À propos AM

07 février 2019

"Je ne me le pardonnerai jamais" : le cri de cœur du propriétaire du puits où est mort le petit Julen

Partager
FacebookTwitterLinkedInEmail
Chargement...

Annonces

Lors d'une conférence de presse, le propriétaire du terrain où Julen a trouvé la mort s'est exprimé.

David Serrano, le propriétaire du terrain où a eu lieu le tragique accident a expliqué lors d'une conférence de presse en Espagne que le jour du drame, il avait organisé une fête pour célébrer l'achat de son terrain.

Pendnat que les adultes préparaient à manger, les enfants jouaient. C'est alors qu'un cri horrible a retenti.

"J'ai approché, mais il était trop tard, il avait disparu. Il avait disparu"

Chargement...
Chargement...

Annonces

Depuis ce jour, David Serrano fait l'objet d'accusations de toutes parts pour négligence. Mais ses avocats affirment qu'il n'a reçu aucune accusation dans l'enquête préliminaire.

"Notre client ne pouvait pas imaginer que qui que ce soit tombe dans ce puits et même la Garde civile n'a pas immédiatement cru possible qu'un enfant soit passé par là. Preuve qu'il s'agit d'un accident que nul ne pouvait prévoir"

David Serrano dit qu'il avait prévenu les adultes de l'existence de ce trou.

"Le jour des faits, j'avais prévenu les parents du risque, mais le danger auquel je pensais était que quelqu'un s'y coince le pied et se le torde, jamais de ma vie je n'ai imaginé qu'un enfant puisse tomber à l'intéreur. Jamais"

Chargement...

Annonces

Quand il s'est exprimé, il a fondu en larmes, en proie à un grand sentiment de culpabilité.

"Je ne me le pardonnerai jamais. Jamais. Ce qui est arrivé à Julen, cela aurait aussi pu arriver à ma fille de deux ans".

Actuellement, selon l'enquête, la faute incombe à l'entreprise qui a foré le puits où Julen a trouvé la mort. David Serrano pensait que la compagnie avait obtenu le permis nécessaire pour forer le puits, et que des mesures de sécurité avaient aussi été prises.

Chargement...

Annonces

Julen est tombé dans un trou de 71 mètres où il est mort en raison d'un traumatisme cérébral. Ce puits n'avait pas été rebouché et avait été laissé tel quel par le puisatier.

"J'avais bouché l'accès mais le petit s'est glissé entre les pierres".

Le jour de la fête, David Serrano avait posé des parpaings par dessus en espérant que cela serait suffisant pour en protéger l'entrée.

Chargement...

Annonces

LA PREMIÈRE INTERVIEW DU PÈRE DE JULEN

Dans un précédent article, nous avons partagé avec vous le contenu de la première interview donnée par le père de Julen depuis le drame.

Chargement...
Chargement...

Annonces