Le garçon de 9 ans se suicide après avoir été "harcelé pour être gay" : sa mère a brisé le silence

Le harcèlement à l'école est devenu un véritable fléau dans plusieurs pays du monde. Face à ce phénomène, les enfants peuvent réagir de façons diverses.

Certains se mettent en retrait, ils deviennent plus irritables. Dans des formes plus aiguës, ils peuvent présenter des troubles dépressifs, des angoisses ou des TOC…

Mais le plus significatif est qu'il s'isole. "Un enfant harcelé est un bouc émissaire, et le groupe va se liguer contre lui, en ignorant sa difficulté dans un accord tacite…" explique la psychologue Hélène Romano pour Doctissimo.

Dans le pires des cas, le harcèlement peut pousser au suicide, c'est le cas de Pauline 12 ans, qui s'est suicidée avec un fusil de chasse le 2 janvier 2012 et de Jonathan qui s'est immolé par le feu à l'âge de 16 ans, rapporte la même source.

Mais aux Etat-Unis ce fléau a fait une victime encore plus jeune. Jamel Myles qui s'est suicidé jeudi dernier à Denver (Colorado) n’avait que 9 ans, selon le rapport de KDVR, chaîne virtuelle de la télévision américaine FOX31.

"Mon bébé s'est tué, déplore sa mère Leia Pierce au Denver Post. Il ne méritait pas cela. Il voulait rendre tout le monde heureux, même quand il ne l'était pas. J'aimerais tellement qu'il revienne."

Cet été, Jamel a révélé à sa maman qu’il se sentait homosexuel. Mais Leia Pierce n’avait qu’une réponse pour son fils - 'je t'aime toujours'. 

Le jour de la rentrée scolaire qui a eu lieu dans leur ville le 20 août dernier, le petit garçon avait commencé à porter du vernis à ongles à l’ecole. Jamel Myles adorait porter des robes avec une tiare et des chaussures à talons, selon LCI.

Il a également dit qu’il voulait faire son coming out à l’école. Quatre jours après Jamel a mis fin à ses jours. "Mon fils a dit à ma fille aînée que les enfants de l’école lui avaient dit de se suicider.", raconte sa mère.

Devant la recrudescence du harcèlement scolaire, des campagnes de prévention ont été menées et des mesures prises par le Ministère de l'Education nationale en France.

Le site NonAuHarcèlement vous partage des nombreux dispositifs d’écoute en France :

Si vous avez besoin de conseils complémentaires, contactez le :

N° VERT « NON AU HARCÈLEMENT» : 3020

Ouvert du lundi au vendredi de 9h à 20h et le samedi de 9h à 18h (sauf les jours fériés)

Si le harcèlement a lieu sur internet :

N° VERT « NET ÉCOUTE » : 0800 200 000

Gratuit, anonyme, confidentiel et ouvert du lundi au vendredi de 9h à 19h

Téléphone de S.O.S Amitié : 09 72 39 40 50

Site Web de l’Union National de Prévention du Suicide https://www.unps.fr/ 

Les postes connexes
People Mar 27, 2019
Une enfant de 10 ans s'est suicidé après avoir été victime d'intimidation impitoyable, dit sa mère
International Feb 22, 2019
Une fillette de 9 ans s'est suicidée après que sa mère lui ait dit de ne pas regarder de vidéos sur son téléphone
Jan 26, 2019
Une fille de 14 ans a écrit ses derniers mots sur Facebook avant de s'ôter la vie: 'Une fois que je suis partie, le harcèlement s'arrêtera'
Histoires virales Apr 04, 2019
Le garçon a dit à la police qu’il est un enfant qui a disparu il y a sept ans après le suicide de sa mère