La mère de deux fabrique des bijoux avec du lait maternel, des placentas et des cordons ombilicaux

Cette Londonienne a transformé une maladie qui l'empêche de concevoir des enfants dans des œuvres d'art qui attirent des clients du monde entier.

Sam Small a quitté son ancien emploi dans les ressources humaines pour se consacrer à la fabrication de bijoux avec des matières premières très spéciales: lait maternel, placentas et cordons ombilicaux, avec leurs charges ADN respectives, souvent confondues avec des pierres semi-précieuses.

Originaire de Londres, mais résidant depuis 2015 avec son mari Shane et ses deux enfants en Nouvelle-Zélande, cette femme de 35 ans place les éléments naturels en résine, avant de les assembler en argent ou en or, pour créer des boucles d'oreilles, des bagues et des pendentifs, ont déjà une demande de 25 commandes mensuelles.

Fait intéressant, l'idée est née d'une maladie. Sam souffre d'un syndrome des ovaires polykystiques, qui cause des difficultés de conception en raison de déséquilibres hormonaux. Elle souhaitait avoir une partie de ses enfants avec elle tout le temps.

"J'étais si heureuse et reconnaissante d'avoir un deuxième enfant en route, alors que nous pensions ne plus être parents, que je voulais un souvenir. Mais lorsque j'ai enquêté sur l'utilisation du placenta, du lait maternel et des cordons ombilicaux comme supports en ligne, j'ai décidé de faire quelque chose moi-même ", a-t-elle déclaré.

Au début, elle a expérimenté son propre placenta, après la naissance de sa fille Amélie en 2013, qu'elle a convertie en comprimés pour obtenir des bienfaits pour la santé.

Puis, intéressée par les bijoux fabriqués avec du lait maternel, elle a commencé à utiliser son niveau de conception 3D pour expérimenter la résine.

À la naissance de son fils Harrison, âgé de 3 ans maintenant, Sam a décidé d'utiliser les souches du cordon ombilical comme souvenirs et les a transformées en anneaux pour que leurs enfants soient toujours avec elle.

"J'ai également essayé d'expérimenter avec les dentelles et le lait de mes amis et tout le monde a aimé ce que j'ai produit", a-t-elle déclaré.

PROPOSITION RÉUSSIE

Iddy Biddy Buddah Designs, l'entreprise de Small, connaît aujourd'hui un tel succès qu'elle déclare être submergée de commandes de mères du monde entier, du Royaume-Uni aux États-Unis, en passant par la France et Singapour, avec environ 25 commandes par mois.

Sa technique consiste à incorporer une partie du cordon ombilical, en le configurant avec la couleur de résine choisie par les clients, "avec luminosité s’ils le souhaitent".

Après avoir essayé différentes méthodes, Sam a finalement trouvé le moyen de placer des objets tels que des cheveux dans une résine de haute qualité, afin de créer de beaux bijoux, tels que des bagues, des amulettes et des pendentifs.

Après avoir perfectionné le processus, Sam fabrique des bijoux en toutes sortes de matériaux, y compris les cendres de crémation.

Elle a dit qu'elle se sentait honorée de se voir confier les précieux éléments de l'ADN des personnes, afin de créer quelque chose qu'ils peuvent conserver pour toujours.

Ainsi, sans le savoir, Sam avait quitté les ressources humaines pour développer ses incroyables souvenirs de bébé à temps plein, à des prix allant de 40 $ (21 £) pour un pendentif à 340 $ (181 £) pour une bague en or massif.

"Les bijoux sont magnifiques, et je fais même que les gens me demandent d'où je tire mon morceau, comme si c'était une pierre semi-précieuse", a déclaré Small.

"La plupart des gens pensent que c'est étonnant quand je dis que cela vient du cordon ombilical ou du lait maternel et pour moi, c'est un réel plaisir", a-t-elle conclu.

VERSION AUSTRALIENNE

En Australie, une société similaire fabrique des bijoux à partir du même matériel génétique, y compris des cendres de crémation.

Beyond The Willow Tree est une société de joaillerie créée par l'australienne Melanie Fogarty en 2013, après la naissance de sa fille.

Elle a créé son propre pendentif placenta en résine et a ensuite reçu une demande pour voir si elle pouvait faire la même chose avec du lait maternel.

Depuis lors, son activité s'est développée pour inclure l'incorporation de tout dans ses pièces, des mèches de cheveux aux cendres de son proche.

View this post on Instagram

Gorgeous mama share 💖 Thank you @sarahgrahamfit ・・・ “Sunday morning snuggles with my baby cub. 💞 Being a mom has been one of the most rewarding things I’ve ever been entrusted with. I feel like I’ve waited most of my life for these special moments. But it has also taught me patience (still working on that one 😉) and flexibility. I’m a planner. So as soon as I saw “PREGNANT” on that stick, I started planning everything. One of my plans included nursing 🤱🏽 for at least the first 6 months and possibly transitioning to bottles of breast milk some + nursing for the first year. I honestly don’t think there is anything that can prepare you to how hard nursing can be. For the first week or 2, things were great. But then his latch was off, and any nursing moms know when they don’t latch properly, saying it hurts is a huge understatement. At around 4 weeks, it was too much and I made the decision to pump and just nurse once or twice a day to keep the bond. That decision alone wrecked me. I felt like I had failed. I cried, and no amount of consolation from my husband, my family, friends or Ross’s pediatrician could shake the feeling that I’d failed. It wasn’t my “plan.” Seeing my boy thrive and be healthy, still getting all of the benefits from breast milk made it feel a little better. But pumping all day is a full time job in itself. I essentially planned my days in 3 hour increments. I tried every trick, supplement & food recommended to increase my supply with no luck. Basically—I only made enough to feed Ross and none to freeze. But he was getting what he needed. And then the 6 month mark came. I got mastitis for my first time and not only was it the WORST pain I’d ever experienced, but it took my supply. I was completely devastated. I’d pump all day and only get 2 oz total. I made the decision to stop, but not before stashing back 2 oz to send off to have a ring made. This ring is the perfect way to commemorate my BF journey with my little cub. And a reminder that I can plan for him, but I also need to be flexible for life. Thank you @beyondthewillowtree for this beautiful ring!”

A post shared by Beyond The Willow Tree (@beyondthewillowtree) on

Les gens envoient des échantillons de leur lait maternel (ou d’autres matières organiques) et elle effectue un traitement spécial de conservation pendant deux semaines avant de le placer dans une résine imperméable.

Vous pouvez choisir parmi une variété d’effets nacrés brillants, ainsi que des particules métalliques brillantes qui lui confèrent un aspect saisissant après sa transfotmation en bijou.

Donc, si vous recherchez une façon originale de garder des souvenirs de votre grossesse et de votre naissance, l'une ou l'autre de ces deux alternatives peut être votre solution.

Les postes connexes
Conseils Feb 12, 2019
Cette femme de 51 ans a perdu sa fille: "J'avais deux options, me jeter sous un tram ou continuer à vivre"
Parentalité Apr 09, 2019
Cette mère de deux enfants raconte à quel point elle était dévastée quand le médecin a supposé qu'elle devait mettre fin à la vie de son enfant
People Apr 06, 2019
Cette mère a immortalisé deux jeunes fils qui sont morts dans un accident de voiture en nommant des jumelles en leur honneur
Parentalité Apr 04, 2019
Après des années d'efforts et 5 fils, cette mère est enfin heureuse d'avoir donné naissance à une fille