La mère d'une fillette de 2 ans disparue est accusée d'avoir menti à la police et d'avoir mis son enfant en danger

La mère d'une fillette de 2 ans portée disparue a été arrêtée lundi après que des flics du Texas aient déclaré qu'elle leur avait menti et mis en danger l'enfant en la plaçant «près d'un plan d'eau».

Tiaundra Christon a été accusée d'avoir fait une fausse déclaration et d'avoir abandonné / mis en danger un enfant un jour après avoir déclaré que Hazana Anderson avait disparu du parc Gabbard à College Station.

source - kprc2, click2houston.com

source - kprc2, click2houston.com

Christon, 21 ans, a raconté aux flics qu'elle était arrivée au parc avec Hazana vers 20 heures dimanche. Elle a dit qu'elle était allée à son véhicule chercher un biberon pour l'enfant et qu'en rentrant du véhicule, elle avait découvert que l'enfant n'était pas dans la poussette.

source - kprc2, click2houston.com

source - kprc2, click2houston.com

Les enquêteurs disent que Christon ne dit pas la vérité sur la disparition de Hazana. Le père de la jeune fille a déclaré à KPRC qu’il avait été pris par surprise lors de l’arrestation.

source - kprc2, click2houston.com

source - kprc2, click2houston.com

"Quand nous étions ensemble, je ne l'ai pas vue faire quoi que ce soit de ce genre", a déclaré Tabodrick Anderson à la station.

source - kprc2, click2houston.com

source - kprc2, click2houston.com

Il a dit à la station que Hazana «est la seule chose que j'ai. Elle est tout ce que j'ai. Je veux ma fille. " Plusieurs agences sont impliquées dans la recherche.

source - kprc2, click2houston.com

source - kprc2, click2houston.com

L'AFFAIRE MAELYS

Si Nordahl Lelandais, le suspect présumé du meurtre de la petite Maelys, a confié avoir tué sa victime accidentellement, puis avec «4 ou 5 coups», la reconstitution effectuée dans la nuit du 24 septembre dernier, la scène serait beaucoup plus violente.

C’est la tante de petite Maelys, disparue dans la nuit du 26 au 27 août 2017, qui a apporté de nouveaux détails concernant l’affaire. Elle s’est confiée dans les colonnes de Paris Match et le magazine nous rapporte ses aveux en kiosque ce mercredi 17 octobre.

Selon Séverine Cleyet-Marrel, la tante de la très jeune victime, Nordahl Lelandais aurait arraché littéralement la tête du mannequin lors de la reconstitution. «Même lorsqu'il a mimé les quatre ou cinq coups portés à Maë. Des coups de poing d'une telle violence qu'il a arraché la tête du mannequin. Devant ma sœur…»,

Les postes connexes
People Apr 06, 2019
Un homme de 23 ans ayant prétendu être un enfant disparu après le suicide de sa mère, a menti : il a des antécédents criminels
International Feb 19, 2019
Une fillette de 14 ans condamnée à 25 ans de prison pour avoir tué sa meilleure amie après une dispute lors d'une soirée pyjama
Actualités Feb 28, 2019
Salut, je suis Linda.... "J'ai été assassinée" : La police utilise l'histoire d'une fillette de 11 ans pour attraper son meurtrier
Histoires virales Feb 13, 2019
Le drame secret de Nordahl Lelandais : "Je pourrais avoir un bébé et j'ai ôté la vie d'un enfant"