Timéo a été défiguré par le chien de sa nounou: sa mère a brisé le silence et a demandé de l'aide

Timéo, défiguré par le dogue de la nourrice qui avait sa charge, a besoin de séances de laser pour réparer son visage. Sa maman en appelle aux internautes pour l’aider puisqu’aucune indemnisation n’est possible.

« Cette bête a voulu tuer mon fils et la justice ne fait rien, raconte Marine, aide-soignante. Ça pourrait recommencer avec un autre enfant. Timéo accepte enfin de regarder son visage, mais il fait encore des cauchemars et bien entendu il a peur des chiens. »

Six mois après avoir été sauvagement attaqué le 26 février dernier, Timéo, 8 ans, en porte encore les stigmates. Sa joue et le bas de son crâne sont traversés par deux géantes cicatrices. Le petit garçon a été attaqué par le chien de type dogue argentin croisé beauceron de sa nounou, tandis qu’il était sous la garde de cette dernière pour la journée à Cramaille, près de Reims.

D’après Timéo, la nounou se serait absentée à l’étage pendant l’attaque. « Je l’ai caressé sur les oreilles. Il m’a sauté dessus, m’a attrapé par la tête et m’a traîné dans toute la maison », témoigne-t-il au Courrier Picard. Transporté aux urgences, on lui a fait trente points de suture.

Trente points de sutures ont été nécessairement réalisés par l’hôpital américain de Reims (Marne) pour soigner une partie de ses blessures. Tout le côté droit est touché : le menton, le dessous de l’œil, la tête… et beaucoup parmi ses blessures n’étaient pas en état d’être suturées.

La procédure judiciaire classée sans suite

Les assurances ont refusé dédommager Marine et son fils, car la propriétaire du chien n’avait pas souscrit le bon contrat. Ce qui rend l’indemnisation est non solvable.  Apres qu’un vétérinaire ait jugé le chien, qui n’a reçu aucun vaccin contre la rage, non dangereux, la procédure judiciaire a été classée sans suite.

Marine lance donc un appel à la générosité sur le site gofundme... La mère, qui élève seule son fils, doit sacrifier 20 % de temps de travail pour le soigner.

Source: Max Pixel

Source: Max Pixel

Timéo est suivi par un psychologue et mis sous corticoïdes. Au terme de l’année, Paris par laser prendra soin de ses cicatrices crâniennes. Ces séances coûtent entre 380 et 600 euros et Marine espère rassembler 2 000 € pour souffler un peu…

Les postes connexes
Feb 07, 2019
En larmes, une mère adolescente demande de l'aide pour retrouver le bébé de 2 mois qui lui a été enlevé
Feb 08, 2019
Ce père a le cœur brisé après que l'hôpital n'ait pas sauvé sa fille de 4 ans de la grippe
Dec 24, 2018
Une adolescente poussée par un ami a finalement brisé le silence
Animaux Mar 19, 2019
11 chiens affamés ont été trouvés vivant dans la maison d'une mamie avec elle dans de mauvaises conditions