logo
La source: undefined

Paul-Loup Sulitzer : "Je me suis retrouvé dans un petit appartement de merde"

author
06 juil. 2018
13:30
Partager
FacebookFacebookTwitterTwitterLinkedInLinkedInEmailEmail

Privé de ses villas, costumes, cigares et voitures de luxe, Paul-Loup Sulitzer revient sur sa descente aux enfers en toute humilité dans une nouvelle interview.

Annonces

L'OBS a interviewé Paul-Loup Sulitzer dans son nouveau numéro du 5 juillet 2018. Après avoir été dans le livre des records comme plus jeune PDG de France, auteur de best-sellers jusqu'aux Etats Unis, égérie pour le créateur Balmain et tant d'autres casquettes qui en ont fait un digne représentant du capitalisme des années 80 et 90, Sulitzer est aujourd'hui ruiné.

Cet ami de Johnny, Jacques Chirac ou Fidel Castro vit désormais à Bruxelles dans un 100 m², et travaille sur ses mémoires. L'ancien homme d'affaires de 71 ans raconte sa vie – presque – modeste, avec "une retraite de 1500 euros mensuels".

Annonces

"J'ai bouffé mes réserves. Une fois mes réserves épuisées, j'ai vécu sans fric. Avant, je gagnais jusqu'à 200 000 euros par mois. Net. Je ne suis pas un Bernard Tapie, je me suis retrouvé dans un petit appartement de merde (…) Avant, je vivais dans un palais italien de 450 mètres carrés, rue de Varenne, avec des tableaux Art Nouveau et des sculptures de Carpeaux… J'avais une villa à St Tropez, avec vue sur la plage de Pampelonne… plein sud… ah, j'ai eu aussi un ranch en Arizona, mais bon, j'y allais jamais…"

Pour lui, tout a commencé à s'effondrer dans les années 2000, après un divorce de plus, son troisième, d'une valeur de "10 millions d'euros" d'avec Delphine Jacobson. En 2002, l'auteur est victime d'un AVC qui lui laisse des séquelles.

Annonces
Annonces

Quelques années plus tard, il est condamné pour "recel d'abus de biens sociaux" dans l'affaire des ventes d'armes à l'Angola. Le businessman se retrouve privé de passeport pour neuf ans. Fini la Ferrari et les deux Aston Martin. Lui qui avait plus de 200 costumes n'en a plus que deux aujourd'hui. "Je représentais l'homme Balmain"

"Je n'ai jamais été matérialiste. Pour moi, l'argent n'a pas grande valeur."

"Parfois, je me sens proche du plus grand des écrivains français, Victor Hugo, car, comme lui, je provoque des passions d'une grande intensité", affirme t-il, en "toute simplicité"... "Au XXe siècle, je ne vois guère que François Sagan et moi."

Annonces
info
Veuillez nous indiquer votre adresse e-mail afin que nous puissions partager avec vous les meilleures de nos histoires !
En vous abonnant, vous acceptez notre politique de confidentialité
Articles connexes

Arielle Dombasle "brûlait les meubles" pour se réchauffer : sa nouvelle vie de luxe avec une fortune de 6 millions d'euros et son propre majordome

27 avril 2022

En 2001, Emmanuel Macron a séjourné au Touquet, la villa Monéjan de Brigitte, avant son divorce : cette fois, ils ont ouvert les portes de l'Elysée

14 mai 2022

Carla Bruni est plus riche que son mari : patrimoine, revenus et une fortune de 18 millions d'euros

06 février 2022

Un adolescent aide une femme âgée aveugle à traverser la route et reçoit un héritage de sa part plus tard - Histoire du jour

28 février 2022