logo
facebook.com/perla.cabrera.104
La source: facebook.com/perla.cabrera.104

Une policière allaite un bébé abandonné et est ensuite appelée par son patron

Pauline Nadege Eyebe
04 juil. 2022
13:50
Partager
FacebookFacebookTwitterTwitterLinkedInLinkedInEmailEmail

Lorsque Celeste Ayala a entendu les pleurs d'un bébé à l'hôpital, elle a tout de suite su comment le consoler. Sans se soucier de son uniforme de police, elle a pris le bébé mal nourri dans ses bras et a déboutonné sa chemise pour l'allaiter.

Annonces

Pensez-vous que l'instinct maternel soit réservé aux mères ? Parfois, les enfants font aussi des choses qui révèlent le côté maternel de leur personnalité. Ils aiment faire des câlins avec des peluches et nourrir leur chat domestique comme un bébé.

Chez les adultes, le fait de savoir s'occuper des enfants n'est pas non plus réservé aux parents. Parfois, des hommes et des femmes qui n'ont aucune expérience des bébés surprennent tout le monde lorsqu'on leur demande de s'occuper d'un enfant. Dans le présent récit, il est question d'une femme officier de police, également mère, qui a fait quelque chose d'inattendu lorsque son instinct maternel s'est manifesté.

Annonces

UN OFFICIER DE POLICE EN SERVICE

Les faits se sont déroulés en 2018. Pour la policière Celeste Ayala, présente à l'hôpital pour enfants Sor Maria Ludovica de Buenos Aires, c'était une journée de travail ordinaire. Dans le cadre de son service, elle regardait les personnes qui entraient et sortaient de l'hôpital.

Les gémissements d'un bébé sont parvenus jusqu'à elle et l'ont distraite tandis que le personnel de l'hôpital faisait passer un bambin souffrant de malnutrition par l'entrée principale. Ayala a immédiatement couru vers le bébé et a demandé aux employés ce qui s'était passé.

Le personnel hospitalier lui a dit que le bébé était affamé parce que sa mère n'avait pas les moyens de le nourrir et qu'il avait cinq frères et sœurs plus âgés.

Annonces
Annonces

INSTINCTS MATERNELS

Ayala a eu le cœur brisé en regardant le petit bébé pleurer à pleins poumons. À ce moment-là, elle savait ce que le bébé voulait. Elle se souvient qu'après avoir regardé le bébé, son instinct maternel s'est manifesté :

"J'ai remarqué qu'il avait faim, car il mettait sa main dans sa bouche, alors j'ai demandé à le prendre dans mes bras et à l'allaiter".

Après que le personnel de l'hôpital lui ait donné la permission, elle a immédiatement pris le bébé dans ses bras et a déboutonné son uniforme de police pour l'allaiter. Les gens l'ont regardée avec des yeux écarquillés parce qu'ils ne s'attendaient pas à ce qu'un officier de police calme le bébé comme ça.

Annonces
Annonces

LA COMMUNAUTÉ PREND LA PAROLE

Ayala a décidé d'allaiter le bébé sans une once d'hésitation, malgré le fait que le personnel lui a dit que ce dernier était "sale". Son collègue, Marcos Heredia, a pris une photo d'elle et l'a publiée sur Facebook, accompagnée d'un message émouvant. Il a écrit :

"Je veux rendre public ce grand geste d'amour que tu as fait aujourd'hui avec ce bébé, que tu ne connaissais pas, mais pour lequel tu n'as pas hésité à agir comme une mère."

Après que de nombreuses personnes aient partagé le post, celui-ci est devenu viral, et la gentillesse d'Ayala a fait parler d'elle. Lorsque la nouvelle est parvenue aux autorités supérieures, le patron d'Ayala l'a convoquée dans son bureau. Elle ne savait pas pourquoi il voulait la voir.

Annonces
Annonces

LA RENCONTRE

Au cours de la rencontre, le patron d'Ayala lui a appris qu'elle avait obtenu une promotion suite au geste extraordinaire qu'elle a accompli durant son service en allaitant le bébé qui souffrait de malnutrition. Dans son tweet, le ministre de la sécurité de la province de Buenos Aires a salué les actions d'Ayala. Il a déclaré :

"C'est de ce style de police dont nous sommes fiers, la police que nous voulons".

Comme quoi, tous les héros ne portent pas de capes. Le geste admirable d'Ayala démontre que cette femme est un véritable héros. Et vous, qu'en pensez-vous ? Feriez-vous la même chose si vous étiez à sa place ?

Cliquez ici pour lire l'histoire d'une mère qui apprend que le camarade de classe de son fils mange les restes des enfants, elle décide d'organiser une réunion de parents.

Abonnez-vous à AmoMama sur Google News !

Annonces
info
Veuillez nous indiquer votre adresse e-mail afin que nous puissions partager avec vous les meilleures de nos histoires !
En vous abonnant, vous acceptez notre politique de confidentialité
Articles connexes

Un policier trouve une poussette pour triplés vide près d'un magasin abandonné et entend un bébé pleurer dans le bâtiment - Histoire du jour

14 avril 2022

Une mère apprend que le camarade de classe de son fils mange les restes des enfants et décide d'organiser une réunion de parents - Histoire du jour

21 mai 2022

Une femme rencontre régulièrement une vieille dame avec des triplées, un jour elle voit la police emmener les enfants - Histoire du jour

07 mai 2022

Une enseignante remarque que l'une de ses élèves est souvent en retard à l'école et que ses parents sont injoignables - Histoire du jour

13 mai 2022