Geneviève de Fontenay est énervée par l'usurpation du titre "Prestige National" en son nom

Geneviève de Fontenay  parle de l'usurpation du titre "Prestige National" par un autre comité.

Geneviève de Fontenay et Christiane Lillio, la présidente du comité Miss Prestige, pointent du doigt l'usurpation du titre "Miss Prestige National" par Stéphanie Gaudin.

Le comité Misss Prestige National semble être en pleine crise. En effet, Christian Lillio, la président de l'association, et Geneviève de Fontenay se sont alliées pour parler d'un grave problème à travers d'un communiqué.

Elles dénoncent "l'usurpation du titre 'Miss Prestige National'" par Stéphanie Gaudin, dont le nom de scène est "Fany Gaudin".  

Au cours d'un entretien accordé à Closer, Christianne Lillio a expliqué que Stéphanie est la femme du vice-trésorier de l'association qui a déposé la marque avant de la concéder à sa femme.

"Stéphanie Gaudin s'est autoproclamée présidente alors qu'elle n'en a pas le droit. Ce n'est pas parce qu'elle est propriétaire qu'elle est présidente."

Geneviève de Fontenay pour sa part "demande de cesser immédiatement l'utilisation abusive de son nom et de son image en retirant l'ensemble des photos des supports de communication".

Christianne Lillio a traité Stéphanie Guadin de "coquille vide" avant de révéler à Closer avoir "déposé plainte contre elle et son mari en début d'année".

Mais le jugement est encore en cours et est loin d'être terminé. Geneviève de Fontenay considère comme sa digne héritière, elle qui a quitté le comité le 16 janvier 2016: "Elle a magnifiquement su prendre ma suite et faire vivre le Comité".

Un collaborateur de Geneviève de Fontenay est revenu sur la situation en révélant que Stéphanie Gaudin organisait des concours "en mettant la tête de Geneviève de Fontenay sur ses affiches". 

"Elle vend des titres de Miss Prestige aux candidates pour une finale qui n'est pas reconnue. Stéphanie Gaudin organise des double-élections Miss Prestige et Mister Chic alors que Mister Chic n'a jamais existé."

Pour lui, "le but de Madame Gaudin est d'exister dans le monde des Miss. Elle est persuadée qu'elle est la nouvelle Geneviève de Fontenay." 

Dans un récent article, nous vous parlions de la mésaventure qui est arrivée à l'ancienne présidente du Comité Miss France. Elle a en effet été cambriolée dans la nuit du 23 au 24 octobre.

Pour en apprendre plus sur l'incident et sur ce qui lui a été volé, cliquez ici.