«Bonsoir, je crois que mon père est mort...» Comment un garçon de 5 ans a sauvé la vie de son père

Un garçon de 5 ans trouve son père inconscient. Le petit héros a sauvé la vie son papa en appelant la police.

Comme l'a rapporté Ouest-Info, l'accident s'est passé dans la soirée du 13 mai dans le village Orne de Glos-la-Ferrière, près de l'Aigle. La gendarmerie d'Alençon a reçu un coup de téléphone du garçon de cinq ans qui s'appelait Quentin.

« Bonsoir, je crois que mon papa est mort… » dit le garçon à Romuald Arrivé, un des opérateurs du centre des opérations et de recherches. Quentin a expliqué, que son père était inconscient et « en train de faire de la mousse par la bouche ».

« …sur le coup, quand on n’arrive pas à localiser l’appel et qu’on a un môme de 5 ans qui a peur pour la vie de son père, c’est quand même un moment de solitude… » a avoué le major Leterrier.

Après la conversation d'une durée de 40 minutes avec le petit héros, les gendarmes ont admis "sa maturité impressionnante".

Le gamin ne pouvait pas se souvenir du nom de la famille et de l'adresse. Mais ce n'est pas tout : au milieu de leur conversation, le portable s'est déchargé. Malgré toutes ses difficultés, Quentin a su trouver un autre téléphone et donner les renseignements pour que la police puisse localiser sa maison.

« C’est bien que vous soyez arrivés, vous allez pouvoir soigner mon papa ! » - a dit le garçonnet lorsque les gendarmes sont arrivés. Heureusement, les médecins du SMUR ont réussi à sauver le père de Quentin. Il s'est avéré que l'homme de 44 ans a fait un malaise diabétique.

Stéphane Hébert, maire-adjoint de Glos-la-Ferrière était présent ce soir-là en tant que pompier volontaire. Il se souvient avec admiration du courage de ce héros de cinq ans : « Le petit a été magnifique, il a vraiment sauvé son père ». Le major Leterrier a ajouté « Il était vraiment bluffant »