La source:

Cette femme de 105 ans dit qu'elle a vécu aussi longtemps, parce qu'elle a évité les hommes

Liana Ratsiorimanana
17 sept. 2018
12:20
Partager
FacebookTwitterLinkedInEmail

Le magazine britannique Mirror a rapporté le secret de la longévité qu’une femme de 105 ans aurait confié. Cette centenaire aurait vécu loin des hommes.

Annonces

Ce jeudi 13 septembre, c’est une révélation des plus surprenante que nous révèle le magazine britannique Mirror. En fait, ce n’est pas le magazine qui nous fait une révélation, mais une centenaire dont nos confrères britanniques ont pu obtenir des aveux.

LE SECRET DE LA LONGÉVITÉ SERAIT D’ÉVITER LES HOMMES

Née en 1913, Brenda Osborne fêtait il y a quelques jours ses 105 ans. Un âge que beaucoup souhaitent atteindre, mais très peu sont ceux qui auront cette opportunité.

Annonces
Annonces

À l’occasion de son 105 ème  anniversaires, Brenda Osborne a accepté un interview de nos confrères de chez Mirror à son domicile de Mansfield en Angleterre.

À l’issu de cet interview, le magazine a obtenu un aveu de cette centenaire sur le secret de la longévité.

Annonces

D’après Brenda Osborne, son secret c’est d’éviter les hommes. Elle explique que certaines relations peuvent apporter des stress.

Or, toujours d’après la centenaire, le stress n’est ni bon pour la santé physique ni pour la santé morale. Et pour éviter le stress, rien de mieux que d’éviter les hommes.

Annonces

Pour notre part, notre souhait c'est de voir Brenda Osborne vivre encore plusieurs décennies. Pour info, la plus vieille personne enregistrée jusqu’à aujourd’hui se trouve en Bolivie et est actuellement âgée de 118 ans. Espérons que Brenda Osborne ferait plus.

UNE VIEILLE FEMME QUI VIVAIT AVEC LE CORPS DE SON MARI

Annonces

Le samedi 11 août dernier, alors que les proches d’un homme de 67 ans allaient lui rendre visite à Clermont-Ferrand après plusieurs jours sans nouvelle, ils sont tombés sur le corps sans vie de ce dernier. Mais il y a encore pire.

Le corps n’était pas seul. La compagne du défunt qui avait le même âge avait des troubles psychologiques et vivait avec ce corps dans la maison.

Selon les premières constatations, l’homme était déjà mort au moins une semaine et l’odeur qui s’en échappait était tout simplement insoutenable.

Annonces