logo
Un jeune homme portant les sacs d'une dame âgée. | Source : Shutterstock
Un jeune homme portant les sacs d'une dame âgée. | Source : Shutterstock

Un homme aide une pauvre femme et se fait licencier pour être arrivé en retard ; Il retrouve son emploi après qu'elle est entrée en trombe dans le bureau de son patron — Histoire du jour

Kalina Raoelina
11 déc. 2023
20:30

Jacob a perdu son premier emploi stable depuis longtemps, simplement parce qu'il a choisi d'aider une femme âgée ce matin-là. Il ne s'attendait pas à ce que cette femme douce et sans défense ait un tout autre côté - qui finirait par lui rendre son emploi.

Annonces

Si vous deviez survivre à l'avalanche de luttes de votre vie sans en devenir amer, vous deviez penser comme Jacob.

Jacob vivait seul dans un minuscule appartement qu'il laissait toujours à moitié en désordre. C'est parce qu'il se disait que, de toute façon, il serait à nouveau en désordre le lendemain.

À des fins d'illustration uniquement. | Source : Getty Images

À des fins d'illustration uniquement. | Source : Getty Images

Jacob avait deux chemises, toutes deux avaient un bouton en moins, et le tissu autour du col était d'un brun que même le meilleur détergent ne pouvait pas blanchir.

Mais cela n'avait pas d'importance car chaque endroit où il travaillait avait fourni un uniforme qui lui était propre.

Il aimait se considérer comme un homme de la renaissance - au cours de la seule année écoulée, il avait travaillé comme plombier, gardien de parking, receveur, shampouineur et, personne ne le savait, comme chorégraphe dans un clip vidéo.

Annonces

Depuis le mois dernier, Jacob avait enfin trouvé un emploi stable en ville. Il travaillait comme préposé dans le magasin le plus ancien du quartier. Il était excité à l'idée d'ajouter un autre uniforme à son sac à dos - et il aimait vraiment l'apparence de celui-ci, en plus.

Il était inhabituellement joyeux ce matin-là. Il était fier de faire son lit et de laisser sa chambre plus propre que d'habitude. Il avait répété l'amorce de conversation parfaite avec Rita, la caissière, et il avait chronométré sa matinée pour arriver au magasin 5 minutes avant son quart de travail.

"Enfin une bonne journée !", a dit Jacob à voix haute, en faisant un signe de tête aux inconnus qui passaient devant lui.

À des fins d'illustration uniquement. | Source : Getty Images

À des fins d'illustration uniquement. | Source : Getty Images

Annonces

Une femme plus âgée lui a rendu son sourire avec le même enthousiasme, ce qui a ajouté au bonheur de Jacob.

Mais une seconde après qu'ils se sont croisés, Jacob entendit un bruit sourd, suivi d'une voix frustrée.

"N'est-ce pas merveilleux ! Deux dollars pour un sac en papier qui ne peut même pas contenir des provisions sur une distance de 10 minutes."

Jacob se retourna, et c'était la même femme qui lui a souri il y a quelques secondes. Seulement cette fois, elle marmonnait sous sa respiration, essayant de chasser les pommes et les pommes de terre qui roulaient sur le trottoir tout en s'efforçant de tenir un sac déchiré rempli de provisions.

"Circulez, madame !", dit un inconnu en bousculant la femme âgée et en accélérant le pas.

"Eh bien, n'est-ce pas une attitude charmante à vivre ?" Jacob parla assez fort pour que l'inconnu l'entende.

À des fins d'illustration uniquement. | Source : Getty Images

À des fins d'illustration uniquement. | Source : Getty Images

Annonces

"J'ai justement ce qu'il faut pour vous aider, madame", dit-il à la femme et sortit de son sac à dos deux sacs en tissu pliés.

"Voila ! Maintenant, s'il vous plaît, reculez et laissez toute cette colère s'en aller pendant que j'emballe ces provisions pour vous."

La femme fut réconfortée par la gentillesse de l'étrange homme et amusée par son humeur joyeuse.

"Merci beaucoup d'avoir aidé cette vieille dame, monsieur..."

