Un nouveau tournant dans le cas d'Emiliano Sala : le grand geste des étoiles pour reprendre la recherche

Les autorités publiques ont arrêté les recherches de l’avion dans lequel avait embarqué le footballeur argentin Emiliano Sala. La famille et les proches ont décidé de relancer les recherches.

L’avion qui ramenait Emiliano à Cardiff a disparu au dessus de la mer anglaise dans la soirée du lundi 21 janvier.

Après plusieurs descentes effectuées sans résultat, la police de Guernesey a annoncé l’arrêt des recherches. Les autorités n’ont plus l'espoir sur ce qui est de retrouver l’avion et les personnes qui se trouvaient à son bord.

Mais la famille et les proches du footballeur argentin ne veulent pas baisser les bras. Ainsi, ils se sont mobilisés et les recherches de l’avion ont repris.

PLUS DE 150 000 EUROS COLLECTÉS

Pour continuer les recherches, les proches d’Emiliano ont décidé de lancer une levée de fonds à La cagnotte en ligne dans la soirée du vendredi 25 décembre.

Le lendemain de la mise en ligne de la collecte de fonds, la somme de 109 000 euros a été réunie. Ainsi, dans la matinée du samedi, les recherches ont repris. Et dans l’après-midi, aux environs de 14h30, 155 285 euros avaient été collectés.

«Cette cagnotte a été créée face à l'urgence de la situation et la décision des autorités de ne pas poursuivre les recherches. Elle a pour unique objectif, via un organisme spécialisé à but non lucratif, d'aider la famille d'Emiliano et du pilote Dave Ibbotson à continuer les recherches»,

expliquent les organisateurs.

Les proches du footballeur gardent toujours espoir, mais ils ont annoncé que ce sera la seule et unique fois.

DEUX BATEAUX MOBILISÉS

Grâce à la somme réunie, la famille et les proches d’Emiliano Sala ont pu engager des plongeurs professionnels afin de continuer les recherches.

Dans la matinée du samedi dernier, deux bateaux ont été mobilisés dans les eaux de Guernesey. Les conditions météorologiques vont sûrement rendre difficile le déroulement des recherches en mer, mais les recherches ne seront pas interrompues.

C’est David Mearns, un spécialiste dans ce genre de mission, qui mène les nouvelles recherches. La prospection possible face à la météo est en surface de la mer seulement.

Mais le lancement d’autres types de recherches dépendent du temps qu’il fera. La durée du travail n’a pas encore été fixée, car elle dépend de la somme récoltée.

“Les coûts liés aux recherches étant sujets à des variables (durée, conditions météo, remorquage, etc.) nous espérons ainsi couvrir le maximum des dépenses liées à notre quête.”

Comme les recherches nécessitent une énorme somme, la famille d’Emiliano a décidé d’élever le plafond de la cagnotte à 300 000 euros.

LE PESSIMISME DU CHEF DE RECHERCHE

Mike Tidd, le premier chef de recherche auprès de la police de Guernesey a fait une déclaration troublante quelques jours après les recherches.

Il a même déclaré qu’il n’y avait plus aucune chance de retrouver une personne vivante.