Gilets jaunes: "Fly Rider" doute du caractère terroriste des attentats de Nice et de Strasbourg

C’est sur Konbini, à Strasbourg, que Maxime Nicolle aussi appelé «Fly Rider» avait mis en cause la nature des attentats de Nice et de Strasbourg. En effet, d’après lui, ces attentats n’étaient en rien terroristes.

Maxime Nicolle est un gilet jaune aussi connu sous le nom de «Fly Rider». C’est pendant une interview donnée à Strasbourg, à Konbini, qu’il avait affirmé que les attentats du 14 juillet 2016 à Nice n’en étaient pas.

Cela a, bien entendu, fait le buzz sur la toile, provoquant un tollé.

Notons que c’est le même personnage qui avait clamé publiquement ses doutes concernant les attentats de Strasbourg.

En outre, ces dernières semaines, cet intérimaire des transports avait déjà fait parler de lui à maintes reprises pour avoir relayé de fausses nouvelles.

On parle également des théories du complot qu’il avait partagées sur les réseaux sociaux où il dispose de plus de 135 000 followers.

«C'est une fusillade, ce n'est toujours pas revendiqué comme un attentat»

avait-il affirmé devant Hugo Clément. Sûrement un écho face à ses dires concernant l’attaque en direct du marché de Noël à Strasbourg.

«Dites-vous bien que le mec qui veut vraiment faire un attentat, il n’attend pas qu'il y ait trois personnes dans la rue le soir à 20 heures.»

NICE: UNE TUERIE DE MASSE

Si le «Fly Rider» s’est toujours fait entendre, concernant l’attentat de Nice, il affirme que c’était une tuerie de masse. Rappelons-le, cet attentat avait fait 86 morts et 450 blessés le 14 juillet 2016.

Maxime Nicolle avait, d’ailleurs, souligné

«C'est un attentat, mais pas forcément terroriste»

Pourtant, l’enquête avait révélé plusieurs éléments montrant un lien entre l’Etat Islamique (EI) ainsi que le conducteur de camion, Mohamed Lahouaiej-Bouhlel.

Après tout, le «véhicule Bélier», dont le camion devait foncer droit dans la foule était un mode opératoire encouragé par l’EI.

En outre, l’organisation avait revendiqué l’attentat par la suite. À l’époque, le ministre de l’Intérieur, Bernard Cazeneuve, parlait surtout de la radicalisation rapide du terroriste qui visionnait de manière très répétée les vidéos de l’EI.

LES VERITABLES PORTES PAROLES DES GILETS JAUNES

Il faut dire que les personnages comme Maxime Nicolle sont nombreux, c’est à dire, des personnes qui parlent alors qu’ils ne sont pas des portes paroles.

Notons que dans le cas des gilets jaunes, il n’y a que 8 véritables porte-paroles.

Les postes connexes
Dec 13, 2018
La tragédie à Strasbourg: Christian Estrosi appelle les 'gilets jaunes' à arrêter leurs actions
Dec 19, 2018
La chanson d'un gilet jaune de Montbard fait exploser Internet
Gilets jaunes Apr 01, 2019
Gilets jaunes : Maxime Nicolle (Fly Rider) relaie une fausse rumeur sur des kidnappings d'enfants
Actu France Mar 02, 2019
Strasbourg : Le frère de Chérif Chekatt arrêté après avoir menacé de commettre une nouvelle attaque