Une femme courageuse ose raconter comment son père l'a violée et abusée dès l'âge de 3 ans

Belayana
26 juil. 2018
03:07
Partager
FacebookTwitterLinkedInEmail

John Murphy, ancien membre des Forces de défense irlandaises de 61 ans, a été condamné à 18 ans de prison pour avoir régulièrement agressé sexuellement sa fille dès l'âge de trois ans.

Annonces

Sa fille Sophia, qui a maintenant 33 ans, a déclaré qu’elle souhaitait encourager d’autres personnes dans des situations similaires à se manifester et à reprendre leur vie.

Selon le site de Raidió Teilifís Éireann (service public de radiodiffusion et télévision en Irlande), Murphy a déjà été reconnu coupable d’avoir agressé sexuellement systématiquement les deux sœurs de Mme Murphy et d’avoir agressé sexuellement deux autres enfants.

Le juge Michael White a déclaré que les preuves et la déclaration de la victime lues par Mme Murphy à la Cour étaient déchirantes et exceptionnelles, compte tenu de la durée, de l’intensité et de la dépravation de la violence sexuelle.

Annonces

À l'époque, Murphy avait entre 31 et 44 ans. Il était membre des forces de défense et travaillait dans le domaine de la sécurité.

Annonces

Selon le juge, Mme Murphy avait fait preuve d'une lucidité remarquable dans sa déclaration de la victime. "C'était une personne très digne, a-t-il dit, qui avait surmonté cette horrible expérience et avait pu, avec l'aide des professionnels et des proches, devenir une mère et une femme aimante et trouver un emploi."

Annonces

Il a mentionné la déclaration de la victime de Mme Murphy dans laquelle elle a raconté comment son père l'avait dépouillée de tous ses droits, de sa vie privée, son énergie, son assurance, son innocence, son enfance, son éducation et sa voix.

Annonces

Le juge a déclaré que Mme Murphy avait un grand amour et une grande affection pour son père, mais détestait ce qu'il lui faisait. Murphy a plaidé coupable pour trois viols et pour 15 cas d’agression sexuelle contre sa fille.

Soixante-dix autres cas d'agression sexuelle ont été pris en compte dans la détermination de la peine.

Murphy purge déjà une peine de huit ans de prison pour les sévices sexuels infligés aux deux jeunes sœurs de Mme Murphy et à un autre enfant, qui ont été imposées en février dernier.

Annonces