"Oh, appelez-moi Jacob. Et c'était un plaisir. Ce que j'ai fait pour vous, c'est en fait ce que je fais pour vivre ces jours-ci. Je travaille au magasin Freshmart."

À des fins d'illustration uniquement. | Source : Getty Images

À des fins d'illustration uniquement. | Source : Getty Images

Annonces

"Ah, c'est vrai ? Désolée, mais je maintiens mon opinion sur leurs sacs en papier. Ils sont trop fragiles !"

"Je suis tout à fait d'accord, madame."

"Oh, s'il vous plaît, appelez-moi Stacy."

La conversation s'est poursuivie si bien qu'avant qu'ils ne s'en rendent compte, Stacy et Jacob avaient marché jusqu'à sa maison. Jacob s'était porté volontaire pour porter les courses de la femme âgée sans même qu'elle le demande.

"C'est incroyablement gentil de votre part, Jacob. Entrez, je vais vous faire un café."

"Oh non, madame, merci. Je suis déjà en retard pour le travail. À tout à l'heure !"

Jacob courut aussi vite qu'il le put, mais les ampoules causées par ses chaussures usées le freinèrent.

À des fins d'illustration uniquement. | Source : Getty Images

À des fins d'illustration uniquement. | Source : Getty Images

Annonces

Quand il est finalement arrivé au magasin en soufflant, un propriétaire de magasin en colère attendait avec des manches retroussées.

"À quelle heure commence votre service ?" La voix de l'homme était encore plus grincheuse que son visage.

"12 heures, monsieur."

"Et quelle heure est-il maintenant ?" Le propriétaire du magasin avait haussé le ton.

"12 h 10, monsieur."

"Alors, cela signifie quoi pour vous ?" Le patron commençait à apprécier ce format de quiz.

"Que je suis... en retard ?"

"Que vous n'êtes pas PROFESSIONNEL !", hurla l'homme en serrant les poings.

"Avec tout le respect que je vous dois, monsieur. Je suis peut-être beaucoup de choses, mais pas..."

À des fins d'illustration uniquement. | Source : Getty Images

À des fins d'illustration uniquement. | Source : Getty Images

Annonces

Le propriétaire du magasin n'allait pas se laisser faire. Pas devant un magasin plein à craquer. "Vous ! Sortez ! Vous êtes viré ! Je ne veux pas que des paresseux comme vous travaillent dans mon magasin."

Le calme qui régnait sur le visage de Jacob a disparu. Il savait qu'il ne pouvait pas se permettre de perdre cet emploi.

"Non, monsieur, s'il vous plaît. En fait, j'ai quitté mon domicile plus tôt que d'habitude ce matin. Mais il y avait une dame âgée qui avait besoin d'aide sur le chemin. Elle portait un lourd sac de courses, et le sac est déchiré, projetant toutes ses articles sur le trottoir. J'ai juste..."

"Oh, alors la gentillesse est l'excuse que vous avez trouvé, c'est ça ? Très original ! Cela ne change rien. Si vous voulez rester sur le trottoir et aider les passants à porter leurs courses, faites-le. Ne me faites pas perdre mon temps et mon argent."

"Mais, monsieur..."

"Économisez-le. Affichez à nouveau ce stupide sourire joyeux sur votre visage et sortez de mon magasin !"

À des fins d'illustration uniquement. | Source : Getty Images

À des fins d'illustration uniquement. | Source : Getty Images

Annonces

"Encore une occasion perdue", pensait Jacob en se tenant devant le magasin et en allumant une cigarette. "Pourquoi ne parviens-je pas à m'en tenir à un seul travail ? Pourquoi ne parviens-je pas à faire quelque chose de ma vie ? Peut-être que mon père avait raison. Je suis un horrib...

"Bonjour, Jacob ! J'espérais vous voir ici !"

Jacob a acquiescé avec un sourire, en éteignant sa cigarette. C'était la femme âgée, Stacy, de tout à l'heure.

"Je vous ai apporté une nouvelle fournée de gâteaux avec les pommes que vous m'avez aidée à récupérer ce matin."

