Une adolescente de 14 ans se met tout à coup à acheter des tampons supplémentaires. Mais sa mère a vite réalisé que ce n'était pas pour elle

Cette adolescente a commencé à dépenser tout son argent pour acheter des produits hygiéniques féminins, et personne ne comprenait pourquoi.

Selon les informations partagées par le site BoredDaddy, Lily Alter, 14 ans, a reçu un devoir d'anglais au collège d'Oak Park-River à Chicago qui allait changer sa vie et affecter la vie de centaines de femmes.

Lily écrivait un essai sur le sujet de l'hygiène féminine durant leurs règles et sur le tabou qui entoure ce sujet quand elle a eu une idée.

Elle a réalisé que les femmes qui vivent dans la rue, sans ressources ou avec très peu argent, doivent avoir beaucoup de mal à gérer cet aspect de leurs vies.

Des recherches lui ont révélé que ce serait une chose qui améliorerait grandement la qualité de vie et la santé de ces femmes.

"J'ai pensé aux sans-abris, aux droits des femmes, et j'ai voulu combiner cela d'une manière qui pourrait être utile aux autres."

                                                  Lily Alter, BoredDaddy, 2017

Lily a réalisé qu'elle pouvait avoir un impact sur la vie de femmes dans le besoin et qu'elle avait envie de faire plus qu'écrire un essai pour un devoir d'école.

Elle a commencé à récolter des tampons, des serviettes et d'autres produits hygiéniques féminins et à les rassembler pour former de véritables kits. Lily voulait qu'un kit soit suffisant pour un cycle menstruel. 

La jeune fille a ensuite commencé à distribuer ses kits dans la rue et à les donner à des femmes sans-abri. Sa passion, sa gentillesse et sa générosité ont inspiré son professeur et de nombreuses autres personnes qui ont décidé de lui venir en aide et elle a récolté 3000$ afin de financer son projet.

L'idée de Lily et son projet ont permis à des centaines de femmes sans-abris d'avoir des kits qui leur permet de rester propres et en bonne santé mais aussi à préserver leur dignité. Le véritable héritage de Lily est d'aider les gens et de prouver que tout le monde peut avoir un impact positif sur le monde qui l'entoure.