29 mai 2018

Un dîner presque parfait : séquestré et frappé en raison de son homosexualité, un blogueur raconte son calvaire

Partager
FacebookTwitterLinkedInEmail

Annonces

Participant à Un dîner presque parfait sur M6 et blogueur lifestyle, Criss Pouly a été victime d'une agression homophobe dans la nuit du 23 au 24 mai.

Comme rapporté par le site internet médiatique La semaine dans le Boulonnais, Criss Pouly, un jeune homme de 27 ans, a été victime d'une agression dans la nuit du 23 au 24 mai.

Criss tient le blog Boulogne LifeStyle, suivi par 17 000 internautes, depuis Boulogne-sur-Mer, dans le Pas-de-Calais. Et c'est dans cette ville qu'il a été séquestré et frappé.

"C'est clairement un acte motivé par la jalousie et l'homophobie"

Annonces

Il y a quelques jours, on a pu voir Criss Pouly dans l'émission Un Dîner Presque Parfait. Et c'est la médiatisation que lui a apporté cette émission qui lui a valu de tomber dans un guet-apens tendu par des individus malveillants.

Le 23 mai, Criss Pouly est sorti en boîte de nuit, où il a rencontré un groupe de fêtards qui lui ont proposé de terminer la soirée ensemble, chez eux. Ayant passé un agréable début de soirée avec le groupe, Criss, inconscient de ce qui l'attend, accepte.

Annonces

"C'était en réalité un traquenard. Ils étaient huit. Deux d'entre eux me frappaient, les autres filmaient la scène avec leur téléphone portable. Pendant plusieurs heures, j'ai été frappé, insulté en raison de mon homosexualité et j'ai reçu des menaces sexuelles." Une homosexualité qu'il assume et affiche publiquement.

Le jeune homme s'est rendu au commissariat, avec le soutien de ses proches, après avoir été libéré par ses agresseurs. A ce moment-là, Criss est marqué au visage et a une oreille blessée.

Une enquête a été ouverte, et certaines personnes seront entendues au commissariat local.

Annonces

le jeune homme a reçu le soutien du maire de la ville, ce qui lui a donné un peu plus de courage.

"Je veux parler, malgré la peur. Si je peux être un représentant de la cause homosexuelle à Boulogne-sur-Mer et de la France entière, si je peux aider des jeunes comme moi, alors je suis prêt à raconter mon histoire."

Malgré le traumatisme évident qu'il a enduré, Criss Pouly ne veut pas céder à l'intimidation.

"Je vais bientôt reprendre l'enregistrement de mes chroniques. Je n'ai pas le choix : il faut aller de l'avant."

Annonces