Jacob était ému par le geste aimable de Stacy.

"Rentrez à l'intérieur. Il y en a plein pour vous et tous vos collègues."

Le visage de Jacob redevint sombre.

"Qu'est-ce qu'il y a ?" Stacy était inquiète.

À des fins d'illustration uniquement. | Source : Getty Images

À des fins d'illustration uniquement. | Source : Getty Images

Annonces

"Je viens d'être licencié. Le propriétaire du magasin m'a renvoyé parce que j'avais 10 minutes de retard. Je lui ai dit pourquoi j'étais en retard, mais ça n'avait pas l'air d'avoir d'importance."

"Quoi ? Arnold vous a renvoyé ?"

Jacob a été surpris d'entendre le nom de son patron sortir de la bouche de la femme.

"Vous connaissez mon patron ?"

Nous avons besoin de plus de gentillesse dans ce monde - défendez-la quand vous le pouvez.

"Bien sûr que je le connais ! Il peut être vraiment pénible parfois, avec sa colère qui pointe toujours le bout de son nez. Mais cela ne se fait pas !" Stacy est passée d'une voix de vieille dame douce et attentionnée à celle d'une enseignante féroce.

"Arnold ? Arnold !" Stacy a créé une scène avec sa voix stridente et ses pas rapides. Jacob a essayé de rester le plus loin possible derrière.

"Tante Stacy, bonjour ! Comment puis-je t'aider aujourd'hui ?" Arnold était surpris de la voir pour la deuxième fois de la journée.

"Oh, ne me donne pas ça !" Stacy s'impatientait.

Annonces
À des fins d'illustration uniquement. | Source : Getty Images

À des fins d'illustration uniquement. | Source : Getty Images

"As-tu renvoyé ce jeune homme parce qu'il était en retard aujourd'hui ?" Stacy pointa du doigt Jacob, qui s'efforçait de ne pas regarder directement son ancien patron.

"Je ne comprends pas. Comment vous..."

"Il m'a dit qu'il aidait une vieille femme dans la rue, n'est-ce pas ? Eh bien, devine qui était cette femme, Arnold ? Moi !"

Les employés du magasin avaient arrêté leur travail à mi-parcours, et les clients, eux aussi, se sont arrêtés.

"J'ai prévenu Cindy que son garçon devenait incontrôlable. D'abord, tu ne l'appelles pas pendant deux semaines d'affilée, en disant que tu es toujours occupé, tu oublies le 70e anniversaire de ta mère, et maintenant ça ? C'est ce que tu es occupé à faire, Arnold ? Donner des ordres aux gens et les licencier pour avoir fait preuve d'une once de gentillesse ? Est-ce que tu te souviens au moins de ce qu'est la gentillesse, Arnold ? C'est ce que tu es devenu en grandissant ? Je doute que ce soit le même garçon que j'ai aidé mon amie à élever..."

Annonces

"D'accord, d'accord, tante Stacy !" Arnold l'a interrompue.

À des fins d'illustration uniquement. | Source : Getty Images

À des fins d'illustration uniquement. | Source : Getty Images

"Je ne savais pas que c'était toi qu'il aidait. Et de toute façon, ça n'aurait pas dû avoir d'importance. J'ai été tellement stressé par le travail ici que je... je me suis défoulé sur cet homme bien intentionné. Ce n'était pas bien de ma part. Je m'en rends compte maintenant."

"Tu es sûre que c'est le cas ? Parce que je suis prête à te faire la morale pendant une heure de plus s'il le faut !" Arnold l'a prise dans ses bras, la suppliant de se calmer, au grand amusement du personnel.

"Jacob, je m'excuse pour la façon dont j'ai agi tout à l'heure. Vous pouvez retrouver votre ancien travail. En fait, je vais aussi jeter un coup d'œil à votre salaire. Vous méritez plus que ce que je vous paie car vous avez beaucoup plus d'expérience professionnelle. Je vais régler ce problème dans la semaine à venir. Pour l'instant, vous voulez bien vous joindre à nous ?"

