logo
Un magasin de fleurs | Source : Shutterstock
Un magasin de fleurs | Source : Shutterstock

Une femme remarque qu'un homme de 89 ans achète chaque jour des roses rouges dans son magasin et décide de le suivre — Histoire du jour

Kalina Raoelina
13 juin 2024
10:17

Une fleuriste devient curieuse lorsqu'elle remarque qu'un homme de 89 ans achète des roses rouges tous les jours. Elle décide donc de le suivre pour découvrir son secret et apprend une précieuse leçon d'amour.

Annonces

Sarah Melville pensait qu'elle avait le travail le plus romantique du monde. Malheureusement, son petit ami Jake n'était pas un romantique - pas du tout. Il n'y avait pas de roses rouges pour Sarah, pas de boîtes de chocolat, pas de bougies et pas de musique douce.

Sarah a soupiré en arrangeant soigneusement un bouquet de tulipes dans son magasin de fleurs, puis elle s'est réjouie parce que son client préféré est entré dans la boutique ! L'homme pimpant de plus de 80 ans était toujours courtois, charmant, et il achetait toujours une rose rouge.

À des fins d'illustration uniquement | Source : Unsplash

À des fins d'illustration uniquement | Source : Unsplash

"Monsieur Courtney !", s'exclama Sarah. "Vous êtes toujours aussi élégant ! Alors, qu'est-ce que ce sera aujourd'hui ?"

Monsieur Courtney sourit et embrassa la main de Sarah. "Ma chère, comment pourrais-je passer une journée sans voir votre charmant visage ? Et bien sûr, il me faut une rose rouge, rouge, pour l'amour..."

Annonces

Sarah rit et se dirigea vers l'endroit où elle gardait les roses rouges à longue tige et sélectionna soigneusement la plus parfaite d'entre elles. Puis elle l'a entourée de fougère en dentelle, de papier de soie et d'un large ruban de satin rouge.

Elle apporta la jolie rose à Monsieur Courtney, qui sourit de plaisir. "Si parfaite, ma chère !", s'est-il écrié. "Comme toujours !"

Monsieur Courtney a fouillé dans sa poche et en a sorti son portefeuille. Il l'a ouvert et a froncé les sourcils. "Oh, non !", s'exclama-t-il. "Je pensais... je n'ai pas d'argent !" L'homme âgé distingué avait l'air embarrassé.

"Pardonnez-moi", dit-il. "Je vous ai fait travailler, et je ne peux pas payer ma rose...".

"Ce n'est pas grave, monsieur Courtney", dit Sarah avec douceur. "Vous pourrez payer la rose demain".

"Vous êtes sûre ?", demanda M. Courtney. "Je ne veux pas profiter de votre gentillesse..."

"Pas du tout", a-t-elle dit. "Ça ne me dérange pas du tout. Vous êtes l'un de mes meilleurs clients - et le plus charmant."

À des fins d'illustration uniquement | Source : Unsplash

À des fins d'illustration uniquement | Source : Unsplash

Annonces

"Merci, ma chère", dit M. Courtney, les larmes aux yeux. "Vous n'avez pas idée de ce que cela représente pour moi". Sarah a regardé M. Courtney s'éloigner, heureux, avec sa rose parfaite.

"Je me demande", s'est dit Sarah. "Où va-t-il tous les jours avec une seule rose rouge ? Peut-être qu'il a une petite amie !" Elle se sourit à elle-même, puis sur un coup de tête, elle ferma rapidement le magasin et suivit monsieur Courtney sur la route.

Même si M. Courtney avait pas mal d'avance sur Sarah, il boitait beaucoup et cela lui permettait de le rattraper rapidement. Elle est restée en arrière, juste assez loin pour ne pas être vue.

Tout en marchant, M. Courtney saluait les gens le long du chemin et Sarah pouvait voir qu'il était aussi populaire auprès des propriétaires de magasins de cette rue qu'il l'était auprès d'elle.

Puis M. Courtney a tourné au coin de la rue et Sarah a vu où il se dirigeait : vers un cimetière. Elle suivit l'homme âgé dans le cimetière et le vit s'arrêter devant une certaine tombe.

M. Courtney resta un long moment devant la tombe, la tête baissée. Il s'est penché et a semblé arranger quelque chose. Puis il s'est agenouillé et a déposé cette unique rose rouge.

Annonces

Les épaules courbées de l'homme âgé se soulevaient et Sarah se rendit compte qu'il pleurait. Un cri de détresse s'échappa de ses lèvres et M. Courtney se retourna. Il chassa rapidement les larmes de ses yeux.

