Une mère révoltée adresse un message virulent aux brutes qui ont harcelé sa fille à l'école, et il est devenu viral

Cette maman a tenu à s'adresser directement aux enfants qui se sont tellement moqués du poids de sa fille qu'elle a arrêté de manger et a manqué de perdre connaissance.

Ces brutes cruelles se sont tellement moquées de sa fille de 13 ans qu'elle a commencé à arrêter de s'alimenter. Elle leur a adressé un message plein d'émotion sur Facebook.

La fille de Jayne Sloman qui s'appele Dennimay s'est effondrée d'épuisement quand elle est rentrée à la maison après sa journée d'école après avoir été harcelée par un groupe d'élèves qui s'amusent apparemment à se moquer de son poids.

Durant un de ces incidents qui s'est produit à l'école, un coquelicot qui avait été donné à la jeune fille de 13 ans par son frère qui est soldat, a été volé de son sac, et une bague a été brisée en trois morceaux.

Sa mère dévastée, Jayne, a déciéd de prendre les choses en main et a partagé un message à fleur de peau sur Facebook adressé aux personnes qui harcèlent sa fille. Le messge a attiré l'attention de plus de 85 000 internautes et a été partagé à plusieurs dizaines de milliers de reprises.

Jayne commence son message ainsi: "Aux petites co*****es qui disent que ses cheveux sont gras, que ses chemises sont merdiques, que c'est une ga**e, qu'elle est grosse et moche, et que tous ses vêtements sont issus d'oeuvre de charité et tellement de choses encore..."

"Elle vous dit merci d'avoir fouillé dans son sac et d'en avoir jeté le contenu absolument partout et merci d'avoir volé son déjeuner et merci d'avoir brisé sa bague en miles morceaux pendant qu'elle était en sport...."

"Vous venez d'offrir à Dennimay un après-midi hors de libre demain que nous allons passer en ville pour profiter d'un repas au McDonald's et lui acheter une nouvelle bague."

"Vous pouvez briser et voler tous les objets de ma fille, nous les remplaçerons, mais vous pourrez JAMAIS la briser mentalement... Elle aura toujours un sourire sur le visage."

"Je vous souhaite bon courage quand, dans plusieurs années vous repenserez à cette époque et vous vous rendrez compte des horribles personnes que vous étiez."

Les gens ont tous salué son initiative et le soutien qu'elle apporte à sa fille. À l'approche de Noël, de nombreuses personnes au coeur généreux ont proposé des cadeaux à la jeune fille et un salon de beauté a meme offert une scéance tous frais payés à Dennimay.

Sa mère est cependant très inquiète pour sa fille. Le harcèlement à laquelle l'adolescente doit faire face ne fait que devenir de plus en plus sérieux depuis sa rentrée au mois de septembre, au point que de fausses rumeurs circulent maintenant sur elle dans l'école.

"Ils sont en train de la briser mentalement. Ça me brise le coeur. Ils essaient de changer qui elle est [...] Elle s'inquiète maintenant de son apparence et cela a gravement affecté sa confiance en elle".

UN PROBLEME RÉPANDU ET DANGEREUX

Malheureusement, les adolescents peuvent se montrer extrêmement cruels les uns envers les autres et cela crée parfois de véritables tragédie. Certains enfants n'arrivent tout simplement pas à supporter le harcèlement constant dont ils sont victimes et finissent par prendre des décisions terribles.

Comme par exemple le petit Thybault qui  n’avait que 12 ans. Pourtant, il a décidé de mettre fin à ses jours par pendaison à son domicile même à Saintry-sur-Seine à cause du harcèlement dont il a été victime à l'école.

Les postes connexes
Dec 14, 2018
Une mère dévastée perd son mari neuf mois après le décès tragique de leur fille de six ans
Dec 11, 2018
Ce père punit sa fille en la forçant à marcher environ 8 kilomètres comme leçon contre l'intimidation
Conseils Mar 27, 2019
Dévastée, la mère d'un garçon de 10 ans, qui s'est suicidé après avoir été victime de harcèlement à l'école, s'exprime
Parentalité Mar 19, 2019
Un fils de 12 ans a maltraité la nouvelle élève de l'école