Cette femme solitaire a passé des décennies pensant que son bébé est mort à la naissance, jusqu'à ce qu'elles soient finalement réunies

L’histoire de Geneviève et de sa fille Connie a ému le monde maintenant qu’elles ont été réunies après avoir été séparées pendant près de sept décennies.

En 1949, Geneviève avait 19 ans et a donné naissance à un bébé à Indiana, aux États-Unis. Lorsqu'elle a demandé aux médecins de voir sa fille, ils lui ont annoncé qu'elle était décédée pendant l'accouchement. Ils ne l’ont également pas laissée voir le prétendu corps sans vie de la petite fille.

On ignore jusqu'à présent dans quelles circonstances les docteurs peu scrupuleux ont pris la décision de tromper la mère en lui faisant croire que sa fille était décédée, puis l'ont livrée en adoption.

Selon la FOX 13, le bébé a été emmené dans un orphelinat puis adopté par une famille de Caroline du Sud. Dans sa nouvelle maison, elle reçoit le nom de Connie Moultroup.

Le plus triste, c'est que quelques années plus tard, Genevieve subit une ablation de l'utérus, elle ne pourrait donc plus avoir de bébé.

Connie a grandi dans le sud de la Californie et sa mère adoptive est décédée à l'âge de 5 ans, a déclaré sa fille Bonnie Chase et que la nouvelle belle-mère de Connie était violente, a-t-elle également ajouté.

"Elle fantasmait sur le fait que sa mère la sauve depuis l'âge de 5 ans",

a déclaré Chase.

"C'était vraiment son plus grand rêve."

Pendant 69 ans, elles ne se connaissaient pas, mais tout a changé en décembre 2017, après le test ADN de Connie dans un centre d'aide d'Ancestry.

Connie est maintenant massothérapeute à Richmond, dans le Vermont. L'année dernière, pendant la période des fêtes, sa fille, Chase, lui a acheté le kit ADN, mais elle en a également utilisé un pour faire des recherches sur ses propres gènes.

«C’était juste un cadeau de Noël amusant qui a complètement changé nos vies»,

a déclaré Chase, agent d’assurances à Stowe, dans le Vermont.

Connie a réussi à retrouver sa mère avec l'aide des neveux de Genevieve.

"L'un de ces parents est un cousin germain et c'est lui qui m'a dit que le nom de ma mère était Genevieve, j’étais tombée au sol",

a déclaré Connie.

"J'ai essayé de retrouver ma mère toute ma vie, j'ai toujours rêvé de la rencontrer un jour et je ne pensais pas que cela se produirait dans un million d'années",

a déclaré Connie après avoir vu sa mère dans une maison de retraite à Tampa, en Floride.

Une autre réunion en larmes a eu lieu en septembre de cette année. Karen Yadira Rodriguez Gutierrez a fondu en larmes lorsqu'elle a retrouvé son fils âgé de 11 ans à l'aéroport international Washington Dulles. Ils se voyaient pour la première fois depuis plusieurs mois.

L'”Immigration and Customs Enforcement” l’agence de police douanière et de contrôle des frontières du département de la Sécurité intérieure des États-Unis, a détenu le garçon pendant plus de six mois, après avoir demandé l'asile à la frontière. Sa mère vivait déjà en Virginie en tant que demandeuse d’asile légal originaire du Honduras.

Elle était avec son fils pendant deux jours au début de sa détention. Ensuite, les responsables du centre de détention ont séparé le couple. Gutierrez a plus tard déposé une plainte contre l'administration de Trump. Cela a conduit à la libération de son fils et à la vidéo réconfortante postée par CBS.

Les postes connexes
Dec 18, 2018
Une femme a kidnappé sa fille il y a 20 ans et révèle maintenant pourquoi et comment elle l'a fait
Mar 15, 2019
Les larmes gelées sur ses joues : la mort mystérieuse d'un nouveau-né est résolue 38 ans plus tard
Histoires virales Feb 21, 2019
Une migrante qui a sauté le mur alors qu'elle était enceinte de 8 mois a eu un bébé trisomique et demande de l'aide
Parentalité Apr 04, 2019
Après des années d'efforts et 5 fils, cette mère est enfin heureuse d'avoir donné naissance à une fille