La source:

Ce chat se venge violemment de la femme qui lui bottait la face avec de la neige

Liana Ratsiorimanana
11 sept. 2018
10:22
Partager
FacebookTwitterLinkedInEmail

Un chat a réagi violemment contre son propriétaire qui lui jetait de la neige. L’animal s’est précipité sur la tête de la femme pour mordre et griffer le visage de cette dernière.

Annonces

Maxx est une résidante de Melvin, au Michigan qui est une amoureuse des félins notamment des chats. Elle aime tellement ces animaux que quand elle en a vu un qui errait près de chez elle, elle n’a pas hésité une seconde à l’adopter.

Seulement voilà, Maxx habitait avec sa mère qui, elle, était plutôt canine, et avait d’ailleurs un petit chiot en sa possession.

source: Youtube/FunnyVideosTV

Annonces

Par conséquent, le chat qu’avait adopté Maxx et qu’elle avait baptisé Buddy se chamaille régulièrement avec le chien.

Comme on peut le voir dans cette vidéo, Maxx chassait son chat Buddy qui venait en fait d’attaquer le petit chien de sa mère.

Mais le chat, qui visiblement n’a peur de rien, s’en est pris à elle. L’animal a sauté sur le visage de son propriétaire provoquant de graves blessures par morsure et par griffure.

source: Youtube/Dan Mariano

Annonces

Se rendant immédiatement à l’hôpital, Maxx a pu bénéficier des soins dont elle avait besoin. Mais quelque temps après, elle a appris que les blessures engendrées par le chat lui ont transmis une maladie qui se manifeste sous forme de cellulite.

L’animal n’est toutefois pas enragé, mais l’amoureuse des félins a tout de même décidé de s’en séparer, enfin sous le coup de la colère.

Annonces

ELLE S’EST FINALEMENT RÉTRACTÉE

Bien que Maxx était en colère contre ce félin violent et qu’elle a d’autres chats à sa possession, elle ne voulait pas vraiment se séparer de Buddy.

«En fait, je l'ai sauvé de quelqu'un d'autre qui allait l'euthanasier, et il était très gentil.

Quand ils sont venus pour l’emmener, je n’arrivais même pas à le regarder, parce que malgré tout ce qu'il m'a fait, je ne pouvais pas les voir l'emmener, car je savais ce qu'ils allaient lui faire»,

avait-elle confié.

Annonces