Les enseignants ont contraint une jeune fille de porter des vêtements tachés de sang après ses premières règles

Une enseignante a contraint une fillette de 11 ans à s'asseoir en classe dans des vêtements trempés de sang après avoir eu ses premières règles.

Les enseignants de l'académie de Hastings, dans le comté de Sussex de l’Est en Angleterre, qui n'ont pas encore été identifiés, ont refusé de laisser la jeune femme utiliser les toilettes parce qu'elle n'avait pas de laissez-passer pour toilette.

Comme rapporté par le Mirror, l’écolière était contrariée et humiliée après avoir dû passer toute la journée habillée de vêtemets avec du sang partout.

Lorsque sa mère, dont l'identité n'a pas été révélée pour protéger l'anonymat de sa fille, avait appris ce qui s'était passé à l'école, elle était furieuse.

Aujourd'hui, la mère en colère accuse Hastings Academy, ainsi que son personnel, non seulement pour l'incident, mais aussi pour ne pas avoir reconnu la situation naturelle de sa fille plus tôt.

UN LAISSEZ-PASSER POUR ALLER AUX TOILETTES

Selon le porte-parole de l’University of Brighton Academies Trust, responsable de la gestion de l’Académie Hastings, l’institution a mis en place un système de laissez-passer toilette pour éviter l’abus des pauses-toilettes.

Les élèves demandaient trop souvent d'aller aux toilettes pendant les cours et le sytème de laissez-passer toilette s’était avéré très efficace pour contrer le problème.

Lorsque la petite fille a eu ses règles, les enseignants lui ont demandé un laissez-passer toilette, mais ce dernier ne peut être obtenu qu'avec une note du médecin, qui coûte presque 20 dollars.

La fille désemparée a finalement reçu un laissez-passer, deux jours après l’incident, mais sa mère accuse toujours l’école d'avoir puni son enfant pour quelque chose qui s'était produit naturellement.

PERSECUTEE A CAUSE DE SON SURPOIDS

Et cette petite fille était persécutée à son école à cause de son surpoids avant que ses parents ne prennent les choses en main.

Aujourd'hui, on serait bien en peine d'imaginer Breanna autrement qu'en jeune fille en parfaite forme physique. Et pourtant, l'adolescente de 13 ans n'a pas toujours été comme cela.

Il y a quatre ans, Breanna pesait plus de 85 kilos. Elle ne pouvait jamais jouer comme les autres enfants. Elle faisait partie des centaines d'enfants obèses du centre de la vallée de San Joaquin en Californie et semblait aller au devant d'une vie de problèmes de santé liés au surpoids.

Les postes connexes
Mar 16, 2019
Une mère outrée dit que son fils, âgé de 8 ans, a été forcé d'uriner dans une poubelle en pleine salle de classe et de porter des sacs poubelles
People Apr 08, 2019
Les enseignants obligent un garçon autiste de 7 ans à porter un gilet à haute visibilité sur le terrain de jeu
Dec 11, 2018
Ce père punit sa fille en la forçant à marcher environ 8 kilomètres comme leçon contre l'intimidation
Vie Mar 11, 2019
Les adolescentes qui intimident et humilient les enfants en surpoids