Michel Drucker, très ému, a révélé les mots qu'il a échangé avec Johnny avant sa mort

Michel Drucker revient sur son amitié avec Johnny Hallyday: "On s'envoyait des mots avant sa mort".

Closer nous parle de Michel Drucker qui a accordée une interview au Parisien au cours de laquelle il est notamment revenu sur son amitié avec Johnny Hallyday.

Le lendemain de sa mort, Michel Drucker avait rendu hommage à Johnny Hallyday et il a, comme on peut le comprendre, été submergé par l'émotion.

Dns une interview accordée au quotidien Le Parisien, en kiosque ce jeudi 5 juillet, il est revenu sur sa longue amitié avec le légendaire rockeur qu'il connaissait depuis plusieurs décennies.

Revenant sur l'hommage déchirant en question qui avait eu lieu en direct à la télévision mais aussi sur certaines de ses discussions avec Johnny: "On m'en parle tous les jours. Mais je n'en dirai pas plus," déclare-t-il.

Il continue et s'explique en disant: "Mon Johnny à moi, c'est le Johnny de 'Que je t'aime', pas celui de Dallas. On s'envoyait des petits mots avant sa mort. Il m'avait aussi dit un jour en plaisantant, alors qu'il avait déjà un grave problème aux poumons, Tu me feras ma nécro, hein ? J'ai fait sa nécro. Et à la fin, je voulais ajouter Nous nous reverrons un jour ou l'autre. Embrasse Coluche et Gainsbourg pour moi, mais ce n'est pas sorti. J'étais anéanti. Tout le monde pleurait. J'ai reçu des messages d'Anne Sinclair et François Hollande qui me disaient la même chose. Depuis, je n'en parle plus. Après la Madeleine, je n'ai vu personne de l'entourage de Johnny."

Concernant la triste histoire d'héritage pour laquelle la célèbre famille de Johnny se déchire aujourd'hui, il déclare: "Je ne sais pas où passera l'héritage, mais vu l'armée d'avocats, il n'est pas perdu pour tout le monde."

Michel Drucker était aussi revenu sur son hommage rendu à Johnny Hallyday quelques jours après l'incident sur BFM TV: "Plus l'émission avançait, plus je me rapprochais d'une séquence que je redoutais beaucoup qui est la lettre en images que Laeticia avait écrite pour Johnny lors de leur dernier grand show. En écoutant ça, j'ai décroché de l'écran pendant deux minutes et là, il y a plein d'images qui sont revenues. C'était la fin de l'émission, c'était la fin d'une époque. (...) Je me suis demandé comment j'allais terminer cette émission. Je me suis dit que je me donnais en spectacle en écrasant quelques larmes mais je n'ai pas pu me retenir."