Maurane: Michel Fugain parle de la raison

Mort de Maurane : Michel Fugain et Liane Foly évoquent la thèse accidentelle.

Télé Loisirs nous parle de la disparition brutale de la chanteuse Maurane qui a provoqué une vague d'émotion dans toute la francophonie. Michel Fugain et Liane Foly ont révélé ce 8 mai les raisons vraisemblables de cette mort soudaine...

Malheureusement depuis hier soir, le monde de la musique est à nouveau en deuil. En effet, Maurane s'est éteinte. Elle a été retrouvée inanimée à son domicile de Bruxelles ce lundi 7 mai. 

Une nouvelle déchirante relayée par la télévision belge et qui a été très dure à entendre pour tous les artistes avec qui elle avait collaboré mais aussi tous ses fans qui étaient impatients de la revoir sur scène.

En effet, la chanteuse avait été obligée de prendre un repos de 2 ans à cause de problèmes de voix mais elle avait donné il y a quelques jours des "petites nouvelles" qui avaient fait le bonheur de ses fans.

Liane Foly a été appelée au cours de l'émission TPMP afin de réagir à la tragédie. La voix tremblante d'émotion, elle s'est ditre "anéantie" avant de déclarer:  "C'est un accident qui lui est arrivée je viens de l'apprendre". 

Michel Fugain se trouve actuellement à Montréal et il a participéà  l'émission Le Québec Matin. Il y a déclaré: "J’ai appris la nouvelle en sortant de scène hier soir, non pas avant d’entrer, ça aurait été terrible. C’est terrible. C’est comme si je perdais une petite sœur. C’est comme un membre de ma famille. Elle venait passer les vacances à la maison".

"C’est un choc, c’est tragique. Je ne sais pas grand-chose. (...) Elle n’avait pas de problème de santé, que des problèmes 'imaginaires'. Elle croyait qu’elle avait des problèmes de voix, qu’elle n’avait pas d’ailleurs. C’était Maurane, un personnage hors du commun, un personnage tellement formidable, que sa perte est d’autant plus douloureuse", ajoute Michel Fugain.

Il a terminé en disant: "Il y a quelque chose d’accidentel dans sa mort, c’est ce qu’on m’a dit". Une autopsie a été demandée par le parquet afin de confirmer ces spéculations.