Bordeaux: Une punition juste pour ce père qui a jeté sa fille de 22 ans dans la Garonne

Fillette tombée dans la Garonne, à Bordeaux : 20 ans de prison requis contre le père.

France Bleu nous parle du procès d'un homme de 36 ans qui a eu lieu ce vendredi. L'homme est accusé d'avoir précipité sa fillette de 22 mois dans la Garonne, depuis le Pont de pierre, à Bordeaux, le 21 novembre 2014. L'avocat général a demandé 20 ans de prison, assorti de 10 ans de suivi socio-judiciaire.

Un employé de supermarché est passé devant les assises de Gironde. Il est jugé pour homicide volontaire par ascendant. L'avocat général a demandé à ce qu'il soit condamné à 20 ans de prison ainsi qu'à un suivi socio-judiciaire de 10 ans.

Le procès de cet homme de 36 ans a commencé lundi et il est accusé d'avoir poussé sa fille de 22 mois, Yumi, dans la Garonne. Le tragique incident s'est produit au parapet du Pont de Pierre où il avait fait s'asseoir l'enfant et date du 21 novembre 2014.

Le réquisitoire d'Eric Seguin, l'avocat-général, a duré une heure et demi. Il y a parlé de cet homme comme étant un père "aimant, hyper-protecteur", mais son amour pour sa fille était "exclusif, morbide, où il n'y avait aucune place pour la mère".

Il a continué en disant que cet homme était un véritable "guerrier" qui voulait garder sa fille auprès de lui après s'être séparé de sa mère quatre mois plus tôt. "Un guerrier fanatique, assisté de ses troupes" - "ses imbéciles d'amis qui ont fait de fausses déclarations au juge des affaires familiales" - , mais un "guerrier désespéré, qui était en train de perdre la guerre " , car trois semaines plus tard, la garde de la fillette allait être confiée à a mère. 

D'après Eric Seguin, "tous les clignotants étaient au rouge lorsqu'il est monté ce soir-là sur le Pont de Pierre, le drame était inscrit".

Cependant, bien que comme il l'a démontré, le jugement de l'accusé était sûrement "altéré" au moment de son terrible geste, "la peine doit être à la hauteur de la rupture du contrat social". 

"Une peine à la hauteur des souffrances vécues par l'enfant dans ses derniers instants, et à la souffrance de ses proches".

Le verdict sera bientôt rendu. Espérons que les demandes de l'avocat-général seront entendues.

Les postes connexes
People Feb 22, 2019
Affaire Fiona : pourquoi la mère de la fille tuée a été libérée de prison ?
People Apr 05, 2019
Une ancienne policière étouffe des larmes alors qu'elle est condamnée à 20 ans de prison pour la mort de sa fille dans une voiture chaude
People Feb 22, 2019
Le père de Fiona est en rage après la libération de Cécile Bourgeon : "J'ai peur pour toute ma famille"
People Mar 20, 2019
Cette mère de famille a noyé sa fille de 3 ans, croyant que "Bethan serait plus en sécurité au ciel" qu'avec son père