Fort de Brégançon: la piscine des Macron sera bien construite

Le bassin sera à sa disposition lorsqu’il arrivera dans son lieu de villégiature juste après le conseil des ministres du 3 août.

Comme leurs prédécesseurs les Pompidou, puis Giscard, Chirac, Sarkozy et Hollande, Emmanuel et Brigitte Macron se sont choisi leur résidence de vacances en visitant déjà en août dernier, le fort de Brégançon, édifié sur un îlot de la commune varoise de Bormes-les-Mimosas.

Le couple présidentiel a décidé de faire construire "un bassin hors sol" au Fort de Brégançon, la demeure où ils se rendent pour leurs vacances et leurs week-end de repos.

Sauf que cette décision tombe après la polémique du "pognon de dingue", celle de la vaisselle de l'Elysée, et celle du vol en jet pour couvrir 110 km. Donc forcément, cette nouvelle débâcle ne passe pas vraiment auprès des français, et même au sein de la majorité qui est d'habitude bienveillante envers le président.

C'est l'Elysée lui-même qui a confirmé cette information à l'Express, qui cite le palais dans son article :

"Ce sera probablement une piscine hors sol, car il est impossible de creuser un bassin. Si la construction est décidée, la réalisation pourrait être rapide, pour les vacances de cette année, dans la mesure où une piscine hors sol est plus facile à installer", raconte l'Elysée à l'Express.

Etant donné que ce fort est classé monument national, le bassin ne sera pas creusé, la piscine sera posée hors sol, ce qui réduirait aussi son coût.

Selon la même source, chez Leroy Merlin, les piscines hors sol coûtent de 24,90 euros (pour le plus petit bain de pieds) à 11 990 euros, pour la piscine en bois de 3,5 mètres par 15,5.

Les Architectes des bâtiments de France, (ABF), ont donné leur autorisation à Emmanuel Macron pour qu'il puisse faire construire sa piscine, comme l'a confirmé son entourage au Figaro.

La piscine sera profonde de 1,2 mètre, et longue de 10 mètres sur 4. Son achat et son installation coûteront au final 34 000 euros, comme l'a confirmé la présidence.

Les frais seront imputés au budget annuel destiné à Brégançon, et qui s'élève à 150 000 euros.

Certains élus politiques s'étaient indignés d'une telle somme, ce à quoi la présidence a répondu que la construction de cette piscine permettrait à la famille Macron de se baigner tranquillement, à l'abri des regards indiscrets.

Quand la famille présidentielle ne se trouve pas au fort, celui-ci est ouvert au public, comme l'indique l'office de tourisme de Bormes les Mimosas.

120 personnes par jour pourront visiter le fort, ce qui vaut à 5000 visiteurs par an. Avant que l'Elysée ne reprenne en main la gestion du fort, c'étaient 30 000 à 50 000 personnes qui le visitaient chaque été.

"Avec la reprise en main de la gestion du fort par l’Élysée, le nombre de créneaux a été réduit, explique l’Office de tourisme. Le Centre des monuments nationaux, qui assurait jusque-là la gestion du fort, est une vraie “machine de guerre” et pouvait faire des visites guidées tous les quarts d’heure."

Les postes connexes
Macron Mar 18, 2019
Emmanuel Macron : Il décide d'écourter son séjour aux Pyrénées suite aux violences des Gilets jaunes
People Feb 13, 2019
Aisne : Un couple de retraités en colère, qui a payé 1 € pour l'isolement, scandalisent le Web
Macron Feb 14, 2019
Les petits-enfants de Brigitte Macron : Qui aurait payé leurs vacances d'été ?
Macron Feb 19, 2019
Vacances présidentielles: Brigitte et Emmanuel Macron se sont rendus en secret au Cap Bénat l'été dernier