Marine Le Pen doit se soumettre à des tests psychiatriques: furieuse, elle répond de manière vive

Suite à ses tweets parlant de l'État Islamique, Marine Le Pen se retrouve à devoir passer une expertise psychiatrique.

La présidente du Rassemblement national a été mise en examen pour "diffusion d'images violentes"  suite au partage de photos de l'État Islamique sur son compte Twitter en 2015. Elle a été condamnée à subir une évaluation pyshiatrique.

Ce jeudi 20 septembre, au cours d'une courte conférence de presse donnée à l'Assemblée nationale, elle s'est exprimée en disant: "Je n'irai pas, bien entendu, me soumettre à cette expertise psychiatrique. J'attends de voir comment les magistrats comptent m'y contraindre".

Plus tôt dans la journée, elle avait partagé son énérvement sur Twitter après avoir entendu cette décision surprenante. "Je croyais avoir eu droit à tout, avait-elle écrit sur Twitter. Jusqu'où vont-ils aller ?" 

Marine Le Pen est jugée pour "diffusion d'images violentes" suite aux photos qu'elle avait mise en ligne sur Twitter. Ce crime pourrait bien lui valoir trois ans derrière les barreaux et lui coûter 75 000 euros.

C'était suite à une émission de radio durant laquelle Jean-Jacques Bourdin avait comparé le Front National à l'État Islamique que Marine Le Pen avait partagé ces images choquantes accompagné de la phrase: "Jean-Jacques Bourdin, Daech, c'est ça."

Jacky Coulon, le secrétaire national de l'Union syndicale des magistrats (USM) a expliqué que ce genre de procédure est "automatique" à franceinfo

"Il y a une expertise psychiatrique obligatoire dans le cadre de la mise en examen lorsqu'il s'agit d'une diffusion de message violent. C'est effectivement l'application de l'article 706-47 du Code de procédure pénale. L'argument de l'acharnement judiciaire ne tient donc pas du tout. C'est une personnalité politique, mais on ne peut pas dire qu'il s'agit d'une décision politique," précise-t-il.

Il a ajouté que Marine Le Pen pouvait cependant très bien décider de ne pas répondre à cette convocation.

Jean-Luc Mélenchon a donné son avis sur la situation et il ne semble pas approuver la décision de la justice française: "madame Le Pen est politiquement responsable de ses actes politiques. Tous les moyens ne sont ni bons ni acceptables pour la combattre." a-t-il notamment écrit sur Twitter.

Il y a quelques temps, nous vous parlions du compagnon de Marine Le Pen qui se fait très discrète sur sa vie privée. Vous pouvez en apprendre plus sur l'homme de sa vie, Louis Aliot, dans cet article.

Les postes connexes
Actu France Mar 12, 2019
Marine Le Pen soutient fortement les retraités Français : "Il faut réserver la solidarité nationale"
People Mar 15, 2019
Marine Le Pen : son achat d'un chat d’une valeur de 4.500 euros, qui a tourné au drame
Actu France Mar 19, 2019
Marine Le Pen et Meriem Derkaoui ont "détruit" le spectacle de Léa Salamé par une bataille verbale
Jan 30, 2019
Michel Drucker parle des raisons politiques pour lesquelles Marine Le Pen n'a pas participé à son émission