Un couple perd tragiquement ses triplées, la Sécurité sociale réclame un "trop-perçu"

Des parents ont perdu leurs triplées et la Sécurité Sociale leur a immédiatement demandé un remboursement.

Mégane Baltes a perdu ses filles après 21 semaines et 6 jours, une tragédie déchirante à laquelle se sont ajoutées des règles administratives appliquées brutalement.

Les trois petites filles ont été nommées et ont eu un certificat de naissance.  Malheureusement pour Pierrick Stryczek et Mégane Baltes, leur parentalité n'a pas été reconnue par la Caisse primaire d’assurance maladie (CPAM) de Chalon-sur-Saône d'où le jeune couple est originaire.

Les petites Zoé, Lou et Jade sont décédées en venant au monde, après une grossesse de seulement vingt et une semaine et six jours.

D'après le règlement de la CPAM, après vingt-deux semaines de grossesse, une mère de famille a droit à des indemnités quotidiennes pour son congé maternité. 

Mégane avait commencé à les percevoir en avance à partir de sa 17ème semaine de grossesse, quand son congé maternité a débuté. 

Suite à la tragédie qu'elle a dû endurer, ce congé s'est transformé en congé maladie, mais elle a dû rembrouser les 845,25 euros  qui lui avaient été versés avant la naissance de ses filles.

La CPAM a été contactée et a avoué que "les faits sont avérés" mais elle "regrette que la dimension humaine n’ait pas été prise en compte dans ce dossier".

Il faut dire que la manière dont le règlement a été appliqué dans cette situation est beaucoup trop froide et a rendu l'épreuve de Mégane encore plus difficile à traverser.

"J’avais le deuil de mes filles à essayer de faire, c’est l’une des pires choses que l’on puisse avoir à traverser dans une vie. J’ai eu le malheur d’accoucher avant le terme et on me demande de rembourser ce que j’ai touché pour vivre durant cette grossess," a déclaré la mère éplorée aux journalistes du Monde.

C'est au début de la rentrée 2017 que la jeune femme âgée de 22 ans a découvert qu'elle était enceinte de triplées et avec son compagnon, elle a décidé "de déménager dans un appartement plus grand et doté d’un ascenseur". Malheureusement,  très vite la situation s'est compliquée et Mégane a cumulé "les problèmes et les arrêts-maladie".

Les médecins leur ont conseillé de sacrifier l'une de leurs futures filles pour assurer la surive des deux autres mais Mégane et Pierrick n'ont pas pu prendre une décision aussi difficile.

Malheureusement, le 20 décembre dernier, Mégane a dû être hospitalisée à nouveau et a accouché de ses trois filles. Une d'entre elles est morte-née et les deux autres ne sont pas restées en vie très longtemps.

"Au tout début, j’ai cru que je n’allais jamais y arriver, j’ai cru que j’allais littéralement mourir de tristesse" explique la pauvre maman. "On se sent tellement incompris. Perdre un bébé, personne ne peut comprendre" continue-t-elle avant d'ajouter que la demande de remboursement de la CPAM était "une injustice totale".

Elle a bien tenté de leur faire comprendre que sa situation était particulière mais a apparemment été tout bonnement ignorée. 

Bien qu'aujourd'hui elle aille mieux et tente de continuer à vivre du mieux qu'elle le peut, Mégane veut tout de même que cette "injustice soit reconnue pour être libérée".

Perdre un enfant est une chose terrible auquel un parent ne devrait avoir à faire face. Malheureusement, cela arrive bien trop souvent et les célébrités ne sont pas non plus épargnées par ces tragédies.

Dans un autre article, nous vous parlions de 10 célébrités qui ont elles aussi perdu leurs enfants. Vous pouvez en apprendre plus en cliquant ici.

Les postes connexes
Dec 14, 2018
Une mère dévastée perd son mari neuf mois après le décès tragique de leur fille de six ans
Feb 07, 2019
Meghan Markle reprend son souffle après avoir senti son bébé donner un coup, et la vidéo est beaucoup trop adorable
Jan 22, 2019
La mère de Julen, le garçon espagnol pris au piège dans le puits, parle encore a son autre enfant décédé avant
Histoires virales Feb 22, 2019
"C'est ce que fait l'intimidation" : La photo d'une fille épuisée dans son lit d'hôpital a été partagée 297 000 fois