Ce père a gardé sa fille à la maison car il avait honte de son apparence. 22 ans plus tard, tous les hommes craquent pour elle

Bien qu'aujourd'hui on parle de plus en plus d'acceptation de soi et on essaie de promouvoir l'idée que chacun est beau à sa manière, cela n'a pas toujours été le cas.

Maria Isabel Olivieri vient d'Espagne et elle est née avec une maladie très rare qui lui a causé des marques de naissance sur tout le corps.

Olivieri a eu une enfance très difficile car elle a été élevée par un père qui a fait de son mieux pour la cacher en la gardant enfermée à la maison et en ne laissant personne la voir.

D'après les informations partagées par Inspired, bien qu'elle ait été élevée en pensant qu'elle était un horrible être humain qui devait être caché, elle est devenue une magnifique ballerine.

Bien que ceux qui se soient occupés d'elle durant son enfance aient eu honte de son apparence, elle est devenue une femme qui a confiance en elle et qui vit sa vie comme elle l'entend.

La jeune femme de 22 ans a révélé la manière dont elle a été élevée lors d'une interview accordée à Daily Mail, et le moins qu'on puisse dire est que c'était loin d'être facile à affronter.

"Mon père blâmait ma mère pour mon apparence et il me cachait tout le temps. J'avais honte," a-t-elle raconté.

Elle a expliqué que ses tâches de naissance ont commencé à apparaître sur son corps à peine quelques minutes après sa venue au monde. Elle a décrit son enfance comme "difficile", expliquant qu'elle a été obligée de passer chacune de ses vacances à l'hôpital jusqu'à l'âge de 13 ans.

Elle a subit plus de 40 opérations simplement pour retirer les marques qui l'empêchaient de bouger librement. Il a fallut lui retirer une marque gigantesque qui se trouvait sur sa jambe et l'empêchait de marcher.

"J'avais une marque énorme qui s'étendait de mon genou à mon dos et m'empêchait de bouger. J'ai subit une opération et grâce au ballet je suis devenue ce que vous voyez aujourd'hui," a-t-elle déclaré.

View this post on Instagram

🍪 #diainternacionaldeladanza

A post shared by Freckles' constellation (@isaolivieriii) on

Olivieri n'a jamais compté ses tâches de naissance et elle a révélé qu'elle ne se plaindrait jamais de sa situation car elle pense aux gens qui souffrent de maladies pires que la sienne.

Cette empathie et cette perspective lui ont permis d'atteindre une véritable paix intérieur et de marcher dans les rues la tête haute malgré la honte que son père lui avait inculqué.

Les postes connexes
Feb 09, 2019
Alain-Fabien Delon sur son père: "Il est bien plus proche d'Anouchka que d'Anthony et moi"
Célébrités Mar 12, 2019
Le plus jeune fils de Michael Landon a 33 ans et il est encore plus beau que son célèbre père
Célébrités Feb 25, 2019
"Je ne veux plus le voir" : l'histoire du fils de Brigitte Bardot, auquel elle renonce
Conseils Feb 12, 2019
Cette femme de 51 ans a perdu sa fille: "J'avais deux options, me jeter sous un tram ou continuer à vivre"