"Mlle Melville", dit-il, et sa voix n'était pas tout à fait aussi amicale que d'habitude. "Qu'est-ce qui vous amène ici ?"

À des fins d'illustration uniquement | Source : Unsplash

À des fins d'illustration uniquement | Source : Unsplash

"Oh, monsieur Courtney", dit Sarah, rougissant de honte d'avoir été découverte en train d'espionner son client. "Je suis vraiment désolée... j'étais tellement curieuse. Vous voyez, je suis une romantique et je me demandais à qui vous donniez ces roses tous les jours !"

Monsieur Courtney se leva et fit signe à Sarah de s'approcher. "Venez donc", dit-il. "Venez rencontrer ma chérie."

Annonces

Sarah s'est approchée et a vu que la tombe était recouverte de dizaines de roses, certaines fanées, d'autres plus fraîches, et sur le dessus, la glorieuse rose rouge qu'elle avait enveloppée à peine une heure auparavant.

La pierre tombale était en marbre et contenait le portrait en noir et blanc d'une jolie femme avec une coiffure des années 1960. Sur la pierre tombale, on peut lire : Daphne Martin-Courtney, épouse et mère bien-aimée, toujours et à jamais vôtre.

La date du décès de Daphne remontait à peine à six mois. "Votre femme ?", demanda Sarah. "Je suis vraiment désolée, monsieur Courtney, je n'avais aucune idée..."

"Vous savez", dit-il tristement. "J'ai toujours pensé que je mourrais en premier, j'ai 89 ans, et elle n'en avait que 84.... Nous avons été mariés pendant soixante ans..."

"Soixante ans !", s'exclama Sarah. "C'est incroyable."

À des fins d'illustration uniquement | Source : Unsplash

À des fins d'illustration uniquement | Source : Unsplash

Annonces

"Laissez-moi vous dire une chose, il ne s'est jamais passé un jour sans que je n'apporte une rose rouge à ma Daphne", a déclaré M. Courtney. "Et je continuerai à le faire jusqu'au jour de ma mort".

"Vous l'aimiez. J'aurais aimé..." Sarah rougit. "J'aimerais être aimée comme ça ! Comment vous êtes-vous rencontrés, Daphne et vous ?"

Monsieur Courtney sourit. "Eh bien, ma chère, en 1962, j'étais major dans l'armée américaine et je servais au Vietnam. J'ai été blessé et transporté aux États-Unis, à l'hôpital militaire Walter Reed."

"Ils espéraient que les spécialistes de Walter Reed pourraient me soigner. Vous voyez, j'avais des lésions à la colonne vertébrale, mais les médecins m'ont dit qu'il y avait une chance qu'ils puissent le faire... Il y avait de nouvelles chirurgies révolutionnaires...."

"Quoi qu'il en soit, une jeune infirmière était affectée à mon service, une belle fille, et sa vue m'a fait sourire. Je suis tombé amoureux, à la folie, et d'une certaine façon, elle m'a aimé aussi..."

Sarah sourit. "Je trouve cela très facile à croire ! Vous êtes un homme charmant et aimable !"

À des fins d'illustration uniquement | Source : Unsplash

À des fins d'illustration uniquement | Source : Unsplash

Annonces

Monsieur Courtney secoua la tête. "Vous me flattez, ma chère ! Oui, Daphne m'aimait et je lui ai demandé de m'épouser, même si je savais que j'avais devant moi de nombreux mois d'opérations supplémentaires et de physiothérapie douloureuse."

"Je lui ai demandé de m'épouser et elle a dit oui ! J'étais fou de joie, mais j'ai très mal choisi mon moment, car cet après-midi-là, le chirurgien en chef est venu me voir. Il m'a dit que la première opération ne s'était pas déroulée aussi bien qu'il l'avait espéré."

"Il m'a dit : 'Courtney, je ne crois pas qu'il faille ramollir mes patients. Un homme doit savoir sur quoi il peut compter. Donc... Votre première opération n'a pas été aussi réussie que je l'aurais souhaité. Mon pronostic est que la possibilité que vous marchez à nouveau - même si ce n'est pas impossible - est faible. Je vous donne 5 % de chances.' Je l'ai écouté, et ma joie s'est transformée tristesse."

"J'ai réalisé que tous mes projets d'avenir avaient été construits sur un fantasme. Je ne marcherais plus jamais, je ne serais jamais un vrai mari ou père d'enfants. Je serais un infirme et un fardeau pour la femme que j'aimais."

