L'avocat de Laeticia Hallyday a agit de manière étrange et a été comparé à James Bond

Quentin Autier
15 déc. 2018
08:35
Partager
FacebookTwitterLinkedInEmail

Maître Amir-Aslani est sur tous les fronts pour défendre la veuve de Johnny Hallyday depuis plusieurs mois.

Annonces

Lena Lutaud est une journaliste qui travaille pour le Figaro et qui suit la guerre juridique qui déchire actuellement le clan Hallyday avec beauocup d'attention.

C'est donc sans surprise qu'elle a fait le déplacement afin d'assister à l'audience du 27 novembre dernier. C'est au Palais de justice de Paris à 9 heures du matin qu'elle s'est tenue et le moins qu'on puisse dire c'est que les enjeux étaient de taille.

Annonces

En effet, Laura et David veulent que 75% des royalties de leur père soient gelés le temps que la justice rende son verdict au vu des récentes évolutions de l'affaire.

Annonces

En effet, les aînés du Taulier se sont rapidement rendus compte que le dernier album de Johnny intitulé "Mon pays, c'est l'amour" allait rapporter beaucoup plus que ce qu'ils pensaient en droit d'auteur et ils ont aussi réalisé que leur belle-mère avait discrètement tenté de faire passer toute la fortune de son défunt mari dans son trust américain de la Bank of America.

Annonces

Lena Lutaud qui a écrit le livre "Ils se sont tant aimé" a parlé de cette audience explosive lors de son passage sur le plateau de "C à Vous" et elle est revenue notamment sur une anecdote qui l'a faite sourire. 

Annonces

Et ce n'est autre que l'avocat de Laeticia, Ardavan Amir-Aslani qui a amusé la journaliste. Un homme dont elle parle à plusieus reprises dans son ouvrage et qu'elle surnomme d'ailleurs "triple A".

Annonces

En effet, quand le président de la Cour lui demande d'épeler son nom, l'avocat au lieu de se présenter de manière traditionnelle a décidé de laisser parler l'agent secret qui était en lui et s'est présenté comme le fait le célèbre James Bond dans ses films.

"Il était très fier de lui. Il est venu me voir et m’a dit : ‘Lena, vous avez bien vu que j’ai dit comme James Bond’" raconte une Lena Lutaud qui a du mal à s'empêcher de rire. Elle continue: "J’ai répondu : ‘oui oui, je le mettrai dans le papier’."

La journaliste a beaucoup travaillé sur son livre "Ils se sont tant aimés" et elle rapporte que, si David et Laura n'ont pas hésité à collaboré avec elle et se sont montrés transparents, cela n'a pas été le cas de Laeticia et de sa famille, bien au contraire.

"Il y a énormément de secrets, de mensonges, ça m’a pris beaucoup de temps de vérifier ce qui était vrai et dans 99% des cas, c’était faux" rapporte-t-elle.

De quoi renforer l'opinion des sceptiques qui pensent que Laeticia a manipulé Johnny afin de le pousser à déshériter ses aînés. Affaire à suivre...

Annonces