Nathalie Tronche, la maman de Lucas disparu : "Nous ne perdons pas l'espoir de retrouver notre fils''

Trois ans après disparition de Lucas Tronche, ses parents ne perdent pas l’espoir de retrouver leur fils un jour. Nathalie et Eric Tronche ont témoigné dans l’Envoyé spécial, diffusé ce jeudi 24 mai sur France 2.

Télé-Star nous partage l’interview des époux Tronche, dont le fils a disparu à Bagnols-sur-Cèze, le 18 mars 2015.

Ce jeudi 24 mai, dans l'Envoyé spécial "Corbeaux : les lettres de la honte", Nathalie Troche se souvient des circonstances de la disparition de l'un de ses trois fils.

Lucas et Valentin, son frère aîné devaient partir pour le cours de natation ensemble. En quittant la maison, les deux frères se sont donné rendez-vous à l’arrêt de bus, mais Lucas n’avait jamais rejoint Valentin ce soir-là.

Apparemment, le jeune garçon avait changé d'avis au dernier moment : "En fouillant la maison, on s'est aperçu que ses affaires de piscine, ses papiers, son argent et la trottinette étaient là. Il était parti avec un sac à dos, sa doudoune... Et avait éteint son portable deux minutes après le départ de Valentin."

Les recherches de Lucas n’ont rien donné et les enquêteurs étaient persuadés que l'adolescent avait fugué. Connaissant leur fils, les parents songeaient plutôt à un accident ou une mauvaise rencontre.

En octobre 2015, Nathalie et Eric Tronche ont passé dans L'Heure du crime, de Jacques Pradel sur RTL. Une lettre anonyme disant "Lucas va bien, ne vous inquiétez pas." est arrivée à la rédaction de la radio juste après l’émission.

Les courriers suivants se faisaient de plus en plus détaillés : "Lucas vous aime toujours. Il parle souvent de vous. [...] Il préfère le mot 'break' au mot 'fugue', il dit que ce break n'est ni inquiétant ni mystérieux."  et les parents de Lucas s'accrochaient à cet espoir.

Plus tard, l'expéditeur des lettres a été identifié par la police et on allait l’arrêter. "On a eu un moment d'euphorie. On voyait déjà Lucas de retour à la maison", confient les parents de l’adolescent disparu. "Quand on a découvert qu'il avait tout inventé, ça a été très dur."

Nathalie Tronche a également raconté comment toute sa famille vivait cette tragédie : "Depuis mars 2015, on vit une vie parallèle, amputée. Que ferait Lucas s'il était là ? L'an dernier, ses copains ont passé le bac."

"J'avais toujours imaginé qu'une vie extraordinaire l'attendait, tout ne peut pas s'arrêter comme ça", a-t-elle conclu.