logo
Une femme portant des dalles de bois sur l'épaule | Source : Getty Images
Une femme portant des dalles de bois sur l'épaule | Source : Getty Images

Un garçon a honte des mains rugueuses de sa mère jusqu'à ce qu'il la voit travailler comme bâtisseuse pour le nourrir, lui et ses deux sœurs

"Tes mains sont si rugueuses et si moches ! Je ne veux pas que mes camarades de classe les voient et se moquent de moi !" dit un garçon à sa mère. Il était loin de se douter qu'il regretterait d'avoir dit ces mots à sa mère quelques jours plus tard.

Annonces

Que vais-je faire maintenant ? s'est demandée Catherine après le départ de son mari. Cette mère de trois enfants a rencontré son mari lorsqu'elle était à l'université. Elle a ensuite abandonné ses études parce qu'elle était enceinte de leur premier enfant. Elle s'est rapidement mariée et a eu deux autres enfants. Elle était loin de se douter que sa vie allait bientôt basculer.

Dix ans plus tard, son mari l'a quittée. Catherine était restée à la maison toute sa vie pour s'occuper de ses enfants, mais dès lors, elle était dans l'obligation de sortir et de gagner de l'argent pour joindre les deux bouts. Sans expérience professionnelle et sans diplôme, ses chances d'être embauchée pour un poste bien rémunéré étaient quasi nulles.

Annonces
À des fins d'illustration uniquement. | Source : Pexels

À des fins d'illustration uniquement. | Source : Pexels

Un jour, après avoir déposé ses enfants à l'école, Catherine a trouvé un magasin qui recherchait un travailleur sans aucune expérience requise. Elle y est entrée, et la direction l'a embauchée sur le champ après avoir pris connaissance de sa situation.

Annonces

Elle était heureuse et a travaillé au magasin pendant quelques mois, jusqu'à ce qu'elle se rende compte que ses enfants grandissaient et qu'elle avait besoin de plus d'argent pour s'occuper d'eux.

Devrais-je demander une augmentation ? pensa-t-elle. Catherine était sûre qu'elle n'obtiendrait pas d'augmentation, et même si elle en obtenait une, ce ne serait pas suffisant pour répondre aux besoins croissants de sa famille.

À des fins d'illustration uniquement. | Source : Pexels

À des fins d'illustration uniquement. | Source : Pexels

Annonces

Le lendemain, Catherine rentrait chez elle après son service au magasin lorsqu'elle a aperçu un chantier de construction. Je pense que je peux travailler ici, a-t-elle pensé, et elle s'est approchée du responsable.

"Bonjour monsieur, vous embauchez ?" a-t-elle demandé.

"Oui, nous embauchons", a répondu le gérant en regardant Catherine de la tête aux pieds. "Êtes-vous sûre de pouvoir travailler ici ? Ce travail demande beaucoup d'efforts."

Enfant, Catherine adorait travailler avec son père dans son atelier. Ils réalisaient souvent divers projets dans le jardin, alors elle savait combien il était difficile de travailler à mains nues.

Annonces

"Tes mains sont si moches. Elles sont si dures et rugueuses", a-t-il ajouté.

"Je peux le faire", a-t-elle dit au gérant. Ensuite, elle a signé un contrat pour occuper un poste de 12 heures. L'argent qu'elle gagnerait en travaillant était supérieur à son salaire actuel, alors elle a quitté son emploi au magasin et a travaillé à plein temps sur le chantier.

À des fins d'illustration uniquement. | Source : Pexels

À des fins d'illustration uniquement. | Source : Pexels

Annonces

Cependant, Catherine a caché son nouveau travail à ses enfants. Elle pensait qu'ils seraient gênés d'apprendre que leur mère travaillait sur un chantier de construction. Elle même avait honte de travailler là, mais elle n'avait pas d'autre choix. Elle voulait de l'argent pour répondre aux besoins de sa famille.

