Gilets jaunes: qui sont les huit principaux porte-parole du mouvement?

Les Gilets jaunes ont désigné huit porte-parole pour les représenter dans les médias et auprès de l'exécutif. Qui sont ces porte-parole ?

Les gilets jaunes qui, jusque-là, etaient sans structure ni leader, dont le mouvement, né sur les réseaux sociaux et qui manifestent depuis le 17 novembre dernier, ont créé un groupe de huit « communicants » autour de plusieurs initiateurs du mouvement dans le but de les représenter devant les instances telles que les médias et le gouvernement.

Ils ont fait l'annonce ce lundi 26 novembre. Et, si cette annonce a suscité beaucoup de questionnements, à savoir qui ces représentants sont, le quotidien Libération a dressé leurs portraits.

C'est un groupe composée de 2 femmes et 6 hommes tous âgés entre 22 et 33 ans, dont deux vivent en région parisienne, un en Bretagne et les cinq autres au sud de la Loire (d'Angoulême à Grenoble).

Eric Drouet

Eric Drouet est l’un des deux porte-parole des « gilets jaunes » qui ont été reçus ce mardi 27 novembre au soir par François de Rugy, le ministre de la transition écologique qui apporte son soutien au mouvement. Ce chauffeur routier de 33 ans est aussi le premier organisateur de l'événement du 17 novembre. Celui-ci est l'initiateur de la convergence de la mobilisation à Paris le 24 novembre.

"Je suis neutre, le mouvement n’est ni politique ni syndicale, j’y veillerai jusqu’au bout", affirme Drouet dans plusieurs des vidéos qu'il a postées. Et invité sur les plateaux de Bourdin Direct et Touche pas à mon poste il a confié sa contrariété par rapport à la façon dont les médias traite le mouvement. "On se bat contre le gouvernement et contre les médias : je n’ai plus trop envie de leur répondre", a-t-il lance sur sa page Facebook récemment.

Ce week-end, il a créé une page « La France énervée » destinée à relayer ses messages.

Priscillia Ludosky

Priscillia Ludosky, une auto entrepreneuse de 32 ans, est un autre visage des plus connus, qui, fin mai dernier, avait lancé une pétition sur le site change.org pour « une baisse des prix des carburants à la pompe ».

Sa pétition qui contient dix demandes, qui était restée bloquée sous le millier de signatures jusqu’en octobre, compte désormais presqu'un million de signatures après qu'Éric Drouet l'a reprise sur son compte Facebook pour lancer la mobilisation. La jeune femme soutient également des mesures en faveur de la transition écologique.

Ses deux profils médiatisés et parisiens sont appuyés et accompagnés par six représentants locaux.

Thomas Mirallès

Thomas Mirallès est un chef d'entreprise de 25 ans qui vit à Perpignan et il se distingue en raison de son expérience politique locale car il s'est déjà présenté à deux reprises à des élections municipales au Canet-en-Roussillon, dans les Pyrénées-Orientales.

Thomas Miralles a attentivement écouté Emmanuel Macron, mardi 27 novembre, mais n’a pas été convaincu. "Il a été inaudible, on ne sait ni où il veut aller ni qui sont ces personnes qui seront convoquées au ministère de l’écologie, expose-t-il. Je ne cautionne pas les violences, mais je pense que le mouvement va se durcir", dit-il en réactions au discours du président de la république.

Jason Herbert

Source : Youtube/France 3 Nouvelle-Aquitaine

Source : Youtube/France 3 Nouvelle-Aquitaine

Jason Herbert, 25 ans, est, lui, chargé de communication à Angoulême après avoir été journaliste à la Charente libre. Il est également conseiller prud’hommal depuis janvier 2018. Il serait aussi responsable de la collecte d'informations pour le mouvement.

Maxime Nicolle

Maxime Nicolle, 31 ans, est un mécanicien intérimaire dans les Côtes-d'Armor qui est connu sur les réseaux sociaux sous le pseudonyme « Fly Rider ». La semaine dernière, il est apparu sur le plateau de Touche pas à mon poste avec Cyril Hanouna. C'est aussi le responsable de la page Facebook « Fly Rider », avec un groupe rassemblant plus de 40 000 internautes.

Julien Terrier

Julien Terrier, 31 ans, est autoentrepreneur à Corenc dans l'Isère et ce dernier se clame son apolitisme. Il est porte-parole du mouvement à Grenoble, ayant mis de cote son activité pour se consacrer aux Gilets jaunes. Il a créé une page « Facebook » intitulée « Mouvement national contre la hausse des taxes ». Il a fait une apparition dans le 12/13 Alpes et sur RMC pour se défendre d'être « anti-écologie » et est également un ex-militaire.

Marine Charrette-Labadie

Marine Charrette-Labadie, l’organisatrice des mouvements de Brive, est âgée de 22 ans et est serveuse en Corrèze. Celle qui déclare "dépenser chaque mois près de 200 euros de carburant pour aller travailler" est présente depuis le début du mouvement. Sur la page Facebook du blocage de Corrèze, Marine Charrette-Labadie s’est exprimée mardi 27 novembre sur sa nomination comme représentante des gilets jaunes. Elle a aussi opiné sur les critiques qu’elle a depuis essuyées – notamment sur son manque de charisme lors de son intervention la veille au soir sur BFM-TV.

“Je ne suis pas là pour être mise en avant. Je vous demande de profiter de cette ouverture médiatique pour vous faire entendre », a-t-elle déclaré. « Je suis avant tout gilet jaune comme vous, avec des difficultés. Je ne laisserai pas passer la chance de m’exprimer car en le faisant ce sont vos témoignages que je mets en avant.”

Source : Youtube/BFMTV

Source : Youtube/BFMTV

Mathieu Blavier

Mathieu Blavier semble être le moins connu des huit représentants officiels. Originaire de Miramas dans les Bouches-du-Rhône, il ne s’est encore jamais exprimé auprès des médias.

Le jeune homme de 22 ans serait étudiant en droit à l’Université Aix-Marseille dans l’optique de spécialiser dans le droit spatial, études qu'il finance avec ses revenus de sa petite entreprise de production de jus de pomme en circuit court. Mathieu Blavier a un temps travaillé comme technicien de maintenance à Airbus Helicopter. Sa nomination a créé une surprise puisqu'il est quasi-inconnu du public.

Le mouvement des Gilets Jaunes continue. Et si vous voulez repasser les differentes etapes de ce mouvement de protestation, visitez "Gilets jaunes jour après jour: comment tout a commencé et ce qui est arrivé au mouvement".

Les postes connexes
Dec 17, 2018
Brigitte Macron est obsédée par le mouvement des gilets jaunes: 'Elle comprend la colère'
Dec 12, 2018
Après avoir été condamnée, la porte-parole des gilets jaunes arrête la mobilisation
Dec 11, 2018
Marine Le Pen attaque Franck Dubosc après avoir porté le gilet jaune
Jan 11, 2019
Bernard Tapie surpris dans la rue dans une discussion fâcheuse avec un gilet jaune