Attaque à Nîmes: un homme est entré dans une foule de piétons, il y a eu des blessés

Un conducteur a foncé sur des piétons en criant "Allah Akbar"

Nîmes : dans la nuit du jeudi 13 au vendredi 14 septembre dernier, un chauffard a foncé dans une foule de piétons dans le centre ville.

Les attentats à base de véhicules fonçant à toute vitesse dans des rues fréquentées deviennent bien malheureusement monnaie courante de nos jours. En témoigne l'horrible drame qui a eu lieu à Nîmes dans le Gard.

En plein centre ville, un homme a foncé une fois de plus en voiture sur les clients en terrasse d'un bar, comme le rapporte Europe 1.

Au moment où il rentrait à toute vitesse dans les piétons, l'homme criait "Allah Akbar". La voiture a pu être stoppée par une barrière de sécurité.

L'homme serait âgé de 32 ans et serait également déjà connu des services de police depuis qu'il s'est radicalisé, comme le rapporte toujours Europe 1 qui l'aurait entendu d'une source proche de l'enquête.

Eric Maurel, le procureur de la république, a déclaré que le conducteur avait essayé de s'enfuir de la scène, mais que c'est finalement la foule qu'il venait de viser qui l'aurait arrêté et molesté.

Son état de "relative confusion mentale" a été constaté sur place, avant qu'il ne soit transporté à l'hôpital.

Le Service Régional de Police Judiciaire s'est vu remettre cette enquête sur des accusations de tentative de meurtre.

Dans le même registre, un homme armé d'un couteau et d'une barre de fer a attaqué les passants dans une rue parisienne le 9 septembre dernier aux alentours de 22h45. L'incident a fait 7 blessés au total.

Les postes connexes
Actualités Feb 21, 2019
Riom : la mère et la fille sont mortes dans un accident mortel, l'alcool a été trouvé dans le sang du coupable
Dec 13, 2018
Fusillade à Strasbourg: Chérif Chekatt, 29 ans, a déjà 27 condamnations pénales
Dec 14, 2018
Cherif Chekatt: ce que le présumé tueur a dit au chauffeur de taxi après l'attaque de Strasbourg
International Mar 24, 2019
Mise à jour : Le nombre de morts s'est élevé à 49 et un homme est accusé de meurtre lors d'une attaque terroriste en Nouvelle Zélande