Une fille âgée de 14 ans a été tuée par un cyclone après que ses parents l'aient forcée à dormir à l'écart à cause de ses règles

Les membres du village souffrent à cause de la mort tragique de la petite fille.

La BBC raconte que les événements se sont produits dans l'État du Tamil Nadu, dans le sud de l'Inde. Un cyclone a tué S Vijayalakshmi, âgée 14 ans, qui dormait dans une hutte, parce que sa famille l'y avait envoyée dormir. .

La catastrophe naturelle a également coûté la vie à 46 personnes. Des vents violents ont déraciné des arbres et la tempête a ravagé plus de 80 000 hectares dans 12 districts différents, a précisé la source.

Dans la communauté, il est très courant que les femmes soient séparées lorsqu'elles sont en période de menstruation.

C'est un tabou pour les villageois qui vivent dans cet État et cela s'étend également à d'autres régions de l'Inde. Les parents de la mineure, assurent qu'elle s'est retrouvé piégée, après qu'un cocotier soit tombé sur la hutte dans laquelle elle se trouvait. Et c'est malheureusement cela qui les a empêché de la secourir.

La famille était consciente de la menace que le cyclone faisait peser sur la communauté, mais elle assure ne pas avoir eu d'autre endroit où l'envoyer dormir.

"Je leur ai dit de l'emmener dans un endroit différent, mais en quelques heures, le cyclone avait frappé et nous ne pouvions plus bouger", a déclaré la mère.

 

Maintenant, ils sont dévastés  par la tristesse que cette perte leur a causé. Lorsque la catastrophe naturelle s'est calmée, ils ont dû attendre l'arrivée d'autres villageois pour pouvoir enfin lui venir en aide. Malheureusement, il était déjà trop tard.

Vijayalakshmi a été immédiatement conduite à l'hôpital, mais les médecins ont indiqué qu'elle était morte depuis déjà plusieurs heures.

C’est une tradition qui reste dans la famille des riches et des pauvres; et cela suscite des inquiétudes chez d'autres groupes sociaux et activistes.

Heureusement, ce sujet n'est pas tabou dans tous les pays et c'est le cas dans de nombreuses régions du monde. Une jeune fille de quatorze ans a compris qu'il fallait que les mentalités changent et elle a donc décidé d'acheter de grandes quantités de tampons sans en parler à sa mère. Mais ce n'était pas pour elle qu'elle faisiat tous ces achats.

La jeune femme l'a fait pour aider les femmes qui vivent dans la rue et qui ne pouvaient pas vivre cette étape de leur féminité de manière confortable. Apprenez-en plus sur son initiative en cliquant ici.

Les postes connexes
People Mar 01, 2019
Une fille de 14 ans présentant des symptômes normaux de la grippe meurt de façon inattendue après avoir fait une sieste
Dec 14, 2018
Une fille enceinte de 16 ans sauvée après que ses parents l'aient vendue pour 8 000 euros
People May 06, 2019
Floride, ces parents ont mis 14 heures à réaliser qu'ils avaient laissé leur fille de 2 ans dans un parc pendant la nuit
International Mar 23, 2019
Mozambique : Le cyclone Idai a fait plus de 400 morts