Chaque matin, Catherine se réveillait et préparait le petit-déjeuner pour ses enfants avant de les déposer à l'école. Puis elle se rendait sur le chantier de construction et travaillait jusqu'à la fin de son service. Elle soulevait de lourdes briques sur son épaule pour les transporter d'un endroit à l'autre du site.

En rentrant chez elle tous les soirs, Catherine était fatiguée et n'avait jamais assez d'énergie pour passer du temps avec ses enfants. Ce n'est que le week-end qu'elle leur demandait des nouvelles de leurs progrès scolaires.

Annonces
À des fins d'illustration uniquement. | Source : Pexels

À des fins d'illustration uniquement. | Source : Pexels

Lors d'un de ces week-ends, Peter, le fils de Catherine, lui a parlé d'un concours à l'école auquel les mères devaient participer. Lors de ce concours, les élèves porteront un bandeau sur les yeux et devront reconnaître leur mère sans la regarder.

Annonces

"Ça a l'air d'être un événement très cool, Peter !" s'exclame Catherine. "J'ai hâte d'y être !"

"Je n'irai pas avec toi, maman", a répondu Pierre.

"Quoi ? Mais pourquoi ?"

Catherine n'était pas préparée à écouter la réponse de son fils. Elle n'avait jamais imaginé qu'il lui dirait une chose pareille.

A des fins d'illustration uniquement. | Source : Pexels

A des fins d'illustration uniquement. | Source : Pexels

Annonces

"Maman, il fallait que je touche tes mains pour te reconnaître, et tout le monde les regardait", a expliqué Peter. "Tes mains sont si laides. Elles sont si dures et rugueuses", a-t-il ajouté.

Catherine a regardé ses mains et les a frottées l'une contre l'autre. Elle sentait que sa peau était devenue très dure après avoir travaillé sur le chantier, mais elle ne pouvait pas en parler à son fils.

"Je me sentirai tellement gêné quand mes camarades de classe regarderont tes mains dures", a dit le garçon. "Je ne participerai pas à l'événement."

Peter regrettait d'avoir été impoli envers sa mère et comprenait pourquoi ses mains n'étaient pas douces et belles comme celles des autres femmes.

Annonces

Catherine a senti ses joues rougir après avoir entendu l'excuse de son fils pour ne pas participer à la compétition. Elle se sentait mal, mais ne pouvait rien dire pour sa défense. Elle devait rester silencieuse et continuer à travailler sur le chantier pour joindre les deux bouts.

A des fins d'illustration uniquement. | Source : Pexels

A des fins d'illustration uniquement. | Source : Pexels

Annonces

Quelques semaines plus tard, Pierre rentrait chez lui avec ses amis quand quelque chose d'inattendu a attiré son attention. Alors que ses amis discutaient entre eux, il s'est arrêté et a regardé sa mère qui travaillait sur un chantier près de leur maison.

Les yeux de Peter se sont agrandis lorsqu'il a vu sa mère transporter de lourdes briques d'un bout à l'autre du site. Elle ne portait pas de gants pour protéger ses mains et n'avait aucune machine pour l'aider. Elle mélangeait le ciment à mains nues et utilisait même une perceuse.

Le garçon a demandé à ses amis de partir sans lui afin qu'il puisse rester en arrière. Peter regrettait d'avoir été impoli envers sa mère et comprenait pourquoi ses mains n'étaient pas douces et belles comme celles des autres femmes. Elle ne pouvait pas se permettre des manucures coûteuses après le travail, car elle devait économiser de l'argent pour ses enfants.

Annonces
À des fins d'illustration uniquement. | Source : Unsplash

À des fins d'illustration uniquement. | Source : Unsplash

À la fin du service de Catherine, Peter a vu son patron lui donner de l'argent. Elle a rapidement glissé l'argent dans son portefeuille et s'est dirigée vers le magasin de jouets situé à proximité.

Annonces

Pierre a suivi sa mère et l'a vue acheter la petite voiture qu'il lui avait demandée.

