Jean-Luc Delarue : Pourquoi son fils ne peut pas se faire des amis après la mort tragique de son père

Lors de la mort de Jean-Luc Delarue, son fils Jean n’avait que 5 ans. Sa veuve Elisabeth Bost a confié que son fils ne se remet toujours pas de la disparition de son père.

Elisabeth Bost est en promotion de son nouveau documentaire intitulé Le monde en face : destins d'orphelins, sorti ce mardi 22 janvier.

Dans ce film documentaire, la journaliste a récolté des témoignages de quelques jeunes orphelins, qui sont passés sur le même chemin que son fils.

C’est surtout de la disparition du père de son enfant qu’est puisé le documentaire. La vie du petit Jean a radicalement changé depuis la mort de Jean-Luc Delarue.

Jean est âgé actuellement de 12 ans, et cela fait environ 7 ans que son père est parti. Bien que l’enfant n’était qu’un petit bambin le jour de la mort de l’animateur, il a encore des vagues souvenirs de cette sombre journée.

LE MANQUE D’UN PÈRE

Maintenant adolescent, Jean a tendance à se renfermer et voir de moins de moins ses amis. Il préfère rester à la maison que de sortir avec ses camarades.

source : Jean-Luc Delarue | Photo : GettyImages

source : Jean-Luc Delarue | Photo : GettyImages

“Je lui ai demandé pourquoi il n'essayait pas d'avoir plus de copains, une bande, quoi. Il m'a dit : "C'est le seul qui me croit quand je dis que mon père est mort."

raconte-sa mère lors d’une interview sur Télé Star, se souvennant que jusqu’à 7 ans, Jean fréquentait toujours les mêmes camarades.

Malgré cette absence d’amour paternel, Jean garde précieusement son père dans son coeur.

Et d’après sa mère, Jean-Luc est pour lui:

“Une force bienveillante, une étoile qui le protège.”

Jean ne se sent jamais en sécurité, il craint une nouvelle disparition dans sa vie. C’est la raison pour laquelle il aime rester chez lui, il ne veut pas être loin de sa maman.

“Peur que je disparaisse à mon tour par exemple. Il garde une angoisse de la séparation : il est beaucoup à la maison, il ne part pas en vacances chez un copain. Il a besoin de choses cadrées, de routines, d'une maman beaucoup là…”

confie sa mère.

DES VAGUES SOUVENIRS  DE SON PÈRE

La mort du Jean-Luc Delarue a été une épreuve difficile autant pour la veuve que pour le fils du défunt.

Elisabeth raconte comment son fils a passé les jours qui ont suivi la mort de son père. L’enfant a même refusé d’assister à l’inhumation de son père.