Annonces

Jacob s'est figé, debout juste à côté du rayon des produits surgelés. Il n'arrivait pas à croire ce qui venait de se passer.

À des fins d'illustration uniquement. | Source : Getty Images

À des fins d'illustration uniquement. | Source : Getty Images

"Eh bien, ne restez pas planté là, Jacob !", dit Stacy à Jacob, en lui donnant des instructions avec enthousiasme. "Remettez-vous au travail ! Première tâche sur votre liste : distribuer ces gâteaux à tout le monde. Ils commencent à refroidir !"

Que pouvons-nous apprendre de cette histoire ?

  • Ne jugez pas un livre à sa couverture. Jacob ne se serait jamais attendu à ce que Stacy ait une telle influence sur son patron, et encore moins à ce qu'elle l'aide à retrouver son emploi.
  • Nous avons besoin de plus de gentillesse dans ce monde - défendez-la quand vous le pouvez. Le monde a besoin de plus de Stacy, qui célèbrent les actes de gentillesse des autres et les défendent quand ils en ont besoin.
Annonces

Partagez cette histoire avec vos amis. Elle pourrait égayer leur journée et les inspirer.

Cette histoire est inspirée de la vie quotidienne de nos lecteurs et rédigée par un écrivain professionnel. Toute ressemblance avec des noms ou des lieux réels est une pure coïncidence. Toutes les images sont uniquement destinées à l'illustration. Partagez votre histoire avec nous ; elle changera peut-être la vie de quelqu'un. Si vous souhaitez partager votre histoire, veuillez l'envoyer à info@amomama.com.

Annonces
info
Veuillez nous indiquer votre adresse e-mail afin que nous puissions partager avec vous les meilleures de nos histoires !
En vous abonnant, vous acceptez notre politique de confidentialité
Annonces
Articles connexes

Le mari hérite de 2 millions de dollars, la femme disparaît avec ses enfants – Histoire du jour

24 novembre 2023

"Vous êtes virée !", hurla un patron à une femme de ménage enceinte, sans savoir que son bébé est de sa famille - Histoire du jour

03 décembre 2023

Un homme se moque constamment de sa femme au chômage parce qu'elle ne fait rien et trouve une note après que l'ambulance l'a emmenée - Histoire du jour

29 janvier 2024

“Dégagez !” Le caissier hurle sur une femme âgée jusqu'à ce qu'il voie le propriétaire du magasin lui souhaiter la bienvenue — Histoire du jour

17 août 2023

Un homme qui s'occupe d'une tante solitaire apprend que sa maison de 1,3 million de dollars va à une étrange postière — Histoire du jour

29 novembre 2023

Une femme sans enfant voit un camion de pompiers dans son quartier et un garçon voisin qui pleure près de sa porte – Histoire du jour

08 décembre 2023

Une mère de trois enfants pleurant de faim apprend qu'elle ne peut pas payer leurs hamburgers, "Ne vous inquiétez pas", lui assure une voix grave - Histoire du jour

08 octobre 2023

Un homme riche voit un serveur cracher dans son assiette et entre en trombe dans la cuisine du restaurant — Histoire du jour

24 novembre 2023

Une femme riche insulte une vieille dame pauvre dans une salle d'opéra jusqu'à ce qu'elle apparaisse soudainement sur scène - Histoire du jour

11 octobre 2023

Une fillette de 3 ans pleure en affirmant qu'un monstre se trouve sous son lit, sa mère décide de vérifier – Histoire du jour

31 août 2023

Une femme aide une vieille dame aveugle dans un hypermarché et la voit approcher le directeur du magasin avec son fils le lendemain - Histoire du jour

12 août 2023

Une femme aide une voisine célibataire qui vient d'avoir un bébé et trouve la photo de son propre mari dans sa chambre - Histoire du jour

22 octobre 2023

Une veuve qui a cinq enfants nourrit un vieil homme pauvre et, après un certain temps, reçoit un nouveau van en cadeau - Histoire du jour

17 octobre 2023

La vérité finit toujours par éclater : Pendant des années, le patron cache au concierge qu'ils sont frères - Histoire du jour

27 novembre 2023