Elle a également acheté deux poupées pour ses sœurs, puis s'est arrêtée dans un restaurant pour acheter le dîner.

Pendant que Catherine attendait sa commande au restaurant, Pierre s'est dépêché de rentrer à la maison pour que sa mère ne sache pas qu'il la suivait. Sur le chemin du retour, il n'a cessé de penser à la façon dont il allait s'excuser auprès d'elle, car il avait honte de lui avoir manqué de respect.

Plus tard dans la soirée, lorsque Pierre et ses frères et sœurs ont terminé leur repas, Catherine leur a donné les jouets qu'elle avait achetés plus tôt. Lorsqu'elle a tendu la voiture à Pierre, elle lui a dit qu'elle était désolée.

Annonces
À des fins d'illustration seulement. | Source : Pexels

À des fins d'illustration seulement. | Source : Pexels

"Tu avais raison. Je devrais prendre soin de mes mains", sourit Catherine.

"S'il te plaît, ne te fâche pas. Je prendrai le temps de faire une manucure cette semaine, je te le promets !"

Annonces

Peter a fondu en larmes après avoir entendu les excuses de sa mère et lui a dit qu'elle n'avait pas besoin de s'excuser. "Je suis désolé d'avoir été impoli avec toi, maman. Je sais pourquoi tes mains sont si rugueuses et dures", a-t-il dit.

Catherine lui lança un regard confus, mais avant qu'elle ne puisse demander quoi que ce soit, Peter lui dit qu'il l'a vue travailler sur le chantier. "Je sais combien tu travailles dur pour nous, maman. Je suis vraiment désolé pour ce que j'ai dit ce jour-là", s'est écrié Peter. "S'il te plaît, pardonne-moi."

Catherine était choquée, mais soulagée de ne pas avoir à garder son travail secret. Elle a immédiatement pris son fils dans ses bras et lui a dit de ne pas s'inquiéter.

Annonces

"Je t'aime, toi et tes sœurs, plus que quiconque dans ce monde !" dit-elle en embrassant la joue de son fils.

A des fins d'illustration uniquement. | Source : Pexels

A des fins d'illustration uniquement. | Source : Pexels

Annonces

Que pouvons-nous apprendre de cette histoire ?

  • Respectez toujours vos parents. Le fils de Catherine n'avait aucune idée de ce qu'elle faisait pour ses enfants jusqu'à ce qu'il découvre son travail fatigant. En apprenant ses efforts, il a compris qu'il n'aurait pas dû manquer de respect à sa mère.
  • Ne jamais juger un livre par sa couverture. Pierre a refusé de se rendre à l'événement avec sa mère à cause de son apparence extérieure. Il accordait plus d'importance à son apparence qu'à l'amour inconditionnel qu'elle portait à ses enfants et n'a réalisé son erreur que lorsqu'il a découvert la vérité.

Partagez cette histoire avec vos amis et votre famille. Elle pourrait les inspirer et illuminer leur journée.

Annonces

Lire aussi : La brute de son école est la seule à soutenir Roy après la perte de ses parents, il est ovationné lors du bal de fin d'année

Cette histoire est inspirée de la vie quotidienne de nos lecteurs et rédigée par un écrivain professionnel. Toute ressemblance avec des noms ou des lieux réels est une pure coïncidence. Toutes les images sont uniquement destinées à l'illustration. Partagez votre histoire avec nous ; elle changera peut-être la vie de quelqu'un. Si vous souhaitez partager votre histoire, veuillez l'envoyer à info@amomama.com.

Abonnez-vous à AmoMama sur Google News !

Annonces
info
Veuillez nous indiquer votre adresse e-mail afin que nous puissions partager avec vous les meilleures de nos histoires !
En vous abonnant, vous acceptez notre politique de confidentialité
Annonces
AccueilHistoires inspirantes
Joe, 6 ans, a reçu un petit train pour Noël et a appris à 71 ans que le jouet pouvait le rendre riche - Histoire du passé
Afficher un autre article