Résultats du bac 2018 : un génie belge de 8 ans passe avec succès les examens

Alors que les médias reprennent souvent les mêmes "informations" non vérifiées pour faire passer toujours le même message : les surdoués sont des enfants qui vont mal, deux chercheurs français s'efforcent d'en finir avec ce discours.

Franck Ramus et Nicolas Gauvrit ont pour but de démentir le mythe selon lequel des enfants intellectuellement précoces sont en échec scolaire ou ont des difficultés psychologiques. Et désormais ils semblent avoir une preuve de plus à l'appui.

Cela ne vous a pas échappé, ce vendredi 6 juillet, les lycéens français apprenaient les résultats du bac. En Belgique, un garçon de 10 ans leur cadet vient d’obtenir son diplôme d’études secondaires, l’équivalent de l’examen français.

LCI nous parle de Laurent, un enfant surdoué, originaire d’Ostende en Belgique. Il n’a que 8 ans, mais a déjà fini ses études secondaires. Cela ne peut que faire rêver les lycéens francais ayant 10 ans de plus que le petit génie.

Avec son diplôme en poche, il va donc sauter toutes les classes et entrer directement dans une université pour faire des études en informatique.

Au début Laurent rêvait de devenir astronaute ou chirurgien, mais il se penche maintenant plus pour un métier dans le domaine de l’informatique.

"S'il décidait demain de devenir menuisier, cela ne nous poserait aucun problème. Du moment qu'il est heureux", assure son père.

Selon ce dernier quand Laurent était plus petit, "pour lui, c'était difficile de jouer avec les autres. Il regardait comment cela se passait. Il faisait les choses différemment. Il ne savait pas quoi faire des jouets"

Ses parents ont alors décidé de le faire passer un test de QI (Quotient Intellectuel). Il s’est avéré être supérieur à 130, l'échelon à partir duquel une personne est considérée comme surdoué. Il fait partie de 2,5% de population belge, ayant le taux aussi élevé de QI.

Quelle était la matière préférée de Laurent parmi les cours particuliers ? (Ses parents ont choisi de le scolariser de cette manière car dans le circuit classique, il s’ennuyait). Les mathématiques, "parce que c'est très vaste, il y a la statistique, la géométrie, l'algèbre... Il y a plusieurs directions", explique le petit surdoué.

Les postes connexes
Jan 17, 2019
Sandrine, 46 ans, mère de deux enfants diagnostiqués hyperactifs: "Je suis partie car je n'en pouvais plus"
International Feb 19, 2019
La lettre présumée de la mère, qui a sauté d’un pont avec son fils de 10 ans, est dévoilée
Jan 30, 2019
Un père célibataire veut faire adopter son fils de 2 ans parce qu'il est 'tellement fatigué'
Dec 17, 2018
Une jeune fille indigène s'enfuit pour échapper à la vente pour se marier à l'âge de 12 ans et devient architecte