"Vous avez dû être brisé !", s'exclama Sarah.

À des fins d'illustration uniquement | Source : Unsplash

À des fins d'illustration uniquement | Source : Unsplash

Annonces

Monsieur Courtney acquiesça. "Cette nuit-là, je n'ai pas fermé l'œil. Je n'arrêtais pas de penser à Daphne, à mon avenir qui semblait maintenant s'étendre devant moi comme une route sombre et solitaire qui ne menait nulle part."

"Je vous avoue que cette nuit-là, j'ai envisagé de me suicider. Je refusais d'être l'ombre pitoyable de l'homme actif et athlétique que j'avais toujours été. Je préférais la mort à cela ! Mais je n'avais pas pris en compte la détermination de Daphne."

"Le lendemain matin, quand elle est entrée, elle a tout de suite vu que quelque chose n'allait pas. Même à ce moment-là, elle pouvait lire en moi comme dans un livre ! Je lui ai dit que je m'étais laissé emporter par l'émotion, que la demande en mariage était une erreur."

"Elle m'a simplement regardé. 'Non', m'a-t-elle dit, 'l'erreur, c'est ce que tu fais maintenant. Qu'est-ce qui se passe?' Elle ne voulait pas abandonner tant que je ne lui aurais pas tout dit, alors j'ai tout déballé."

"Je lui ai dit ce que le chirurgien m'avait dit - que mes chances de guérison complète, de remarcher, étaient pratiquement nulles. Elle m'a dit : 'Et pourquoi cela nous affecterait-il?' Je l'ai regardée fixement !"

"Je n'arrivais pas à y croire. J'ai dit : 'Je serai un infirme, un fardeau pour toi. Je ne pourrai pas être un mari pour toi, sauf de nom. Tu n'auras jamais d'enfants avec moi. Tu passeras ta vie à changer mes couches !"

Annonces
À des fins d'illustration uniquement | Source : Unsplash

À des fins d'illustration uniquement | Source : Unsplash

"Mais Daphne n'a pas voulu m'écouter. 'Qu'est-ce que cela peut bien me faire ? Je ne t'épouse pas pour ton corps, ni pour avoir des enfants. Je t'aime, tu es mon âme sœur. Si je m'éloigne de toi, je le regretterai toute ma vie'."

M. Courtney a souri et a eu l'air d'avoir 50 ans de moins. "Daphne était une jeune femme assez têtue et j'étais sur le point d'apprendre à quel point elle pouvait être têtue et déterminée. Elle a dit : 'Quant au chirurgien, il ne sait pas tout. Je te signale que 5 % me semblent être une bonne chance. Tu as moins de chances en jouant à la roulette à Vegas !"

"'Je prends cette chance, Johnny. Je parie sur toi. Et en plus, le chirurgien ne sait pas une chose : nous jouons avec des dés pipés. Tu vois, j'ai vu l'amour faire des miracles, et nous avons tout le temps du monde, toute une vie.'''

Annonces

"Et je l'ai épousée. Le pasteur nous a mariés dans la salle la nuit précédant ma deuxième opération, et je crois que je n'ai jamais vu un spectacle plus beau que ma Daphne dans sa robe blanche et son bouquet de roses rouges.

"Elle m'a murmuré : 'Je suis à toi, pour toujours et à jamais', et c'est à ces mots que je me suis accroché tout au long de la terrible épreuve de ma convalescence. Il a fallu deux ans, mais j'ai fini par marcher sur mes propres pieds."

À des fins d'illustration uniquement | Source : Unsplash

À des fins d'illustration uniquement | Source : Unsplash

"Je boitais, mais je marchais ; je ne courrais plus, mais je pouvais aimer Daphne, je pouvais avoir les enfants qu'elle désirait tant. Nous avons été ensemble pendant soixante merveilleuses années, et puis Dieu l'a emportée..."

Annonces

Sarah avait les larmes aux yeux. "Je suis vraiment désolée, monsieur Courtney. Quelle merveilleuse histoire..."

"Oui", dit l'homme âgé. "Mais elle n'est pas encore terminée. Pendant que je me souviens de Daphne, pendant que je lui apporte les roses rouges qu'elle aime, notre histoire d'amour continue..."

À ce moment-là, le téléphone de Sarah a sonné. "Oh", s'exclama-t-elle, "c'est mon petit ami !" Elle a hésité, puis elle s'est dépêchée de répondre et a touché le haut-parleur par accident.

