À propos AM

13 novembre 2018

Maggy Biskupski s'est suicidée chez elle: les policiers réagissent avec émotion

Partager
FacebookTwitterLinkedInEmail
Chargement...

Annonces

Maggy Biskupski, la policière et porte-parole des policiers en colère, est morte ce lundi soir. Elle s’est suicidée dans son domicile à Carrières-sous-Poissy dans les Yvelines avec son arme de service.

C’est France Bleu qui nous fait part de la très mauvaise nouvelle.

La policière Maggy Biskupski est morte ce lundi soir à l’âge de 36 ans dans son domicile à Carrières-sous-Poissy dans les Yvelines. Elle s’est suicidée avec son arme de service.

LA PORTE-PAROLE DES POLICIERS EN COLÈRE

Chargement...
Chargement...

Annonces

Maggy Biskupski était en fait une figure connue de la police. Après l'attaque de Viry-Châtillon le 8 octobre 2016 contre les forces de l’ordre, cette policière s’est fait parler d’elle la première fois.

Chargement...

Annonces

Elle a fondé l’association Mobilisation des policiers en colère (MPC).

Ainsi, cette jeune femme de 36 ans s’est retrouvée porte-parole des policiers en colère. Cet acte de bravoure lui a d’ailleurs causé quelques soucis dans sa carrière.

Chargement...

Annonces

Selon Le Parisien, Maggy Biskupski était visée par une procédure menée par «la police des polices».

Chargement...

Annonces

En septembre dernier, Maggy Biskupski était invitée sur le plateau de «Terriens du samedi» sur C8. C’était la dernière où elle sera vue devant la caméra.

Chargement...

Annonces

UNE LETTRE TROUVÉE À SES CÔTÉS

D’après Le Parisien, ce sont ses collègues qui se sont inquiétés de ne pas avoir des nouvelles de Maggy Biskupski et qui ont directement prévenu les secours.

Chargement...

Annonces

Ces derniers ne tarderont pas à se rendre au domicile de la policière de 36 ans, mais n’ont pu que constater son décès.

Chargement...

Annonces

Selon les premières constatations, Maggy Biskupski se serait donnée à la mort avec son arme de service. Le Parisien précise aussi qu’«une lettre a été retrouvée» sur place, mais sans en évoquer le contenu.

Chargement...

Annonces

Pour l’instant, on ne sait donc pas ce qui a amené Maggy Biskupski à passer à l’irréparable. Tout ce qu’on sait c’est qu’elle s’est suicidée avec son arme de service.

UN GENDARME QUI S’EST SUICIDÉ DANS LES JARDINS DE L'HÔTEL MATIGNON

Chargement...

Annonces

Le lundi 5 novembre dernier, c’est dans les jardins de l'hôtel de Matignon qu’un gendarme de 45 ans a été retrouvé mort vers 9h30 du matin.

Chargement...

Annonces

Selon les premières constatations, lui aussi s’est suicidé avec son arme de service, mais l’on ne connaît pas également sa motivation.

Chargement...
Chargement...

Annonces