"Nous sommes à l'arrêt": Nicolas Sarkozy défend Emmanuel Macron et fustige les gilets jaunes

Ce mercredi 19 décembre, l’ancien président français, Nicolas Sarkozy, était l’invité du groupe Altrad. C’est à Montpellier avec Tony Blair qu’il avait évoqué les gilets jaunes sans pour autant les nommer. Le but de l’émission était de commenter l’actualité politico-économique.  

Nicolas Sarkozy s’était exprimé à Montpellier. Selon ses dires:

"M. Macron fait ce qu’il peut et je veux aider mon pays".

Les invités de marque du groupe Altrad, Nicolas Sarkozy et Tony Blair étaient venus pour une communication encadrée au Corum de Montpellier.

Ce mercredi 19 décembre, la discussion disposait d’un cadre strict car les photos de presse n’étaient pas autorisées et l’interview de l’ancien président français était limité ainsi que celle de l’ancien premier ministre britannique.

Si Mohamed Altrad, le conférencier, n’avait pas communiqué le tarif pour leur venue, la base était de commenter l’actualité politico-économique.

LE SUJET DU BREXIT

Le Brexit était, bien entendu, un sujet incontournable surtout avec Tony Blair.  En se focalisant sur une angoisse identitaire et la question de l’immigration, l’ex-premier ministre britannique a appelé à un nouveau référendum. D’après lui,

"Il y a 50 % de chances qu’il y en ait un et si c’était le cas, la probabilité la plus forte est qu’on reste dans l’Europe".

Un avis partagé par Sarkozy

"est une folie qui n’a aucun sens",

dans un contexte mondialisé où l’Europe ne pèse plus suffisamment.

LES GILETS JAUNES

Bien sûr, il était obligatoire de parler de la manifestation des gilets jaunes. Nicolas Sarkozy:

"M. Macron fait ce qu’il peut et je veux aider mon pays, je ne le critiquerai nullement".

Et continu avec:

"Nous sommes à l’arrêt. Le monde accélère à une vitesse stupéfiante et nous, non seulement nous sommes à l’arrêt, mais nous reculons. Là, on va discuter, on va demander l’avis aux gens dans la rue pour faire quelque chose.

Avec ça, vous ne ferez plus rien! Si pour faire quelque chose tout le monde doit être d’accord, restez couchés, parce que personne n’est jamais d’accord".

MACRON EST LE PÈRE NOËL DE L’ELYSÉE

En parlant du soutien à Macron, notons que le président s’est adonné à un acte adorable.

En tant que père Noël de l’Elysée, il a fait des cadeaux, mais offre également une allusion face à la situation engendrée par les gilets jaunes.

Les postes connexes
Dec 11, 2018
Opposition et gilets jaunes expriment leur opinion sur le discours d'Emmanuel Macron
Macron Mar 18, 2019
Emmanuel Macron : Il décide d'écourter son séjour aux Pyrénées suite aux violences des Gilets jaunes
Gilets jaunes Feb 18, 2019
"Ce n'est pas Macron" : L'acteur Michel Boujenah attaque les Gilets Jaunes et défend le Président
Feb 01, 2019
Emmanuel Macron fait une déclaration inattendue aux journalistes : 'Moi aussi je suis Gilet jaune'