"Où diable es-tu Sarah ? Je suis là, devant la porte du magasin, comme un idiot ! Si tu n'es pas là dans dix minutes, je m'en vais !" La voix énervée de Jack a brisé le calme du cimetière.

"Je serai là !", haleta Sarah et Jack raccrocha brusquement sans même dire au revoir.

À des fins d'illustration uniquement | Source : Unsplash

À des fins d'illustration uniquement | Source : Unsplash

Annonces

M. Courtney regardait Sarah avec tristesse : "Oh, ma chère", dit-il, "vous méritez tellement plus ! Si cet homme vous aimait, il vous attendrait, peu importe le temps que cela prendrait. Il vous consacrerait sa vie, à chaque instant."

"Vous avez raison", dit Sarah. "Je mérite mieux que ça. Je mérite d'être chérie comme vous avez chéri Daphne, et comme elle vous a aimé. Je vais vous dire ce qu'il en est. Puisque je ne vais pas me dépêcher de retourner au magasin, que diriez-vous de prendre un café ?"

À partir de ce moment-là, M. Courtney et Sarah sont devenus les meilleurs amis du monde et elle avait toujours les plus belles roses pour lui et Daphne. Et lorsque Sarah a finalement rencontré l'homme de sa vie, M. Courtney l'a accompagnée jusqu'à l'autel et lui a fait son cadeau.

Que pouvons-nous apprendre de cette histoire ?

  • Le véritable amour n'abandonne jamais l'être aimé. La compagne de M. Courtney a refusé d'abandonner et son amour l'a aidé à se rétablir.
  • Nous méritons tous d'être chéris et aimés. Sarah s'est rendu compte que son petit ami ne la traitait pas bien, comme M. Courtney avait traité Daphne.

Partagez cette histoire avec vos amis. Elle pourrait égayer leur journée et les inspirer.

Annonces

Cette histoire est inspirée de la vie quotidienne de nos lecteurs et rédigée par un écrivain professionnel. Toute ressemblance avec de véritables noms ou lieux est une pure coïncidence. Toutes les images sont utilisées uniquement à des fins d'illustration. Partagez votre histoire avec nous ; elle changera peut-être la vie de quelqu'un. Si vous souhaitez partager votre histoire, envoyez-nous un mail à info@amomama.com.

Annonces
Annonces
Articles connexes

Un couple adopte un garçon de 6 ans et le retrouve le lendemain en train de nourrir un bébé étrange dans sa chambre – Histoire du jour

28 février 2024

Une serveuse remarque une serviette de table portant les mots "AIDEZ-MOI" sur le sol d'un restaurant — Histoire du jour

27 février 2024

Un père de trois enfants vivant sous une tente donne ses derniers 2 dollars à un inconnu dans une station-service et se retrouve propriétaire d'une grande entreprise - Histoire du jour

17 avril 2024

Une femme de 102 ans est stupéfaite de découvrir que toutes ses économies de retraite ont été épuisées — Histoire du jour

09 avril 2024

Mon petit ami a fait de ma vie un enfer après que j'ai publiquement refusé sa demande en mariage - Ma vengeance est-elle justifiée ?

11 juin 2024

3 histoires d'héritages familiaux qui ont pris une tournure inattendue

11 mars 2024

5 histoires de personnes qui sont devenues sans-abri pendant les périodes difficiles

06 mai 2024

Ma belle-sœur me traite comme une baby-sitter gratuite pour sa fille, mais cette fois-ci, je lui ai donné ce qu'elle méritait

10 mai 2024

Mon ancien propriétaire refuse de me rendre un lave-linge et un lave-vaisselle que j'ai achetés - Je lui ai donné une bonne leçon

11 juin 2024

5 histoires où les riches décident d'intimider les pauvres et obtiennent un karma instantané

13 mai 2024

J'ai envoyé des roses à mon petit ami sur son lieu de travail pour lui faire une douce surprise, mais il me les a jetées à la figure – Je lui ai donné une bonne leçon par la suite

04 juin 2024

Mon mari s'est moqué de mon corps post-partum lors de sa fête d'entreprise - Le lendemain, son patron le lui a fait regretter

06 juin 2024

3 histoires bouleversantes d'êtres chers décédés qui se sont révélés vivants

15 avril 2024

Un mari trompe sa femme avec sa secrétaire, puis le karma le frappe en retour – Histoire du jour

28 mars 2024