Mireille Mathieu a critiqué les jeunes artistes français à partir de sa propre expérience

30 nov. 2018
06:00
Partager
FacebookTwitterLinkedInEmail

Mireille Mathieu a dit ce qu'elle pensait de la nouvelle génération de chanteurs français.

Annonces

En 52 ans de carrière, Mireille Mathieu a enregistré plus de 1200 chansons, et ce en 7 langues différentes. Cela laisse donc penser qu'elle fait partie intégrante du paysage de la chanson à l'échelle internationale.

Source : getty

Annonces

Si elle a énormément de respect pour ses pairs de la première heure, comme Charles Aznavour, qu'elle connaissait très bien, Mireille Mathieu a des mots moins tendres pour la nouvelle génération de chanteurs français.

Source : getty

Annonces

"Je suis triste et pleine de larmes, témoignait-elle au micro de RTL à propos du décès de Charles Aznavour, C’était un grand monsieur, un grand monsieur. Dans le ciel au paradis il va continuer à composer et à chanter parce que c’était sa vie."

Source : getty

Annonces

C'est dans Paris Match qu'elle s'est attaquée aux nouveaux artistes, qui selon elle, manquent de sérieux et d'expérience.

"La jeune génération est propulsée et n’apprend pas son métier. Moi, j’interprétais trois chansons en lever de rideau d’Hugues Aufray, J’ai pu me familiariser avec la scène et avec le public. Johnny Stark, mon manager, était très dur, je pleurais souvent, mais il savait ce qu’il voulait. C’était bien."

Source : getty

Annonces

"Je l'ai dédié à ma maman"

La chanteuse Mireille Mathieu revient avec un nouvel album intitulé Mes Classiques. Si elle a attendu environ 54 ans avant de s'attaquer aux classiques, la célèbre vocaliste française a révélé qu'elle a été cependant élevée avec l'opéra.

"Mon enfance a été bercée par de grands airs d'opéra. Mon papa avait une voix ténor. A la maison, il chantait souvent Carmen, Tosca et beaucoup d'autres", a confié l'artiste de 72 ans au micro de RTL.

Et si elle a toujours rêvé de chanter du classique, elle vient de réaliser ce rêve cher qu'elle dévoilé avoir dédié à un être très cher, décédé. 

"Il y a longtemps que je rêvais de chanter du classique. Ce disque m'a donné la possibilité d'aller encore plus loin sur le plan vocal. L'expérience a été très enrichissante et gratifiante(...) J'ai toujours rêvé de faire un CD double vinyle de musique classique. (...) Je l'ai dédié à ma maman. Cette musique a été quelque chose de libérateur lorsque ma maman est décédée", dit celle qui a qualifié la "musique classique comme thérapie".

Annonces