La date officielle de la sortie de l'album posthume de Johnny Hallyday a été révélée: "Ses fans vont être bluffés"

C'est officiel, l'album posthume de Johnny Hallyday sortira "à l'automne'.

Closer nous parle de Thierry Chassagne, le président de Warner Music France qui a annoncé au Figaro que l'album de Johnny Hallyday sortira "entre octobre et novembre".

Il faudra que les fans du légendaire rockeur Johnny Hallyday prennent encore leur mal en patience pendant quelques mois. Bien que la bataille juridique pour son héritage et bien sûr pour son album fasse encore rage, le disque posthume de l'artiste sortia bien au cours de l'année 2018.

Closer l'avait déjà annoncé auparavant et Thierry Chassagne, le patron de Warner Music France l'a confirmé au cours d'une interview accordée au Figaro.

Les deux aînés de Johnny, David et Laura ont essayé de retarder sa sortie mais il semblerait que cela n'ait pas très bien fonctionné d'après les informations rapportées par Thierry Chassagne.

Le disque extrêmement attendu "sortirait à l'automne (...) entre octobre et novembre". Le directeur de Warner Music France a ajouté que "Johnny était très impliqué, très très au fait de cet album auquel il tient tellement il est encore présent parmi nous". Et il semblerait que l'album en question ait énormément impressionné Thierry Chassagne: "Je pense que ses fans vont être bluffés. C'est un album exceptionnel, fantastique," déclare-t-il.

D'après les informations récoltées jusqu'ici, on sait que l'album a de fortes chances d'être intitulé Je te promets et que Johnny a travaillé dessus avec l'aide de Yodelice ainsi que celle du musicien Yarol Poupaud.

Dix chansons ont été enregistrées et elles sont prêtes à être mises sur le marché.

Le 18 novembre dernier, Eddy Mitchel qui était très proche du légendaire rockeur lui avait rendu visite à la clinique Bizet où il était soigné. Il raconte son entrevue avec Johnny: "Quand je suis allé le voir à la clinique, je savais que c'était râpé. Les toubibs nous l'avaient dit : 'Il rentrera à la maison et puis...' Ce jour-là, Johnny disait encore des conneries : 'Fais chier, je suis en train de faire un album et il me manque deux titres.' C'était son obsession."