Une actrice française emblématique regrette avoir eu des enfants: "Moi je ne voulais pas d'enfants"

La célèbre actrice Anémone qui est âgée de 67 ans a fait plusieurs révélations au cours d'une interview il y a quelques temps de cela.

C'est aux questions des journalistes du Parisien que l'icône a accepté de répondre et elle est revenue sur des sujets très personnels et très sensibles, toujours avec le franc parler qu'on lui connaît. En effet, Anémone n'a que faire de choquer l'opinion publique et elle dit toujours ce qu'elle pense.

La comédienne que l'on connaît notamment pour le rôle de Thérèse dans le "Père Noël est une ordure" et qui a obtenu le César de la meilleure actrice pour le talent dont elle a fait preuve dans "le Grand Chemin" a annoncé qu'elle prenait sa retraite, sans aucun regret.

Elle explique l'argent est beaucoup trop présent aujourd'hui dans le monde du cinéma et que si elle avait suivit cette voie à l'époque, c'était pour être artiste "pas vendeuse de films ni de pièces de théâtre". Aujourd'hui, le plus important est de faire la promotion de ses oeuvres et de gagner aussi d'argent que possible, une situation que l'actrice ne supporte pas.

Elle n'a donc aucun regret et partira sans se retourner. Elle explique qu'elle part aujourd'hui parce qu'elle peut se le permettre grâce à sa retraite sur laquelle elle peut vivre bien qu'elle ne soit pas très conséquente. Mais elle a aussi un loyer qui lui assure de couler des jours heureux et de ne manquer de rien.

Et c'est un arrêt définitif, on ne retrouvera pas Anémone à nouveau sur nos écrans ni sur les planches à moins d'une situation exceptionnelle: "S'ils trouvent les financements pour tourner les Noeuds au mouchoir pour la télévision ou le cinéma, j'irai, mais c'est tout."

Elle révèle que c'est déjà  partir de 1982 quand "le Père Noël est une ordure" est sorti et qu'il est devenu un véritable film culte du cinéma français que la situation a commencé à lui déplaîre. "C'est devenu fou, j'avais 32 ans et ça m'a fait chier". Trop de notoriété et d'attention, cela n'allait pas à Anémone.

Elle ne s'était en effet pas préparée à ce qui allait se passer quand elle allait devenir célèbre. Elle était "naïve" et était persuadée que la notoriété lui permettrait de rencontrer des "génies". Une illusion qui s'est bien vite brisée comme elle l'explique en disant: "J'aime bien les artistes, mais du côté production, on se fade un paquet de crétins."

Elle ajoute qu'elle aime le théâtre et qu'acteur est un "joli métier". Le plus agréable pour elle est quand le public vient la voir et lui permet de s'épanouir, la "porte". Mais elle vivra plus heureuse si elle s'en passe.

Elle a raconté sa plus grande joie sur scène avec un petit sourire: "Quand j'ai fait rire la première fois sans le faire exprès. J'aurais voulu jouer Lucile du 'Bourgeois gentilhomme', mais j'étais Nicole, ridicule avec des taches de rousseur. J'avais entrepris de montrer que j'étais la vraie princesse en montant ma jupe derrière Lucile, provoquant des éclats de rire. J'étais vexée ! Mais un effet est un effet, je l'ai gardé. C'est une mécanique de précision, le rire. J'ai aimé ça..."

Source: Wikimedia

Source: Wikimedia

Mais elle ajoute rapidement que "rien" ne lui manquera et qu'elle arrivera très bien à continuer son chemin. Elle compte retourner au Portugal et ne rien faire: "J'ai toujours adoré ne rien foutre," déclare-t-elle.

Elle y vit la moitié de l'année et non pas pour des raisons fiscales mais simplement parce qu'elle adore ce magnifique pays.

Elle explique aussi qu'elle a du mal à voir la vie en rose ces derniers temps. En effet, les écologistes qui ont tout fait pour attirer l'attention sur le déclin de la planète s'étaient fait rire au nez il y a plusieurs années de cela et aujourd'hui, alors qu'elle dit à tout le monde qu'il est bien trop tard, personne ne lui fait confiance. Une situation qu'elle a du mal à accepter.

