conséquente, une crise de goutte, et serait même tombé dans le coma au mois de mai 2022, dû à la sévérité de ses maladies.

Annonces

“JE FAISAIS 130 KILOS, J’EN SUIS A 88”

À la suite de ces péripéties et notamment de sa greffe de foie et de rein, Pierre Ménès était rentré chez lui, se sentant “renaître”. À sa grande joie et à celle de sa compagne, l’opération était un succès, mais les préparatifs et ce qui s'ensuivit furent terriblement lourds pour le journaliste.

Le journaliste Pierre Ménès lors d'une séance de portrait à Paris, France, le 22/10/2019. | Source : Getty Images

Le journaliste Pierre Ménès lors d'une séance de portrait à Paris, France, le 22/10/2019. | Source : Getty Images

Annonces

Si même avant ses deux greffes, le présentateur sportif avait perdu 35 kg, sa masse corporelle continuait de descendre et ce n’était sûrement pas dû à un régime miracle. Loin du compte, cette chute sur la balance était en fait liée à une perte conséquente de masse musculaire :

“Trois mois avant ma greffe, j’étais trop faible pour marcher. J’avais beaucoup de vertiges que j’ai encore d’ailleurs. Je ne marchais plus. J’allais en dialyse en fauteuil roulant et puis derrière, j’ai enchaîné avec 25 jours couchés à l’hôpital. Tu n’as plus de muscles, plus d’équilibre, tu es un légume. Depuis le mois d’avril, j’ai perdu 45 kilos. Je faisais 130 kilos, aujourd’hui je suis à 88.”

Annonces

Malgré tout, le journaliste et père de famille tient le coup, aux soins d’un kinésithérapeute qui viendrait à son domicile chaque jour, pour lui mais également pour sa famille.

“Puis il y a mon fils qui vient me faire bosser aussi. Je suis super motivé et je suis concentré là-dessus, sur le fait de pouvoir à nouveau être autonome et me lever tout seul”,

avait-il affirmé, déterminé à reconquérir les marches de sa carrière mais également de sa maison.

ILS SE SONT MARIÉS APRÈS 11 ANS DE RELATION : LES DÉTAILS DE LA CÉRÉMONIE

Que ce soit à travers les maintes passages à l’hôpital, les périodes sombres du cyberharcèlement, la demande de justice en portant plainte, et surtout les difficultés de la rééducation, Mélissa Acosta était présente pour son homme, et Pierre Ménès le sait.

Annonces
Annonces

Il s’agit certainement de la raison pour laquelle le couple a finalement décidé d’officialiser leur union, après 11 ans de relation.

Pour partager la joie de finalement s’appeler mari et femme, Ménès a tenu à le faire à travers un cliché témoignant de son amour et de toute sa tendresse sur son compte Instagram.

Le 25 juin, les fans de football et admirateurs du présentateur sportif avaient devant leurs écrans une photo du couple, nouvellement marié, où l’on pouvait voir Ménès enlacer sa femme, Mélissa Acosta, de dos. Sourires aux lèvres, les amoureux affichaient le bonheur.

En description, l’heureux mari écrivait : "Enfin ! Mari et femme”, en adressant un tendre message à sa bien-aimée qui ferait fondre n’importe quel coeur, même ceux faits de glace :

Annonces

“Un flash de bonheur dans des moments bien durs à tous les niveaux. Mais tu es toujours à mes côtés, mon roc, ma force, mon amour.”

Cette présence, Ménès savait qu’elle ne lui était pas acquise et pour cela, il la chérissait et cela depuis le tout début de leur histoire.

SA JEUNE FEMME, ANCIENNE SERVEUSE, “L’A SAUVÉ”

L’histoire entre Pierre Ménès et sa femme, Mélissa Acosta remonte à 2011. À la plus grande ironie de la vie, Ménès avait rencontré celle à qui il allait mettre la bague au doigt “le jour où elle a pris la cuite de sa vie", dans un restaurant à La Baule.

Annonces
Journalist Pierre Ménès poses during a portrait session in Paris, France on 09/28/2020. | Source: Getty Images

Journalist Pierre Ménès poses during a portrait session in Paris, France on 09/28/2020. | Source: Getty Images

La jeune femme, originaire de la République Dominicaine, avait conquis un bout du monde, de Miami à Nantes où elle a étudié et assuré un travail de serveuse, avant que Ménès ne lui demande de venir à Paris. Malgré leurs débuts rocailleux sans réel coup de foudre, des mois d’allers-retours avaient finalement eu raison d’eux et depuis le 27 décembre 2011, le couple ne “s'est plus jamais quitté”.

Annonces

Cette présence réciproque dans leur relation avait été un des piliers qui l’ont fait perdurer. D’ailleurs, le commentateur sportif n’hésitait pas à démontrer sa gratitude envers sa tendre comme à cette période critique de sa vie où il avait été gravement atteint de la Covid-19.

“Elle est formidable. Sans elle, je serais déjà mort. Si j’avais été seul à la maison, confiné, je serais parti",

partageait-il au site Bluewin.

Lire aussi : Pierre Ménès licencié : il touchera un demi-million d'euros pour son départ

Abonnez-vous à AmoMama sur Google News !

Annonces
info
Veuillez nous indiquer votre adresse e-mail afin que nous puissions partager avec vous les meilleures de nos histoires !
En vous abonnant, vous acceptez notre politique de confidentialité
info

Les informations délivrées dans cet article ne peuvent en aucun cas se substituer à un avis, diagnostic ou traitement médical professionnel. Tout le contenu, y compris le texte et les images contenues sur, ou disponibles à travers ce AmoMama.fr sont fournis à titre informatif. Le AmoMama.fr ne saurait être tenu responsable de l’usage qui pourrait être fait des informations à la suite de la lecture de cet article. Avant de commencer un traitement quelconque, veuillez consulter votre fournisseur de soins de santé.

Articles connexes

Stromae a perdu son père à l'âge de 9 ans - Pour son propre fils, il est "omniprésent", mais son amour pour lui n'est pas venu tout de suite

16 juin 2022

Nathalie Marquay en larmes devant le cercueil : Jean-Pierre Pernaut entame publiquement son dernier voyage

09 mars 2022

Thierry Lhermite ne reconnaît pas les gens dans la rue : Marié depuis plus de 40 ans, il parle de la "souffrance" de ce qu'est l'amour

24 mai 2022

Juste avant son décès, Jean-Pierre Pernaut et Nathalie envisageaient de commencer une nouvelle vie et de déménager - Ses derniers jours

03 mars 2022