Emmanuel Macron raconte qu'il "entend la colère" des gilets jaunes mais qu'il a un avertissement à leur adresse

Ayant accordé une interview au journal de 20h sur TF1 ce mercredi 14 novembre, Emmanuel Macron s’est prononcé sur la manifestation des «gilets jaunes» prévue ce samedi. Le président dit «entendre la colère», mais appelle toutefois à la «méfiance» des Français.

Comme nous le rapporte France Bleu, c’est depuis le porte-avion Charles de Gaulle qu’Emmanuel Macron a accordé une interview aux caméras de TF1.

L’entretien a été diffusé lors du journal de 20h de la chaîne ce mercredi 14 novembre.

Interrogé sur son point de vue concernant la manifestation des «gilets jaunes» prévue ce samedi 17 novembre, le président n’a pas hésité à dire ce qu’il pense.

source: Youtube / L'Obs

source: Youtube / L'Obs

Il a notamment dit avoir entendu «la colère» et qu’il ne ferait rien pour empêcher cette manifestation. Cependant, il appelle aussi à se méfier des récupérations politiques.

«Je dis méfiance: parce qu'il y a beaucoup de gens qui veulent récupérer ce mouvement, beaucoup de partis politiques»,

avait confié Emmanuel Macron en effet lors de son passage sur le JT de 20h de TF1.

«Quand vous avez ensemble des gens qui veulent plus d'emplois publics et des gens qui veulent moins d'impôts, je dis juste aux Français: on est en train de vous mentir et de vous manipuler»,

conclut-il.

«IL Y A UN DROIT À MANIFESTER»

Le président tient à préciser qu’il n’entachera pas le droit de qui que ce soit, que ce soit pour les manifestants ou les citoyens.

«Il y a un droit à manifester. Mais il y a un droit de tous les autres citoyens à pouvoir se déplacer librement. Le droit de manifester sera respecté, l'ordre public et la liberté de circulation le seront aussi»,

avait affirmé Emmanuel Macron.

LA RÉACTION DU PREMIER MINISTRE FACE À LA MANIFESTATION DES «GILETS JAUNES»

Ce mercredi 14 novembre, Édouard Philippe s’est également prononcé sur le micro de RTL dans la matinée. Pour anticiper la requête des «gilets jaunes» qui se manifesteront notamment à cause de la hausse du prix de carburant, le Premier ministre a fait une annonce qui devrait atténuer les colères.

source: Youtube / RMC

source: Youtube / RMC

Édouard Philippe a en effet annoncé une "super prime" pour amortir la hausse du prix de carburant. La conversion grimpera jusqu’à 4000 euros pour 25% des Français les plus modestes au lieu du 2000 euros habituel.

Les postes connexes
Macron Mar 18, 2019
Emmanuel Macron : Il décide d'écourter son séjour aux Pyrénées suite aux violences des Gilets jaunes
Macron Mar 20, 2019
Le Parisien : Castaner sait qu'il n'a plus droit à l'erreur, le dernier avertissement de Macron
Feb 06, 2019
'Gilets jaunes': Francis Lalanne critique vivement Emmanuel Macron en direct (vidéo)
Macron Mar 29, 2019
Emmanuel Macron est franc avec les enfants au sujet des Gilets jaunes : "Il n'y a aucune cause qui justifie ça"