Mais même si elle pense qu'il est trop tard, cela ne veut pas dire qu'il ne faut pas se battre comme elle l'explique à l'aide d'une citation de Guillaume d'Orange: "Il n'est pas nécessaire d'espérer pour entreprendre, ni de réussir pour persévérer".

Arrive ensuite le sujet épineux de la politique. Anémone ne vote plus et ne s'intéresse plus à la politique française. Bien qu'elle ait brièvement soutenu Mélenchon en 2012, elle n'a plus confiance en personne désormais: "La politique, c'est un concours de crétins et de menteurs."

Elle révèle ensuite qu'elle lit en général des essais mais qu'elle s'autorise un bon roman quand le coeur lui en dit. Le dernier en date a été "les Particules élémentaires" de Michel Houellebecq. Le dernier livre qu'elle a lu et qu'elle a considéré comme un véritable "chef-d'oeuvre" a été "les Grandes Espérances" de Dickens qu'elle décrit comme étant un ouvrage "extraordinaire".

Les journalistes ont essayé de tirer une phrase optimiste de l'actrice qui semble avoir perdu toutes ses illusions mais c'était peine perdue: "C'est fini, je ne le suis plus. Dans les années 1960, j'étais hippie, je croyais que les choses allaient changer, en mai 1968, j'avais 17 ans, j'y ai cru. Et puis, le couvercle est retombé avec Pompidou. Je me suis encore beaucoup marré au café-théâtre. Quand on est jeune, on a de la sève."

Elle n'a cependant pas un instant eu confiance en François Mitterand et s'est montrée très critique envers l'engouement national autour de Johnny Hallyday suite à son décès au mois de décembre dernier: "On vient de faire Jean d'Ormesson et Johnny Hallyday, Marc Lévy devrait être le prochain. Johnny, il a fait quoi ? A part se déguiser et mentir ? Voter à droite et fuir le fisc ? Il n'a fait que se marier, divorcer, se marier. C'était un pantin médiatique," assène-t-elle.

Quand le journaliste lui a fait remarquer qu'elle aussi avait connu une certaine notoriété, Anémone lui rétorque qu'elle ne l'a absolument pas apprécié et qu'elle a même failli "mourir étouffée" par son fan-club. Elle ne pouvait plus passer une seule journée tranquille et elle était littéralement poursuivie et évitait de prendre le métro. Elle a fait de son mieux pour mettre fin à cette situation le plus vite possible.

Elle veut simplement qu'on lui "lâche le pull" mais elle est confiante dans le fait qu'avec les années, les gens finiront par l'oublier et la laisser tranquille. 

Bien que les gens se montrent en général très agréables et bienveillants quand ils viennent s'adresser à elle dans la rue, elle n'apprécie pas qu'on lui demande des autographes, une pratique qu'elle trouve stupide et qu'elle qualifie de "fétichisme à la con".

Elle a finit l'interview en perdant patience et au journaliste qui lui demande ce que l'on peut lui souhaiter, l'actrice répond sèchement: "Rien, c'est bon, merci."

En 2011 au cours de son passage sur France Info, Anémone avait révélé que sa décision d'avoir des enfants avait été l'un des plus grands regrets de sa vie. Une phrase dure qui a sûrement été difficile à entendre pour ceux à qui elle a donné la vie: "Je n'aurais pas eu d'enfants, j'aurais été beaucoup plus heureuse."

Comme d'habitude, elle n'a pas pris de pincettes et a dit haut et fort ce qu'elle pensait, sans s'inquiéter une seule seconde de ce que les gens pourraient en penser. Et c'est ça aussi qui fait son originalité et qui la rend unique quand on voit aujourd'hui toutes les célébrités faire incroyablement attention à l'image publique qu'ils donnent, Anémone n'en a, de toute évidence, absolument rien à faire!

Les postes connexes
Dec 14, 2018
Johnny Hallyday: la raison pour laquelle il a refusé d'avoir des enfants avec Laeticia
Célébrités Mar 12, 2019
'Je ferais des enfants plus tôt' : Agathe Lecaron regrette la maternité tardive étant donné qu'elle était carriériste'
Relation Apr 06, 2019
Eve Angeli raconte de grandes nouvelles : "J'ai enfin trouvé la bonne personne pour faire un enfant"
Parentalité Apr 24, 2019
"J'aurais aimé avoir eu un avortement tardif plutôt que de donner naissance à ma fille"