Gaz, impôts, médecins, vaccins... Découvrez tout ce qui change à partir du 1er juin

Chaque mois apporte son lot de nouveautés et de changements. Gaz, impôts, médecin... ce mois de juin 2018 ne déroge pas à la règle.

A partir du 1er juin 2018, des modifications législatives et tarifaires entrent en vigueur. Voici une liste de ces principaux changements, qui a été établie en mars dernier.

En ce qui concerne le gaz :

Alors que les tarifs réglementés du gaz naturel appliqués par Engie ont déjà augmenté de 0,4% en mai dernier, ils s'apprêtent encore à augmenter, cette fois de 2,1%.

Plus précisément, de 0,7% pour les utilisateurs de gaz pour la cuisson, de 1,3% pour ceux qui un double usage cuisson et eau chaude et de 2,2% pour les foyers qui se chauffent au gaz.

En ce qui concerne les impôts :

La date limite d'envoi de la déclaration de revenus en ligne pour les contribuables résidant dans les départements de 50 à 974/976 est le 5 juin à minuit.

En ce qui concerne les médecins :

Certaines consultations verront leur tarif augmenté. Chez les médecins généralistes et spécialistes, les consultations pour un second avis passent de 48 à 50€. Celles chez un psychiatre, un neuropsychiatre ou un neurologue passent de 60 à 62,50€.

En ce qui concerne les vaccins :

Depuis le 1er janvier 2018, onze vaccins sont devenus obligatoires pour tous les enfants de moins de deux ans. À compter du 1er juin, vous devrez présenter le carnet de santé de votre enfant ou tout autre document attestant que cette obligation est satisfaite pour obtenir une place dans une structure d’accueil collective (écoles, crèches, etc).

En ce qui concerne les sinistres :

Une nouvelle convention d'indemnisation et de recours des sinistres immeubles va être appliquée. Elle concerne les sinistres survenus à partir du 1er juin 2018 et pour un montant inférieur à 5000€.

En ce qui concerne les transports à Paris :

Les transports pour les Parisiens de plus de 65 ans seront intégralement gratuits, pour ceux appartenant à un foyer fiscal acquittant un impôt sur les revenus soumis au barème (ligne 14 de l’avis d’imposition) inférieur ou égal à 2 028 € (première demande) ou à 2 430 € (renouvellement).

Les Parisiens en situation de handicap, relevant notamment de l’allocation adulte handicapé, peuvent également bénéficier de cette gratuité totale à partir du 1er juin 2018. Sous conditions de ressources là encore.

Les postes connexes
Actu France Mar 23, 2019
Électricité : selon François de Rugy, les tarifs réglementés passent "probablement" à 6 %
Feb 07, 2019
L'épidémie de grippe remet l'efficacité du vaccin en question: plus d'un millier de personnes sont mortes
Gilets jaunes Mar 04, 2019
Toulouse : un gilet jaune dans un fauteuil roulant a reçu un jet de gaz lacrymogène dans son visage par un policier
Conseils Feb 25, 2019
Le plus vieux médecin de France a révélé le mode de vie lui permettant de travailler et de ne pas porter des lunettes à 97 ans