Édouard Philippe commente la situation après avoir rencontré les policiers touchés sur les Champs-Elysées

Les gilets jaunes ne semblent pas vouloir se calmer et enchaînent des confrontations de plus en plus osées.

Récemment, les membres de ce mouvement se sont attaqués à des motards. Une attaque qui a interpellé le gouvernement français.

Le Premier ministre est venu à la rencontre des trois policiers, malheureusement, pris d'assaut par les gilets jaunes.

Il a aussi évoqué lors de sa visite à la préfecture de police que cette situation était intolérable et qu'il fallait impérativement faire un retour à l'ordre.

«Ce débat et le fonctionnement de nos institutions exigent un retour à l'ordre».

Un tel acte, à l'encontre des forces de l'ordre, ne peut rester impuni. Édouard Philippe a prononcé un discours condamnant ce genre de situation.

"Tout a été mis en œuvre pour identifier les auteurs de ces violences et les traduire devant la justice",

déclare-t-il.

LES INTERNAUTES ACCUSENT LES FORCES DE L’ORDRE

Mais tout le monde n'est pas du même avis que le Chef du gouvernement. Selon certaines personnes, cette condamnation va à l'encontre de mauvaises personnes.

Une vidéo montre, en effet, les policiers commencer l'affrontement avec des manifestants qui semblent, au premier abord, pacifistes. De ce fait, les manifestants n’ont fait que se défendre.

"on voit qu'ils lancent deux grenades de désencerclement contre une foule pacifique. Et les policiers ne sont pas encerclés".

Malgré cette preuve, le parquet de Paris a annoncé dimanche l'ouverture d'une enquête pour "violences volontaires" commises contre des policiers.

Lors de son allocution, le Premier ministre a souligné quelques détails, en disant que cette mesure radicale ne concerne pas tous les gilets jaunes.

Édouard Philippe accuse certains manifestants qui ont montré des gestes d'antisémitisme et qui ont la volonté de tout casser.

"Je ne confonds pas ceux qui manifestent de cette façon et ceux qui pacifiquement expriment des revendications"

explique-t-il.

DES GILETS JAUNES ENTONNENT LA QUENELLE, DES INTERNAUTES SONT CHOQUÉS

Ce samedi dernier, lors du sixième acte du mouvement, un groupe de manifestants gilets jaunes ont été vus chanter La quenelle, une chanson de l’antisémite Dieudonné.

Dans une vidéo postée sur twitter, des internautes sont choqués et accusent ces gilets jaunes d’un acte d'antisémitisme.

Les postes connexes
Macron Feb 19, 2019
Emmanuel Macron montre pour une fois sa colère après que les Gilets Jaunes aient humilié Alain Finkielkraut
Dec 24, 2018
Provocation ou légitime défense: les gilets jaunes se battent avec la police sur les Champs-Élysées
Gilets jaunes Apr 01, 2019
Besançon : Vidéo bouleversante d'un Gilet jaune battu par un policier a rendu le Web furieux
Gilets jaunes Mar 21, 2019
"Il allait se faire tuer" : un homme raconte comment il a risqué sa vie pour sauver un policier lors de la dernière manifestation